Santé / Info-HPV / Comment se protéger ? / Les frottis de dépistage
Date de dernière mise à jour : 30 juin 2011

Les frottis de dépistage



Le frottis permet l’analyse des cellules du col de l’utérus pour dépister des lésions précancéreuses. C’est le meilleur moyen de prévention du cancer du col. Le frottis est fait à l’initiative du gynécologue ou du médecin traitant.
© Dr Isabelle Cartier - Laboratoire Cartier Paris
Qu’est ce que le frottis cervical ? 

Le frottis est un test de dépistage qui permet de voir si les cellules qui recouvrent la surface du col de l’utérus sont normales. Son but est d’identifier toutes les anomalies cellulaires qui peuvent s’aggraver en cancer du col de l’utérus pour les traiter de façon simple et efficace.

L’examen consiste à prélever des cellules au niveau du col de l’utérus pour les étaler sur une lame de verre ou les mettre dans un flacon contenant un liquide particulier. Le prélèvement est envoyé dans un laboratoire de cytologie pour que les cellules soient analysées au microscope. Les résultats sont obtenus en quelques semaines.
Dans la plupart des cas, les cellules du col sont normales et le frottis doit être refait au bout de trois ans.

Certaines fois on détecte des cellules anormales dans le col de l’utérus. Si les changements au niveau des cellules sont peu importants, ils peuvent disparaître d’eux-mêmes. S’ils sont plus importants, il faut faire un nouveau frottis ou d’autres examens (colposcopie, biopsies). Il est très important de surveiller tous résultats anormaux et de faire un traitement si nécessaire.

detection_prevention_HPV
Comment pratique-t-on un frottis ?

Le médecin met un spéculum pour observer le col et prélever les cellules superficielles du col à l’aide d’une spatule ou d’une brosse adaptée. C’est un geste simple et indolore qui ne dure que quelques secondes.

A quel âge doit-on commencer à faire un frottis et à quelle fréquence ?


En France, il est recommandé de commencer à faire des frottis à l'âge de 25 ans. L'examen doit être renouvellé l'année suivante. Ensuite, la fréquence du frottis dépend des résultats des frottis précédents. En cas de frottis normal, on recommande de le refaire tous les 3 ans jusqu'à 65 ans. 

La vaccination ne protégeant pas contre tous les HPV, les femmes vaccinées doivent aussi faire leur premier frottis à 25 ans et continuer leur surveillance au même rythme que les femmes non vaccinées (un frottis tous les 3 ans jusqu'à l'âge de 65 ans).

Si votre frottis est anormal, votre médecin vous contactera afin de vous informer sur les examens à réaliser. Ces examens consistent à prélever les cellules au niveau de la lésion du  col de l'utérus (biopsie), sous contrôle d'une loupe spéciale qui permet de les visualiser (le colposcope). La biopsie, comme le frottis, est un geste simple et indolore. Elle permet de confirmer l’existence d’une lésion et sa gravité.

vignette_biopsie - lésion de bas grade vignette_biopsie - lésion de haut grade
Les biopsies permettent de confirmer l’existence des lésions et d’en évaluer la gravité.

© Dr Isabelle Cartier - Laboratoire Cartier Paris