Missions spécifiques

Inscrit sur la liste des CNR pour la lutte contre les maladies transmissibles, le CNR doit répondre à un cahier des charges précis, élaboré par le Comité des CNR (Direction Générale de la Santé et Institut de Veille Sanitaire).

Objectifs

Les missions du CNR s’inscrivent dans le cadre des missions générales des Centres Nationaux de Référence.

Elles concernent :

Pour les arbovirus dans les régions des Antilles et de la Guyane :

- l'expertise virologique (isolement et identification) des souches d’arbovirus. 

- le développement et/ou la validation de techniques sérologiques et d’identification par amplification génique des arboviroses

- la surveillance épidémiologique et virologique, en liaison avec les Directions de la Santé et du Développement Social des 3 Départements Français d’Amérique (DFA) et l'Institut de Veille Sanitaire, des arboviroses en s’appuyant sur des réseaux représentatifs en Guadeloupe, Martinique et en Guyane et dans les pays frontaliers (Brésil et Surinam).

- l’alerte épidémique en signalant aux Directions de la Santé et du Développement Social de et à l’Institut de Veille Sanitaire toute augmentation inhabituelle de cas ou l’apparition de cas groupés, toute modification des formes cliniques (répartition, modification de leur expression clinique, formes inhabituelles), des sérotypes circulants et l’apparition de phénomènes inhabituels.

- la collaboration avec les structures expertes en entomologie et avec les structures en charge de la surveillance chez l’animal.

- la collaboration avec les réseaux de surveillance régionaux et internationaux

Pour les virus influenza dans les régions des Antilles et de la Guyane :

- la caractérisation des souches de grippe isolées aux Antilles et en Guyane et l’étude de l’adéquation des souches virales circulantes avec la composition du vaccin contre la grippe.

- la surveillance épidémiologique et virologique, en liaison avec les Directions de la Santé et du Développement Social des 3 DFA et l'Institut de Veille Sanitaire, de la grippe et des autres infections respiratoires aiguës dans la région Antilles-Guyane en assurant le diagnostic virologique des syndromes grippaux signalés par les médecins sentinelles.

- le développement et la diffusion de techniques de diagnostic et/ou d’identification des virus respiratoires, la conservation et la collection de souches de grippe et d’anti-sérums correspondants.
- l’analyse et la sélection des souches de grippes les plus pertinentes pour les envoyer vers les centres mondiaux de référence dans le cadre de la collaboration avec les centres de référence de l’OMS.

- le renforcement de l’alerte en signalant aux Directions de la Santé et du Développement Social des 3 DFA et l'Institut de Veille Sanitaire le début et l’évolution des épidémies et la mise en place d’une surveillance virologique adaptée en cas de menace pandémique.

- La contribution à la surveillance des souches grippales chez l’animal.


Intérêt pour la santé publique

La dengue est considérée comme une maladie émergente dont la répartition géographique est en pleine extension. Elle représente un problème majeur de santé publique dans les pays tropicaux et sa forme hémorragique a connu depuis sa première description en 1954 un accroissement considérable et touche désormais un grand nombre de pays dont les pays d'Amérique centrale et d'Amérique du sud. Environ 2/3 de la population du globe vit désormais dans les pays où la dengue hémorragique sévit de manière endémique ou épidémique.

Jusqu'à une période récente la région des Caraïbes, où les quatre sérotypes ont été isolés, est restée préservée des formes les plus graves : les Départements Français d'Amérique ne sont touchés qu'en 1991 pour la Guyane, puis en 1994 et 1995 pour la Guadeloupe et la Martinique.

Le CNR est le seul laboratoire de Guyane à effectuer le diagnostic sérologique des arboviroses et le seul laboratoire (laboratoire de sécurité P3) réalisant l’isolement et l’identification des souches d’arbovirus courants (flavivirus : dengue, fièvre jaune, ESL, WN ; alphavirus : complexe VEE et Tonate, Mayaro ; bunyavirus) et de virus influenza.