Date de dernière mise à jour : 30 juin 2011

Les condylomes


Chez certaines personnes infectées, des verrues anogénitales peuvent se former. Ces verrues, encore appelées condylomes génitaux, font partie des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes. Elles sont dues à l’infection par certains papillomavirus, les génotypes 6 et 11. Les verrues génitales sont très contagieuses.


Les verrues sont des excroissances le plus souvent de la couleur de la peau, mais parfois blanches ou grises. Elles peuvent être plates ou légèrement surélevées, avec une forme « en  choux-fleurs ». Elles apparaissent généralement à plusieurs endroits.


Chez l’homme, elles peuvent se développer sur le gland, le frein, le prépuce, l’orifice urinaire et autour de l’anus ou à l’intérieur du rectum. Elles sont généralement indolores, mais causent parfois des démangeaisons.


Les verrues anogénitales ne se transforment pas en cancer.