Santé / Info-HPV / Le papillomavirus et les hommes / Comment se protéger contre les condylomes génitaux
Date de dernière mise à jour : 28 octobre 2011

Comment se protéger contre les condylomes génitaux



L’utilisation des préservatifs permet de réduire la transmission des condylomes génitaux à un partenaire sexuel. Comme il s’agit d’une affection très contagieuse, il est préférable de s’abstenir de relations sexuelles jusqu’à leur disparition.


L’utilisation d’un préservatif régulièrement et correctement au cours de rapports vaginaux, anaux et buccaux permet de réduire le risque d’attraper une infection par les papillomavirus ou de la transmettre à son partenaire. Cependant, les préservatifs n’éliminent pas complètement le risque d’infection à papillomavirus parce qu’ils ne protègent que la région génitale qu’ils couvrent. Il est donc possible d’être infecté par des verrues non sur des zones génitales couvertes par le préservatif (par exemple sur le scrotum). L’utilisation d’un préservatif permet également de se protéger contre d’autres infections transmises sexuellement.


Le vaccin Gardasil™ a montré son efficacité pour la protection des jeunes filles et des jeunes femmes contre l'infection contre l’infection par les papillomavirus 6 et 11, responsables des verrues génitales, à condition d’être administré avant le début de la vie sexuelle.