Missions spécifiques

Le CNR

Dans le cadre des missions générales des Centres Nationaux de Référence, il est particulièrement demandé au CNR de la Rage :

- d’établir le diagnostic de rage pour tout cas humain suspecté et pour tout animal susceptible d’avoir transmis la rage à l’homme ; 

- de contribuer à la surveillance épidémiologique, en liaison avec le laboratoire de référence de la rage animale et de collaborer avec les autres structures impliquées dans la surveillance et le contrôle de la rage animale (DGAL, AFSSA-Nancy,etc…) ; 

- de renforcer le rôle d’alerte en signalant à l’Institut de Veille Sanitaire et à la Direction Générale de la Santé, toute apparition d’un cas chez l’homme ou chez un animal susceptible d’avoir transmis la rage à l’homme et de l’apparition de nouveau phénotype ; 

- de participer à la coordination des centres anti-rabiques et à l’évaluation de la politique vaccinale ; 

- de participer en liaison avec l’Institut de Veille Sanitaire à toute évaluation des risques pour l’homme compte tenu de l’évolution épidémiologique chez différentes espèces animales (chauve-souris notamment) ; 

- de contribuer en liaison avec l’Institut de Veille Sanitaire à la surveillance européenne et internationale.


Le CCOMS

Le centre a la responsabilité de fournir des souches de référence du virus rabique, de titrer le pouvoir antigénique des vaccins et de titrer les anticorps neutralisants pour les laboratoires, instituts et pays qui en font la demande auprès de l’OMS à Genève, ou directement auprès de l’Institut Pasteur.
Il participe à des réunions internationales pour l’éradication de la rage et collabore avec de nombreux pays étrangers.
Le Centre OMS à l’Institut Pasteur a des coopérations avec des laboratoires de tous les continents, participe à des transferts de technologies et forme de nombreux stagiaires étrangers.

Liens :

Institut Pasteur :
Unité Dynamique des Lyssavirus et adaptation à l’Hôte (DyLAH)

Site de l’OMS :
Les Centres collaborateurs de l’OMS
la rage (travaux, rapports, liens)