Start-up / Passeport pour l'Incubateur / Le coeur de votre projet

Votre projet au coeur de Pasteur

Les critères d'acceptation de votre projet

Tout scientifique du Campus peut déposer une candidature à Pasteur BioTop, aux conditions suivantes :

 Exploite la propriété intellectuelle de l’Institut Pasteur
 Soit dans les axes stratégiques de recherche de l’Institut Pasteur

Les bonnes questions à se poser pour préparer votre projet

Ai-je le droit d'exploiter mon invention / savoir-faire technologique ?

Le fait d'être cité comme inventeur dans un brevet ne confère pas la propriété du brevet. C'est le cas pour les chercheurs appartenant à tous les organismes de recherche dont l'Institut Pasteur. L'exploitation des brevets de l'Institut Pasteur requiert donc un contrat de licence négocié entre Pasteur et la future entreprise. Pensez à faire régulièrement une veille technologique sur les brevets : les demandes de brevet n'étant publiques qu'au bout de 18 mois, une analyse peut très vite être erronée.
Le contrat de licence contiendra les éléments suivants : domaine d'application, territoire, durée, droit et contrepartie financière pour le détenteur du brevet.
Une étude de liberté d'exploitation, par un cabinet de propriété industrielle, sera nécessaire pour vérifier la dépendance éventuelle des brevets ou des licences acquises envers d'autres appartenant à des tiers.

Mon idée répond-elle à un besoin ?

Mon projet peut il générer de la valeur : Existe-t-il un marché ?
Mon idée est-elle originale : Quel est l’état de la concurrence ? Pour le savoir, il vous faudra effectuer une recherche dans des publications, revues scientifiques et commerciales, internet, base de donnée etc…
En biotechnologie le marché n’est pas forcément existant. Les analyses de la concurrence sont alors peu exploitables. Mais il existe peut-être un concurrent non identifié, qui ne travaille pas sur votre propre technologie mais sur ce qu’on appelle une technologie de substitution, risquant ainsi de vous prendre des parts de marché. Le produit que vous souhaitez développer ne doit pas seulement exploiter une découverte mais aussi répondre à un besoin. Le but des études de marché est d’estimer quelles seraient les ventes du produit de la société.

Que manque-t-il à mon projet pour en faire un produit ou un service industriel ?

La validation scientifique, la mise au point ou l'amélioration du procédé, la prise en compte du champ réglementaire (marquage C.E., Bonnes pratiques de laboratoire, Bonnes pratiques de fabrication, loi Huriet,... ) doivent être appréhendées et intégrées dans le plan de développement envisagé.


Qui va travailler à mes côtés ? Mon équipe, mes partenaires

Vous ne pourrez raisonnablement pas assumer seul des fonctions de directeur général et de directeur scientifique. Très tôt il faudra songer à la constitution de votre équipe et aux compétences que vous allez solliciter tant en interne qu'en externe : manager, directeur scientifique, consultant, directeur administratif et financier. L'équipe que vous constituerez sera déterminante dans la réussite de votre projet. Elle évoluera dans le temps. C'est le premier critère que regardent les futurs investisseurs.
Pensez à mettre en place un comité scientifique. Choisissez des conseillers scientifiques de renommée internationale qui apporteront du crédit à votre start up.
Evaluez au mieux les apports de partenaires externes. Le monde de la biotechnologie est aujourd'hui en totale restructuration et privilégie les relations de partenariats à celles de sous-traitance. S'adosser à un ou plusieurs partenaires permet un partage des risques et des apports financiers. Ces réflexions doivent contribuer à l'analyse stratégique de votre projet.
Les relations avec les partenaires sont régies par des contrats, d'où la nécessité du recours à un expert juridique ou avocat pour défendre au mieux vos intérêts. Ils devront également vous conseiller sur le choix de la structure juridique la plus appropriée à votre projet (SA, SA à directoire et conseil de surveillance, SAS,…). Ne pas omettre de conduire avec eux une réflexion sur votre gestion patrimoniale.
Choisissez un statut adapté (mise à disposition, détachement, démission,…) afin de vous consacrer à votre projet.

Quels sont les capitaux nécessaires pour donner vie à mon projet ?

Il est indispensable d'élaborer un plan de financement (besoins prévisionnels / ressources prévisionnelles).
En plus des apports personnels pensez aux sources extérieures de financement : business angels, fonds d'amorçage, capitaux-risqueurs, prêts bancaires, participation d'industriels à votre capital, subventions ou avances régionales ou nationales, concours, prêts d'honneurs…
Il faut établir également un compte de résultat prévisionnel et un plan de trésorerie pour estimer le moment où l'entreprise pourrait être rentable et les besoins de financement. Ne pas oublier que dans le secteur des biotechnologies le développement est très long, et qu'il faut privilégier les stratégies qui permettent de réduire le "time to market",.ie le temps de mise sur le marché d'un produit.

Quelles sont les conditions nécessaires de la réussite ?

 Une équipe solide (importance du manager)
 Une propriété industrielle très surveillée
 Des financements
 Un environnement propice à vous accompagner à la phase de démarrage
 Des partenariats (académiques et industriels)