Institut Pasteur Rapport d'activité de l'unité Cytokines et Développement lymphoïde pour l'année 1999


Responsable : Di SANTO, James (disanto@pasteur.fr)

Résumé du rapport

Les réponses biologiques engendrées par les interactions entre les cytokines et leurs récepteurs membranaires spécifiques incluent des modifications de la survie, de la prolifération, de la fonction effectrice et de l’apoptose de la cellule cible. In vivo, les points de contrôle essentiels dans lesquelles interviennent les cytokines au cours de ces divers processus sont encore mal définis. Notre laboratoire vise à mieux définir les rôles des cytokines et de leurs récepteurs dans la lymphopoïèse, l’homéostasie lymphoïde périphérique et les réponses immunes, en utilisant une approche génétique développée chez la souris. En outre, une série de projets est fondée sur une souche originale de souris rendue alymphoïde. Les questions que nous nous proposons d’aborder incluent l’analyse fine du rôle des différentes sous-populations lymphoïdes dans l’immunité innée et la possibilité d’utiliser cette souche alternative de souris immunodéficientes dans les modèles de xénotransplantation des tissus humains normaux ou pathologiques. Nos études sont susceptibles d’avoir d’importantes implications et d’améliorer notre compréhension du développement normal du système immunitaire et des réponses immunes, en permettant de proposer de nouvelles thérapies rationnelles dans diverses situations pathologiques telles que les déficits immunitaires ou les manifestations autoimmunes.

Abstract

The biological endpoints elicited following cytokine interactions with specific surface receptors include modifications in the survival, proliferation, effector function and apoptosis of the target cell. In vivo, the critical checkpoints at which cytokines act during these processes are only poorly defined. Using a genetic approach in mice, we seek to better define the essential roles of cytokines and their receptors in lymphopoiesis, peripheral lymphoid homeostasis and during immune responses. In addition, using a unique alymphoid mouse model, we are analyzing the role of different lymphoid subsets for innate immunity and using this immunodeficient mouse model for xenotransplantation of human tissues. These studies have important implications for our understanding of normal immune development and immune responses, for designing rational new therapies for pathological conditions such as immunodeficiency and autoimmunity and for the study of normal and pathological human xenografts in the mouse.

Texte du rapport

L'Unité des Cytokines et Developpement Lymphoide" a été créée en Avril 1999. Dans le cadre de ce nouveau laboratoire, nous proposons de développer les projets suivants:

  1. Rôle des cytokines dans la différenciation des cellules T périphériques
  2. Développement des cellules NK: analyse in vivo
  3. Rôle de différentes sous-populations lymphoïdes dans les réponses immunitaires contre les agents pathogènes
  4. Utilisation des souris gc- dans les études ex vivo chez l'homme

Personnel de l'unité

Secrétariat de l'unité

PHAM, Cécile

Chercheurs de l'unité

ROTH, Claude

Stagiaires de l'unité

COLUCCI, Francesco
BREGENHOLT, Soren
ROSMARAKI, Eleftheria
SAMSON, Sandrine

Autre personnel de l'unité

RICHARD, Odile
CORCUFF, Erwan

Publications de l'unité

En cas de problèmes ou de remarques concernant ce serveur Web, écrire à rescom@pasteur.fr. Cette page a été modifiée pour la dernière fois le Jeudi 11 Mai 2000 à 9 h 13 (Temps Universel) .