Les collections hébergées à l'Institut Pasteur

CRBIP : Centre de Ressources Biologiques de l’Institut Pasteur

Le CRBIP regroupe les collections suivantes :
- Collection de l’Institut Pasteur(CIP)
- Collection des champignons (UMIP)
- Collection des cyanobactéries (PCC)
- Collections des laboratoires de l’Institut Pasteur (CoSIB)
Plate-forme IcareB "Investigation Clinique et Accès aux Ressources Biologiques"

Le CRBIP conserve des collections de matériels biologiques et les informations qui leur sont associées. Un certain nombre de contrôles sont effectués afin d’assurer la conformité du matériel biologique avec les propriétés décrites par le déposant. Ces informations sont regroupées dans une base de données informatique (logiciel ARPAS) et un catalogue couvrant chacune des collections peut être édité. Il facilite ainsi l’accès de ces ressources biologiques aux clients, aux chercheurs..., et fait en sorte qu’elles demeurent disponibles à l’avenir pour une utilisation durable. 

Le CRBIP distribue ses ressources biologiques en France et à l’étranger suivant les normes de sécurité pour la santé et l’environnement, conformément aux règlements et aux lois en vigueur, et en assurant une traçabilité maximale.

De plus, il s’enrichit de façon permanente en intégrant de nouvelles collections et en diversifiant les collections existantes, mettant ainsi à disposition des matériels de plus en plus nombreux.

Par ailleurs, le CRBIP participe à la mise en place d’un réseau international de CRB.

CNCM : Collection Nationale de Cultures de Micro-organismes
La CNCM constitue une collection de microorganismes, et de cultures cellulaires, déposés à des fins exigeant le secret. C’est une entité réservée aux fonctions d’autorité de dépôt et, face à la complexité croissante des microorganismes concernés, l’extension des implications internationales, l’accumulation continue (liée à la très longue durée de conservation) des dossiers et du matériel biologique, l’obligation permanente d’une révision en fonction de l’évolution des connaissances, et la nécessité d’une multiplication des mesures de précaution, d’importants moyens supplémentaires sont sur le point d’être mis à sa disposition.