Recherche / Les collections / CRBIP / Informations générales sur les collections / VII - Mise en culture des souches

VII - Mise en culture des souches

Mise en culture des souches bactériennes lyophilisées

NB: les règles fondamentales de manipulation en bactériologie doivent être appliquées

Désinfecter l’extérieur de l’ampoule avec un coton imbibé d’alcool, limer autour de l’étranglement et casser l’ampoule.
Une fois l’ampoule cassée, réhydrater le lyophilisat avec 0,2 ml de bouillon nutritif (en général milieu BHI) prélevé à l’aide d’une pipette Pasteur stérile.
Ensemencer la suspension obtenue sur un milieu gélosé approprié (une gélose inclinée en tube est recommandée pour la mise en culture de départ (1 ou 2 tubes).
Les souches lyophilisées sont fournies dans des ampoules ou des flacons sous vide. Les ampoules peuvent être ouvertes dans un laboratoire de Microbiologie classique (excepté pour les souches de groupe de pathogénicité 3) comme indiqué ci-dessous.

Information (recto) sur les conditions de conservation et de mises en culture de souches bactériennes

Information (verso) du CRBIP sur les conditions de conservation et de mises en culture de souches bactériennes

Mise en culture des souches fongiques lyophilisées

A l’ouverture de l’ampoule contenant un lyophilisat de champignon, réhydrater le lyophilisat en mettant dans l’ampoule 0,1 à 0,2 ml de milieu de Sabouraud liquide, puis  répartir la suspension obtenue sur un milieu solide approprié dans un ou deux tubes (voir données du catalogue).
Laisser ensuite incuber au moins 3 jours à température optimale. 

Télécharger la note d’information du CRBIP sur les conditions de conservation et de mises en culture de souches fongiques (recto)

Télécharger la note d’information du CRBIP sur les conditions de conservation et de mises en culture de souches fongiques (verso)

Mise en culture des souches de cyanobactéries

Dès réception d’une culture de la PCC, un transfert direct est recommandé, soit sur milieu gélosé, soit en  milieu liquide, selon les souches fournies, en respectant un volume inférieur à 50 ml ; des cultures à grandeéchelle ne devront être inoculées qu’avec des précultures denses et à une dilution d’environ 1/20 (v/v)  

hérisson
Lyophilisation en ampoules
                                             Pour vos commentaires et vos questions, écrire à
                                                                
crbip@pasteur.fr