Institut Pasteur Rapport d'activité de l'unité Ingénierie des Anticorps pour l'année 1999


Responsable : GUESDON Jean-Luc (guesdon@pasteur.fr)

Résumé du rapport

L'activité du Laboratoire d'Ingénierie des Anticorps est orientée essentiellement sur l'analyse fonctionnelle et structurale des anticorps murins ou humains. Le Laboratoire s'intéresse plus particulièrement aux anticorps impliqués dans les maladies auto-immunes et aux anticorps capables de neutraliser des micro-organismes ou des toxines bactériennes ou eucaryotes. Pour réaliser cette analyse nous utilisons et adaptons à notre objectif les techniques modernes de biologie cellulaire et de biologie moléculaire. Ce volet est complété par une étude des antigènes, ligands ou inhibiteurs peptidiques présentés à la surface de phages (méthode du "phage display"). De plus, le Laboratoire établit des collaborations avec des Unités de l'Institut Pasteur ou d'autres organismes de Recherche dans le but d'appliquer la technologie des hybridomes à des projets de recherche fondamentale ou appliquée. Dans ce cadre, le Laboratoire a préparé et caractérisé des anticorps monoclonaux murins à spécificité fine.

Abstract

The activity of the Laboratory of Antibody Engineering is centered on studies of the function and structure of mouse and human monoclonal antibodies against microorganisms, bacterial or eukaryote toxins. The main objectives are the preparation and analysis of recombinant antibodies, in vitro antigenic stimulation, investigation of cellular receptor of autoantibodies, study of autoantibodies with catalytic activity and identification of peptides with various biological properties (e. g. enzyme inhibition) using phage display technology. Moreover, the Laboratory establishes collaborations with Research Units of the Pasteur Institute or with other Research Institutions by preparing and characterizing mouse monoclonal antibodies of particular specificity.

Texte du rapport

Obtention et expression des anticorps humains ou murins recombinants (Pierre Lafaye)

Grâce à la méthode du "phage display" décrite par Lerner et Winter nous avons obtenu des fragments d'anticorps ScFv (single chain Fv) à partir de banques combinatoires de chaînes légères et lourdes d'anticorps humains, à partir de cellules B d'amygdales humaines ou d'hybridomes murins. Nous avons montré que ces ScFv possèdent des caractéristiques biologiques des anticorps entiers : liaison à l'antigène, neutralisation du virus, neutralisation de la toxine. Nous avons réussi à faire produire certains de ces fragments d'anticorps dans des plants de tabac.

Stimulation antigénique in vitro (Farida Nato)

La technologie de stimulation antigénique in vitro permet de maintenir en survie pendant plusieurs semaines des cellules B humaines, issues pour l'essentiel, d'amygdales. En présence d'antigène à faible concentration, certaines de ces cellules peuvent produire des anticorps dirigés contre l'antigène d'origine. Les réactions primaires sont faciles à obtenir (IgM), les réactions secondaires dans certaines conditions de culture sont réalisables. L'apport des hormones stéroïdes a permis de mieux comprendre le rôle de chaque lignée cellulaire T et B dans les phénomènes d'interaction in vitro et la production d'anticorps spécifiques.

Ligands cellulaires d'anticorps anti-ADN (Nabila Seddiki-Si-Ahmed)

L'objectif de ce travail est d'analyser les mécanismes d'entrée d'anticorps humains ou murins dirigés contre l'ADN et liés à une maladie auto-immune, le lupus érythémateux. La démarche consiste à rechercher les récepteurs membranaires au niveau des cellules cibles, identifier les cibles intra-cytoplasmiques et définir les modes de transport des anticorps dans le noyau. La pénétration de ces anticorps semble recruter plusieurs molécules membranaires qui sont en cours d'étude.

Inhibiteurs peptidiques spécifiques des sérine/thréonine protéine kinases, STPK (Iain Old)

L'activité de nombreuses protéines cellulaires essentielles est régulée par l'addition réversible d'un groupe phosphate, cette addition est catalysée par des STPK. Nous utilisons comme modèle d'étude la STPK A de souris bien caractérisée biochimiquement et dont la structure tridimensionnelle est connue. Grâce à la technique du "phage display" nous avons pu obtenir des peptides inhibiteurs de l'activité catalytique. Ce travail est conduit avec la collaboration de l'Unité de Biochimie structurale (Pedro Alzari).

Recherche du récepteur cellulaire de l'internaline B de Listeria monocytogenes (Iain Old)

Avec la même approche méthodologique que celle utilisée pour rechercher des inhibiteurs peptidiques des STPK (cf. ci-dessus) et en collaboration avec l'Unité des Interactions Cellules-Bactéries (Pascale Cossart) nous avons entrepris d'identifier le récepteur de l'internaline B de Listeria monocytogenes à la surface des cellules de mammifères.

Anticorps catalytiques (Jean-luc Guesdon)

Le Laboratoire s’intéresse à la signification biologique des anticorps catalytiques présents chez les malades atteints de lupus érythémateux disséminé. Le sérum de ces malades contient un titre élevé d’anticorps dirigé contre l’ADN, certains de ces anticorps (anticorps catalytiques) possèdent une activité nucléolytique et sont capables de catalyser l’hydrolyse de la liaison phosphodiester de l’ADN et/ou de l’ARN. Diverses approches sont entreprises afin d'obtenir des informations sur la structure et les propriétés biochimiques des anticorps catalytiques.

Production d'anticorps monoclonaux murins (Farida Nato)

Dans le cadre de collaborations avec des chercheurs de l'Institut Pasteur ou d'autres organismes de recherche, le Laboratoire assure la préparation d'hybridomes murins en utilisant la technique développée par Köhler et Milstein (1975). . Outre l'intérêt que les anticorps monoclonaux murins peuvent présenter dans certains secteurs du diagnostic, ils sont aussi largement utilisés pour analyser la relation structure-fonction de divers modèles étudiés en recherche fondamentale. Les caractéristiques biochimiques (étude des épitopes, mesure des affinités) des anticorps produits par les hybridomes sont déterminées dans le Laboratoire grâce aux techniques immunochimiques modernes.

Enseignement

Le Laboratoire participe à divers enseignements : cours d'Immunologie Générale de l'Institut Pasteur (F. Nato et P. Lafaye), cours de formation des ingénieurs du CNAM (P. Lafaye), cours d'Immunologie Approfondie (J.-L. Guesdon). Le Laboratoire a organisé un cours international théorique et pratique sur l'ingénierie des anticorps à l'Institut Pasteur de Tunis.

Personnel de l'unité

Secrétariat de l'unité

ESNARD Muriel, IP.

Chercheurs de l'unité

DEMANGEL Caroline, IP, en stage post-doctoral. GUESDON Jean-Luc, IP.
LAFAYE Pierre, IP.
OLD Iain, IP.

Stagiaires de l'unité

BINETRUY-TOURNAIRE Roselyne, CNRS, Nice. EHSANI Parastoo, Institut Pasteur d'Iran. ELOUARD Béatrice, Centre d'Etudes du Bouchet (DGA). MEUNIER Antony, Diplôme de fin d'études d'ingénieur. THULLIER Philippe, Service de santé des armées.

Autre personnel de l'unité

CADET Véronique, IP.
CHEVRIER Danièle, IP.
DARTEVELLE Sylvie, IP.
JEANNEQUIN Odile, IP.
NATO Farida, IP.
ROUYRE Sylvie, IP.
SEDDIKI-SI AHMED Nabila, IP.

Publications de l'unité

En cas de problèmes ou de remarques concernant ce serveur Web, écrire à info@pasteur.fr. Cette page a été modifiée pour la dernière fois le Lundi 17 Avril 2000 à 8 h 19 (Temps Universel) .