Institut Pasteur Rapport d'activité de l'unité Histopathologie

INSTITUT PASTEUR


Responsable : HUERRE Michel (mhuerre@pasteur.fr)

Résumé du rapport

L'histopathologie étudie à l'échelon tissulaire et cellulaire les interactions Hôte-Agent infectieux. L'introduction d'un agent infectieux se traduit en effet par le recrutement de cellules mono et polynuclées in situ, en fonction de l'agent infectieux, de l'inoculum de la voie d'introduction et du statut immunitaire de l'Hôte. L'Unité a étudié plusieurs modèles expérimentaux d'inflammation générale ou spécifique. Ainsi un modèle murin d'inflammation induit par des antigènes de Mycobactéries a été étudié par le groupe de G. Gachelin. Le role des lymphocytes NT a pu ètre précisé dans la formation de granulomes aux stades intermédiaires de l'infection. Dans le domaine des 'infections spécifiques plusieurs modèles ont été étudiés: -Infections bactériennes: Helicobacter ( Coll A. Labigne et R. Ferrero) , Shigella ( Coll P. Sansonetti et A. Phalipon), Borrelia ( G. Baranton). -Infections virales: virus de la vallée du Rift ( Coll. M. Bouloy, Virus de l'immunodéficience humaine (Coll. F. Barré Sinoussi), HTLV-1 (Coll. A. Gessain &G. de Thé) , Herpès virus VIII et sarcome de Kaposi ( Coll A. Gessain) - Înfections parasitaires et fungiques: Leishmania ( Coll. J.P. Dedet), Cryptosporidium ( Hopital de l'Institut Pasteur et Hopital Necker), Aspergillus ( Coll J.P. Latgé), Fusarium ( Coll. C. Dedet) L'inflammation allergique pulmonaire a été étudiée par Hailé Solomon en collaboration avec l'unité de Pharmacologie cellulaire ( B. Vargaftig) Le développement embryonnaire l'étude phénotypique et les fonctions de gènes ont été étudiés grace à des modèles d'animaux génétiquement modifiés ou Knock-out. En particulier, un mutant nkt a été étudié ( deficient en CD4); D'autres travaux ont été achevés, notamment l'expression de la transferrine a été analysée en collaboration avec le groupe de M. Zakin. Les études sur les tératocarcinomes dérivés des cellules ES transfectées par le plasmide PK4 (Coll O. Kellermann) ou greffées chez des animaux déficients (Coll C. Babinet) ont été poursuivies.

Abstract

The histopathology Unit works on interactions between pathogen and host. Patterns of inflammatory reaction generally varies according to the pathogenicity factors, the inoculum, route of inoculation and the immune status of the host. An experimental model using non peptidic mycobacterial cell wall antigens was studied by the group of G. Gachelin. It was demonstrated that the NT lymphocytes, a distinctive set of lymphocytes, CD1 restricted are involved in the development of lipid induced granuloma. Other specific human infections or experimental models were studied. - Bacterial infections: Helicobacter pylori ( Coll A. Labigne and R. Ferrero) , Shigella ( Coll. P. Sansonetti and A. Phalipon) , Borrelia ( G. Baranton) - Viral infections: Rift valley fever ( Coll M. Bouloy, Arbovirus ( Coll V. Deubel), Simian Immunodeficiency Virus ( Coll F. Barré Sinoussi) HTLV-1 and HHV8 ( A. Gessain)
- Parasitic and Fungal infections: Leishmania ( J.P.Dedet) , Aspergillosis ( J.P. Latgé) and Fusarium ( C. de Bièvre) Allergic inflammation was studied by Hailé Solomon in Collaboration with the Unit of Pharmacologie cellulaire ( Boris Vargaftig) The Histopathology Unit plays a key role in the field of embryogenesis research especially in the study of phenotype of mutants mice such as the nkt model ( CD4 deficient mouse) or the study of transferrin. Studies on teratocarcinoma were carried out and specially the teratocarcinoma derived from embryonic stem cells transfected with SV 40 ( Coll O. Kellerman) or Vimentin knock out ( Coll C. babinet)

Texte du rapport

HISTOPATHOLOGIE INFECTIEUSE GENERALE ET SPECIFIQUE.

L' introduction d'un agent infectieux se traduit par la migration et le recrutement de cellules poly et mononucléées in situ, la production de cytokines, la formation de granulomes et d'une fibrose au stade chronique; Ces différents modes de réponse sont fonction de l'agent infectieux, de la voie d'introduction, de l'inoculum, de la génétique et du statut immunitaire de l'hôte. En pathologie humaine ou expérimentale, chaque agent infectieux se caractérise par une cinétique de lésions plus ou moins spécifiques de l'agent infectieux

En PATHOLOGIE GENERALE , la migration de phagocytes correspond à la phase précoce et intermédiaire et est suivie de le formation de granulomes. Un modèle d'inflammation induite par des fractions lipidiques de Mycobactéries a été étudiée par le Groupe de G. Gachelin. Il a été démontré qu'une sous population lymphocytaire NT, dépourvue de CD1 et exprimant la chaine Valpha du TCR était essentielle dans la constitution de granulomes induits par l'inoculation d'antigènes lipidiques de mycobactéries. Un mutant particulièrement intéressant a été étudié par L FIETTE: le mutant nackt qui présente des lésions cutanées chroniques ( alopécie, hyperplasie de l'épiderme) et un déficit en lymphocytes T CD4+.

En PATHOLOGIE SPECIFIQUE, différents aspects de la réponse inflammatoire ont été étudiés.

INFLAMMATION ALLERGIQUE
Les souris BP2, hyperréactives à l'ovalbumine, et carctérisées par un taux élevé d'IgE sont étudiées depuis longtemps par le groupe de Pharmacologie cellulaire ( B. Vargaftig) Ce modèle est un équivalent de l'asthme humain. Dans le cadre d'un doctorat de sciences, Hailé Solomon a étudié la cinétique des lésions induites et analysé les mécanismes d'induction. L'hyperéosinophilie est sous le controle de l'IL 5 et associé à un infiltrat lymphocytaire T et à une métaplasie mucipare bronchiolaire. L'administration d'un anti IgE et d'un anti CD3 rédusent le recrutement de cellules inflammatoires et l'hyperréactivité.

DIFFERENCIATION ET EMBRYOGENESE
L'analyse de mutants déficients en vimentine et en desmine nous avait permis de développer les outils indispensables à l'analyse histopathologique. Ces techniques ont été utilisées pour l'étude de la transferrine. Cette protéine indispensable au transport du fer s'exprime à J5 dans la moelle épinière, à J9 dans le foie et de J12 à J 21 dans différentes parties du cerveau. Les gènes de régulation ont été analysés par le groupe de Mario Zakin. En collaboration avec O. Kellerman , le modèle du Tératocarcinome induit par le plasmide pk4 du SV 40 a été étudié. L'obtention de différenciations endocrine ou ostéochondoide a pu ètre analysée. En collaboration avec C. Babinet et F. Langa, nous avons étudié des tératocarcinomes dérivés des cellules ES greffés sur des animaux avec et sans vimentine.

Personnel de l'unité

Secrétariat de l'unité

Françoise ALONSO

Chercheurs de l'unité

Histopathologie
Michel HUERRE
Laurence FIETTE

Groupe Virologie Expérimentale
Marie Françoise SARON
Julien GALABRU

Stagiaires de l'unité

Hailé SOLOMON

Autre personnel de l'unité

Groupe HISTOPATHOLOGIE
Patrick AVE
Huot KHUN
Sabine MAURIN
Nicole WUSCHER

Groupe VIROLOGIE EXPERIMENTALE
Josianne GREGOIRE
Janine FOULON
Marie Christine CHIMY
Antonio MEMBRILLERA

Publications de l'unité

En cas de problèmes ou de remarques concernant ce serveur Web, écrire à info@pasteur.fr. Cette page a été modifiée pour la dernière fois le Lundi 10 Mai 1999 à 15 h 49 (Temps Universel) .