Recherche / Départements scientifiques

CNR Borrelia - Groupe de Muriel Cornet

La borréliose de Lyme, ou maladie de Lyme, est transmise à l’homme par des tiques dures du genre Ixodes, et due à une bactérie Borrelia burgdorferi sensu lato. Le Centre National de Référence des Borrelia a été créé en 2002 pour évaluer, en collaboration avec l’Institut de Veille Sanitaire, l’incidence globale de la maladie en France (on pense que 10 000 à 12 000 cas pourraient survenir chaque année dans l’hexagone). Dans cet objectif, un réseau de  médecins et biologistes volontaires a été mis en place dans plusieurs régions. Ces médecins signalent les cas diagnostiqués au CNR.
Le CNR a également pour mission de mettre au point des méthodes permettant d’améliorer le diagnostic de la maladie et de caractériser la diversité génétique des souches de Borrelia détectées en France (Richter et al. 2006, Margos et al 2008, Margos et al. 2009). S’agissant d’une maladie vectorielle, la densité du vecteur, les tiques de l’espèce Ixodes ricinus, et leur taux d’infection par Borrelia sont également étudiés dans les mêmes régions. Les résultats antérieurs, notamment ceux obtenus en Alsace, région de forte incidence, ont permis de corréler l’incidence de la maladie humaine à la densité des tiques infectées (Ferquel et al. 2006).
De plus, dans le cadre d’expertises, de nouveaux kits commerciaux de sérologie peuvent être évalués, de même que les sérums positifs ou douteux peuvent être contrôlés par le laboratoire associé au CNR (Pr. Benoît Jaulhac, Institut de Bactériologie de Strasbourg).
Le CNR recherche également les facteurs associés à la pathogénicité et au tropisme des différentes souches du complexe Borrelia burgdorferi sensu lato : B. burgdorferi sensu stricto étant généralement associé aux formes articulaires de la maladie, B. afzelii aux formes cutanées et B. garinii aux formes neurologiques. Ainsi, la protéine OspC, produite par la bactérie pendant la phase initiale de la maladie peut se lier au plasminogène, protéine de l’hôte, impliquée dans la dissémination de l’infection. La diversité du gène codant pour la protéine OspC permet de classer les souches en différents groupes, fonction de leur caractère invasif (Lagal et al. 2003, Lagal et al. 2005).
Le CNR des Borrelia effectue également le diagnostic des fièvres récurrentes à tiques, maladies d’importation liées à des Borrelia transmises à l’homme dans les pays tropicaux ou sub-tropicaux. Il participe avec les Instituts Pasteur du Réseau International, à des études permettant d’évaluer l’importance de ces infections (M. Sarih et al. 2009, A. Bouattour et al. 2009).
Image CNR

Publications

2009

  • Margos G, Vollmer SA, Cornet M, Garnier M, Fingerle V, Wilske B, Bormane A, Vitorino L, Collares-Pereira M, Drancourt M, Kurtenbach K. A new Borrelia species defined by multilocus sequence analysis of housekeeping genes. Appl Environ Microbiol. 2009; 75:5410-6.
  • M. Sarih, M. Garnier, N. Boudebouch, A. Bouattour, A. Rihani, M. Hassar, L. Gern, D. Postic, M. Cornet. Borrelia hispanica Relapsing Fever, Morocco. Emerg Infect Dis. 2009: 15: 1626-9.
  • A. Bouattour, M. Garnier, M. Youmna, M. Sarih, L. Gern, E. Ferquel, D. Postic, M. Cornet. Borrelia crocidurae infection of Ornithodoros erraticus (Lucas, 1849) ticks in Tunisia. En révision pour Vector Borne Zoonot Dis.

2008

  • Margos G, Gatewood AG, Aanensen DM, Hanincová K, Terekhova D, Vollmer SA, Cornet, M, Piesman J, Donaghy M, Bormane A, Hurn MA, Feil EJ, Fish D, Casjens S, Wormser GP, Schwartz I, Kurtenbach K. MLST of housekeeping genes captures geographic population structure and suggests a European origin of Borrelia burgdorferi. Proc Natl Acad Sci U S A. 2008; 105:8730-5.

2007

  • Postic D., Garnier M., Baranton G. Multilocus sequence analysis of atypical Borrelia burgdorferi sensu lato isolates - Description of Borrelia californiensis sp. nov., and genomospecies 1 and 2. International Journal of Medical Microbiology. 2007; 297 : 263-271.
  • Postic D., Baranton G. Borrelia. in Précis de bactériologie clinique, 2ème édition ESKA 2007, Paris, sous la direction de J. Freney, F. Renaud, R. Leclercq et P. Riegel, 2007 ; 94, 1521-1533.
  • Perez-Eid C. Les tiques. Identification, biologie, importance médicale et vétérinaire. Editions Médicales internationales, collection «Monographies de microbiologie» dirigée par Jean-Paul Larpent, 2007. 314p.
  • Beytout J., George Jc., Malaval J., Garnier M., Beytout M., Baranton G., Ferquel E., Postic D. Lyme borreliosis incidence in two French departments: Correlation with infection of Ixodes ricinus ticks by Borrelia burgdorferi sensu lato. Vector-Borne and Zoonotic Dis., 2007; 7: 507-518.

2006

  • Lagal V., Portnoï D., Faure G., Postic D., Baranton G. Borrelia burgdorferi sensu stricto invasiveness is correlated with OspC-plasminogen affinity. Microbes Infect. 2006 ; 8: 645-652.
  • Richter D., Postic D., Sertour N., Livey I., Matuschka Fr., Baranton G. Delineation of Borrelia burgdorferi sensu lato species by multilocus sequence analysis and confirmation of the delineation of Borrelia spielmanii. Int. J. Syst. Evol. Microbiol., 2006 ; 56: 873-881.
  • Ferquel E., Garnier M., Marie J., Bernede-Bauduin C., Baranton G., Perez-Eid C., Postic D. Prevalence of Borrelia burgdorferi sensu lato and Anaplasmataceae members in Ixodes ricinus ticks in Alsace, a focus of Lyme borreliosis endemicity in France. Appl Environ Microbiol. 2006, 72, 4, 3074-8.
  • Portnoï D., Sertour N., Ferquel E., Garnier M., Baranton G., Postic D. A single-run, real-time PCR for detection and identification of Borrelia burgdorferi sensu lato species, based on the hbb gene sequence. FEMS Microbiol Lett. 2006 ; 259 : 35-40.
  • Postic D., Baranton G. Prévalence de l'infection des tiques Ixodes ricinus par Borrelia bugdorferi sl en Alsace, corrélation avec l'incidence de la maladie.BEH. 2006 ; n° 27-28, 201-202.
  • Dsouli N., Younsi-Kabachii H., Postic D., Nouira S., Gern L., Bouattour A. Reservoir role of lizard Psammodromus algirus in transmission cycle of Borrelia burgdorferi sensu lato (Spirochaetaceae) in Tunisia. J. Med. Entomol., 2006; 43 : 737-742.