Informations pratiques

Modalités générales de fonctionnement


Modalités spécifiques d'intervention du CNR

Le CNR intervient :

- Lors de suspicion de cas de diphtérie pour la confirmation bactériologique,
- Lors de l’isolement de C. diphtheriae, C. ulcerans ou C. pseudotuberculosis pour confirmer l’identification et pour rechercher la présence du gène tox dans le matériel génétique bactérien et l’expression de la toxine.
 

Conditions d’envoi des souches, isolats et autres produits biologiques :

Avant tout envoi de prélèvements ou isolats prévenir le CNR (cf. Identité et coordonnées)

ATTENTION : Pendant les jours fériés et jours non ouvrables (week-ends) veuillez adresser vos prélèvements à la Cellule d'Intervention Biologique d'Urgence (C.I.B.U) (Cf. Identité et coordonnées)

Les échantillons doivent être envoyés à température ambiante et placés dans un triple emballage respectant la législation en vigueur (voir modalités ci-dessus) :

- Les isolats, de préférence en culture pure, doivent être ensemencés sur un milieu approprié (gélose au sang ou gélose trypto-caséine-soja) contenus dans des tubes ou des boîtes de Pétri fermés hermétiquement.
 
- Les écouvillons doivent être envoyés dans de milieux de transport ou légèrement humidifiés avec du NaCl 0,9%.
 
- Les fragments de tissu doivent être envoyés légèrement humidifiés avec du NaCl 0,9%.

 - Chaque envoi de prélèvement et/ou d’isolats doit être accompagné de la Fiche de renseignements fournie gratuitement par le CNR à tout laboratoire, elle doit être remplie aussi complètement et aussi précisément que possible. Dans le respect de l’identitovigilance veuillez identifier clairement les échantillons que vous nous transmettez.

Les isolats sont cultivés et conservés à -80°C, une fois leur identification et appartenance au complexe diphtheriae confirmées. Les prélèvements sont conservés à -80°C.

Les fichiers informatisés du CNR sont déclarés à la Commission Informatique et Libertés (CNIL) : Loi n°78-17 du 06 janvier 1978.
 


Réglementation, recommandations sanitaires

La diphtérie fait partie des maladies à déclaration obligatoire (DO)
Fiche de DO

Conduite à tenir devant un cas de diphtérie

Conditions financières

La recherche, l’identification, la détection du gène codant la toxine diphtérique sont effectués gratuitement lorsque le contexte est médical ou épidémiologique et que la suspicion concerne une des espèces toxinogènes. 

L’identification ou la caractérisation des autres espèces bactériennes est effectué par le Centre d'Identification Biologique d'Urgence (CIBU), pôle d'identification bactérienne.