Recherche / Départements scientifiques / Unité de Biologie des Bactéries Pathogènes à Gram positif

Unité de Biologie des Bactéries Pathogènes à Gram positif

trieucuot2
Patrick Trieu-Cuot
Les bactéries à Gram positif à bas G+C% rassemblent des genres bactériens (bacilli, clostridia, listeria, staphylocoques, streptocoques et enterocoques) phylogénétiquement, physiologiquement et génétiquement distincts qui partagent un écosystème commun en tant que parasites de l’homme. Ces bactéries rassemblent des espèces qui sont des pathogènes majeurs associés à une grande morbidité et mortalité chez l’homme. On estime en effet que les cocci à Gram positif (entérocoques, streptocoques et staphylocoques) sont responsables d’au moins un tiers des infections bactériennes chez l’homme, dont les angines (Streptococcus pyogenes), les méningites et pneumonies (Streptococcus pneumoniae et Streptocccus agalactiae), les otites (S. pneumoniae), ainsi que des intoxications alimentaires (Staphylococcus aureus), diverses maladies de peau et des infections graves à choc toxique (S. aureus et S. pyogenes).
Notre activité de recherche vise à élucider les bases moléculaires de la virulence des bactéries à Gram positif à bas G+C%. En effet une meilleure compréhension du scénario physiopathologique du processus infectieux, contribuera au développement de nouvelles thérapeutiques ou d’outils nouveaux pour le traitement des infections dues à ces bactéries.
Nous avons choisi S. aureus et S. agalactiae comme modèles de pathogène humain extracellulaire, et L. monocytogenes comme modèle de pathogène humain intracellulaire.
Nos principaux sujet de recherche sont :


• Etude de la régulation de l’expression génique en relation avec :
- la réponse au stress
- l’adaptation environnementale (système de régulation à deux composants)
- l’expression des facteurs de virulence


• Composants de surface et interaction avec l’hôte :
- les acides lipotéichoïques
- les protéines de surface ancrées au peptidoglycane
- les lipoprotéines
bbpgp