Missions spécifiques

Objectifs et intérêt pour la Santé publique

La leptospirose est une zoonose qui, en France, n’est plus à déclaration obligatoire et dont la surveillance est assurée par le CNR.

Environ 10 % des cas sont des maladies graves (plus en zone tropicale) et la mortalité varie de 2 à 10 % suivant les lieux.

Le CNR

Les objectifs du CNR sont de transmettre à la Direction Générale de la Santé (DGS) et à l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) les données quantitatives et qualitatives (obtenues au CNR ou recueillies auprès de correspondants) et leur interprétation permettant de dresser un tableau de l’endémie de la leptospirose en différents lieux et de dégager ses tendances dans le temps.

Le CNR confirme 200 à 400 cas par an en moyenne en France métropolitaine. Dans les DOM-TOM, le taux d’endémie peut être 100 fois supérieur et 400 à 500 cas par an y sont dépistés. Des enquêtes sérologiques menées à la Réunion ont montré, qu’au moins en zone tropicale, le nombre de cas réels pouvait être 10 fois supérieur au nombre de cas détectés.

Le CCOMS

Des objectifs voisins sont assignés sur le plan international au Centre Collaborateur FAO-OMS (CCOMS) pour l’épidémiologie de la leptospirose. Les principaux thèmes de collaboration sont :

- Conserver et fournir sur demande aux Laboratoires nationaux de référence et autres laboratoires agréés des pays de la Région Europe de l’OMS des souches types de Leptospira et des antisérums spécifiques,
- Aider ces laboratoires à identifier les souches de leptospires et contribuer aux recherches épidémiologiques,
- Effectuer des recherches sur l’épidémiologie de la leptospirose.