Recherche / Plates-formes technologiques / Imagopole / Plateformes Imagopole® / La plateforme de cytométrie / Cytométrie / Tri / Matériel de tri cellulaire par billes magnétiques

Définition


Le principe du tri par billes magnétiques repose sur un marquage de la sous-population à isoler (ou à éliminer) par un anticorps spécifique couplé à une bille magnétique. Après marquage avec cet anticorps spécifique, les cellules sont introduites sous pression dans une colonne qui traverse le champ magnétique créé par un électroaimant. Les cellules qui sont entourées de billes métalliques sont retenues sur la colonne par cet aimant, alors que les cellules non marquées sont éluées et récupérées dans un premier tube à essai.

Dans un second temps, l’électro-aimant est arrêté et les cellules qui avaient été retenues sont libérées dans un second tube à essai.

Cette technique est utilisable :

  • Seule s’il s’agit d’obtenir un fort enrichissement en quelques minutes sur un grand nombre de cellules, 
  •  En synergie avec la cytométrie en flux pour raccourcir l’expérience.


Cette synergie permet aussi de réaliser des tris par CMF qui n’auraient pas été envisageables, comme le montre l’exemple ci-dessous :


Exemple d’expérience : Trier à partir de  109 cellules totales, une sous-population de à 0,5 % (soit 5 x106 cellules à obtenir) :

  1. 10 minutes de tri avec l’Automacs pour avoir 107 cellules, pures à 50 %, puis 30 minutes pour amener cette pureté à 98 % par cytométrie en flux.
  2. par combinaison des 2 techniques : 10 minutes + 30 minutes permettent d’obtenir  5 x106 pure à 98 % en moins d’une heure, à partir d’une population à 0,5 %.

 

Le matériel de tri


Un appareil de tri cellulaire par billes magnétiques est disponible:


Sur cet appareil, les tris peuvent être réalisés en conditions stériles (PSM).