Groupe à 5 ans Polarité et Migration Cellulaires

Unité Polarité cellulaire, migration et cancer

Activités de l'unité Polarité Polarité cellulaire, migration et cancer

Sandrine ETIENNE-MANNEVILLE


La migration cellulaire est un phénomène fondamental qui correspond au mouvement des cellules au sein de leur environnement. La migration permet la mise en place des tissus et des organes au cours du développement des organismes, l’acheminement des cellules immunitaires vers les lieux d’infections, la cicatrisation des tissus lésés ou encore la dissémination des cellules tumorales au cours des métastases. La machinerie cellulaire s’organise de façon à définir un axe de polarité avant-arrière dans la direction de la migration. La mise en place de cet axe de polarité et sa régulation par les facteurs extracellulaires jouent un rôle prépondérant dans l’initiation et le contrôle de la migration. Nos travaux ont pour objectif de déterminer les mécanismes moléculaires qui accompagnent la polarisation et la migration des cellules dans le but d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour mieux contrôler la migration.

Nous nous intéressons plus particulièrement à la migration cellulaire au sein du système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Les pathologies cérébrales ou médullaires (tumeurs, lésions traumatiques, maladies infectieuses, auto-immunes ou neurodégénératives) s’accompagnent de la migration de cellules immunitaires, de la migration des astrocytes, cellules résidentes et constituant essentiel du parenchyme cérébral, et enfin de la migration des axones des neurones en cours de régénération. Grâce à ce travail, nous mettons en évidence les mécanismes fondamentaux du contrôle de la migration cellulaire. Nous déterminons aussi les facteurs qui régulent de manière spécifique la migration des différents types cellulaires en fonction des situations pathologiques.