Activités de service


Expertises

- Identification des souches de Listeria (toutes les origines) 
- Détermination du sérovar (toutes les origines) 
- Détermination des pulsovars (toutes les origines) 
- Etude de la sensibilité des souches de Listeria monocytogenes (souches d’origine humaine uniquement)

Techniques utilisées
- Identification par l’étude de caractères biochimiques conventionnels
- Détermination du sérovar par agglutinations avec des antigènes somatiques et des antigènes flagellaires
- Détermination des pulsovars par électrophorèse en champ pulsé (système CHEF) avec deux enzymes de restriction
- Test de sensibilité sur une concentration d’antibiotique

Volumes d’activités
Depuis 1996, 2000 à 3000 souches sont reçues annuellement au Laboratoire, en dehors des périodes d’investigations épidémiologiques :
- 250-300 souches isolées de patients
- 1200-2100 souches d’origine non humaines, essentiellement isolées d’aliments dans le cadre de contrôle systématiques.

Correspondants
En France, le réseau de laboratoires impliqué dans la surveillance microbiologique de la listériose comporte tous les laboratoires de biologie médicale privés ou publics, adressant volontairement le souches au CNR. Les souches d’origine non humaines sont adressées par des laboratoires publics d’hygiène des aliments (Laboratoires Vétérinaires Départementaux) ou privés et par les Laboratoires Interrégionaux de la Répression de Fraudes).


Collection de souches

Le CNR conserve toutes les souches de Listeria reçues et possède une collection de plus de 90.000 souches maintenues en gélose profonde. 
Les souches type ainsi que les souches de référence pour la sérotypie peuvent être obtenues sur simple demande ou auprès de la C.I.P. (Collection de l’Institut Pasteur).


Surveillance épidémiologique

Le CNR exerce une surveillance continue de la listériose en France grâce aux souches d’origine humaine adressées par les laboratoires de biologie médicale. Cette surveillance consiste à comparer les souches sur la base du sérovar et des pulsovars sur une période de temps donnée. Lorsque le nombre seuil de souches présentant les mêmes caractéristiques est atteint, le CNR alerte alors les autorités (DGS et InVS), qui décident de la suite à donner en fonction des informations collectées. En cas de retrait du marché d’un aliment contaminé par Listeria monocytogenes, le rôle du CNR est de caractériser la souche isolée de l’aliment et de la comparer à celles isolées de malades sur une période de temps donnée. Le CNR informe les autorités des résultats.

Transfert de connaissances

Le CNR édite chaque année un rapport annuel d’activités. Les données sur la listériose humaine en France sont régulièrement publiées. Le CNR peut recevoir, sur demande, des stagiaires français en formation.
Le CCOMS reçoit chaque année plusieurs stagiaires étrangers au titre de la formation.

Recherche - Principaux thèmes impliquant le CNR

Les recherches réalisées au Laboratoire des Listeria s’appuient sur les données et sur le matériel biologique recueilli, entre autre, dans le cadre du CNR. Les recherches ont toujours une préoccupation ultime de Santé Publique.
- Recherche de souches de L. monocytogenes à virulence atténuée (en collaboration avec l’INRA à Nouzilly, et avec l’Unité des Interactions Bactéries-Cellules,
- Mise au point et validation d’un modèle de puces à ADN pour le typage moléculaire de L. monocytogenes (en collaboration avec le Laboratoire de Génomique des Micro-organismes Pathogènes.
- Mise au point et validation d'une méthode moléculaire de sérogroupage de L. monocytogenes.

Collaborations et réseaux

Nationales
- Avec l’InVS, la DGS,
- l' AFSSA : Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments
- la DGAl : Direction Générale de l’Alimentation
- la DGCCRF : Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes
- plus de 600 laboratoires français, publics ou privés, de biologie médicale ou d’hygiène des aliments.

Internationales
- Le CNR des Listeria participe depuis 2001, aux côtés de l’InVS, à un projet d’inventaire des moyens de surveillance de la listériose et des techniques de caractérisation des souches de L. monocytogenes propres à chaque pays participant, et depuis 2003, au projet Pulse Net Europe.
- Il collabore avec plusieurs laboratoires de différents pays : Nouvelle-Zélande, Maroc, etc…

Assurance qualité

Le CNR est engagé dans une démarche qualité, s’inscrivant dans le cadre de la politique qualité de l’Institut Pasteur.