Santé / Centres nationaux de référence et centres collaborateurs de l'OMS / Envoi de matériel biologique / Instructions d'emballage et de transport pour la catégorie B

Instructions d'emballage, étiquetage, transport pour la catégorie B

Instructions ADR : P650 (par route) ou IATA : 650 (par air)

Définitions (rappel)

- Triple emballage, "de bonne qualité, suffisamment solide" dans les conditions normales du transport et des incidents usuels de transbordement, avec absorbant, calage et les mêmes caractéristiques que pour les instructions P620 ou 602.
Cependant, les épreuves requises sont moins exigeantes (surtout si la matière est solide) et dans tous les cas, sans exigence d’agrément.
Le fabricant a obligation cependant de fournir des instructions claires sur l’emballage, son remplissage et sa fermeture.

- Etiquetage sur l’emballage extérieur :
Pas d’étiquette de danger pour Classe 6.2, mais marquage du N° UN 3373 dans un losange orthogonal d’une couleur contrastée et d’au moins 5 cm de côté ;
La seule désignation valide pour UN 3373 est : "Matière biologique de catégorie B" ou "Biological substance category B" en lettres d’au moins 6 mm de haut, ainsi que le nom, l’adresse et le N° de téléphone du responsable de l’expédition à joindre en cas d’incident.
La mention "Echantillon diagnostic ou clinique" est à proscrire.
De plus pour l’aérien, le nom et le n° de téléphone du responsable de l’expédition doivent être indiqués sur la LTA ou sur l’extérieur du colis.

- Documents :
- pour l’ADR : aucune obligation
- pour le IATA : Voir les modalités

- Conditions d’acheminement, quelques remarques générales :

1. Quantité réglementaire / colis

Echantillons cliniques
ou de diagnostic

ADR

IATA
Colis primaire
Sans limitation
<1 l ou 1 kg
Colis fini
Sans limitation
<4 l ou 4 kg

2. Plusieurs emballages primaires dans un même emballage secondaire :
idem Instruction 602.

3. Transport à température dirigée : idem Instruction 602.

4. En cas de suremballage celui-ci doit être marqué dans les mêmes conditions

Pour le transport aérien :
1) Certaines compagnies aériennes refusent de prendre en charge ce type d’emballage
"P650" et exige la directive 602 pour toutes les matières infectieuses même de
catégorie B
2) Il est interdit aux passagers et aux membres de l’équipage de transporter des matières infectieuses quel qu’en soit l’emballage ou la catégorie :
- dans leurs bagages à main
- dans leurs bagages enregistrés
- sur leur personne

Pour faciliter le tri des paquets destinés aux CNR dès leur arrivée à l’Institut Pasteur, des étiquettes d’identification normalisées peuvent vous être fournies sur simple demande au CNR concerné.
Vous pourrez y préciser l’urgence médicale éventuelle et la température de conservation appropriée.