Recherche

Participer à un projet de recherche

Bienvenue

L’Institut Pasteur accueille chaque année plus de 1000 scientifiques et stagiaires. En 2005, l’Institut Pasteur a accueilli 250 élèves de 45 nationalités au Centre d’enseignement et 850 scientifiques de 63 nationalités dans ses laboratoires. Le scientifique étranger qui se rend en France pour travailler temporairement dans le cadre d’une collaboration scientifique dans un établissement public d’enseignement supérieur ou un organisme français de recherche, doit effectuer, tout comme son hôte, un certain nombre de démarches administratives, avant et durant son séjour.

Les informations qui suivent s’adressent aux scientifiques étrangers désirant venir à l’Institut Pasteur dans le cadre de collaboration scientifique ou de formation.

L’objectif est de faire mieux connaître et comprendre le processus mis en oeuvre à l’Institut Pasteur. Il s’agit de fournir des informations sur les dispositions administratives relatives aux réglementations nationales et aux règles internes à l’Institut Pasteur.

Consulter :

Centre de mobilité : Un réseau qui apporte une assistance aux chercheurs étrangers dans tous les domaines de leur vie professionnelle mais aussi de leur vie quotidienne
Institut Pasteur : carte d’identité de l’Institut Pasteur

Trouver une équipe de recherche

Trouver un financement

L'Institut Pasteur ne peut accepter de demande de séjour scientifique sans financement. Le financement peut être recherché par le candidat lui même (bourse du pays d'origine) ou avec l'aide du chef d'entité.

Assistance à la recherche de financement

Le rôle de la Direction des Affaires Internationales (DAI) / Actions Internationales est d’assister et d’orienter les recherches de financement en liaison avec le Bureau EUROPE (si le projet peut être rattaché à un appel offre de la Communauté Européenne) et le Réseau (si le projet est lié au Réseau International des IP).

Possibilités de financement pour les stages post-doctoraux :

Consulter :

  • Association des Docteurs es Science ANDES (Association Nationales des Docteurs es Science) : publication annuelle et mise à jour des possibilités de financement des études doctorales et des stages post-doctoraux
  • France Contact : Site dédié aux boursiers et chercheurs étrangers, met à disposition des adresses d’organismes susceptibles d’accueillir ou de financer les séjours de recherche : accès par discipline scientifique ou par zone géographique. Propose un ensemble de liens susceptibles de vous aider dans votre recherche de financement.
  • Bourses d’études et de stages du RIIP : appels d’offres de bourses d’études et de stages au sein du RIIP
  • Bourses et Prix en Biologie : Site des bourses et prix dans le domaine de la biologie
  • Bourses post-doctorales du Ministère de la recherche
  • Construction de financement : Exemple INSERM Précise les modalités de financements des coopérations scientifiques internationales proposées entre autre par l’Inserm.
  • Préparer son séjour en France

    Chercheurs étrangers concernés :

    Tous sauf les ressortissants des états membres de l’Union Européenne et des pays bénéficiant de l’accord de l’Espace Economique Européen.
    Etats membres de l’Union Européenne Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède.
    Pays bénéficiant de l’accord de l’Espace Economique Européen Islande, Liechtenstein, Norvège, ainsi que les Etats membres de l’Union Européenne

     

    Protocole d'accueil

    Qu'est ce que c'est ?

    Le Protocole d’accueil contient des éléments relatifs à l’organisme d’accueil, au scientifique invité, à l’objet du séjour ainsi que les dates de celui-ci. Il atteste de l’existence de ressources suffisantes pour couvrir les frais de séjour, assurer une couverture sociale et garantir les moyens de rapatriement. Il est établi en vue de l’admission au séjour en France, en qualité de "scientifique" d’un ressortissant étranger invité par un organisme français agréé à cet effet (au nombre desquels compte l’Institut Pasteur), pour y exercer une activité de recherche ou d’enseignement universitaire.

    A quoi ça sert ?

    Il est le seul document justificatif du motif de séjour que le Consulat ou la Préfecture exigera, quel que soit le statut du scientifique étranger ou le mode de financement de son séjour (salaire ou bourse). Il est indispensable pour déposer une demande de visa auprès du Consulat de France en son pays et il justifiera en Préfecture la demande de carte de séjour mention "scientifique".

    Comment se le procurer ?

    Il est établi par l’Institut Pasteur préalablement à l’arrivée du scientifique en France

    Consulter :

    - Fondation nationale Alfred Kaslter " Guide pour les chercheurs étrangers invités en France "

    Visa

    Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa pour un séjour inférieur ou égal à 3 mois

    Andorre, Argentine, Australie*, Bermudes, Bolivie, Brésil*, Brunei*, Canada*, Chili, Chypre*, Corée du Sud*, Costa Rica, Croatie, Equateur , Estonie, Etats-Unis*, Guatemala, Honduras, Hongrie, Israël, Japon*, Lettonie, Lituanie, Malaisie*, Malte*, Mexique*, Monaco, Nouvelle-Zélande*, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pologne, République tchèque, Saint-Marin, Saint-Siège, Salvador, Singapour*, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Uruguay, Venezuela*.
    Ainsi que les Etats membres de L’Union Européenne et les pays bénéficiant de l’accord de l’Espace Economique Européen.

    * Vous devez demander un visa de court séjour si le motif de votre venue en France est professionnel (c’est le cas d’un séjour à caractère scientifique).

    Pour toutes durées de séjour le scientifique étranger dépose au Consulat de France compétent une demande de visa obligatoirement accompagnée du Protocole d’accueil. Le délai d’obtention est d’environ un mois.

    Quand faire la demande ?

    La demande initiale ne peut être faite que par le scientifique étranger sur son propre territoire. Elle ne peut être faite après son arrivée en France. Seul le renouvellement peut s’effectuer en France.

    Différents types de visa

    - Le visa consulaire de court séjour, appelé aussi visa de circulation et, à tort, "touristique", est délivré pour un séjour égal ou inférieur à 3 mois. Il est vivement recommandé aux chercheurs de solliciter des entrées multiples, afin de faciliter les déplacements éventuels en dehors du territoire français (congrès, collaboration avec une équipe étrangère, tourisme...).
    - Le visa consulaire de séjour temporaire n’est ni renouvelable, ni prorogeable. Il est délivré pour un séjour de 6 mois maximum. Il peut porter la mention "dispense de carte de séjour". Il est destiné aux personnes qui se rendent en France pour des raisons professionnelles.
    - Le visa consulaire de long séjour ne peut être obtenu que sur présentation d’un passeport valide, avec au moins trois pages libres. Ces documents doivent bien entendu couvrir la période du séjour en France, il est même fortement conseillé que la validité dépasse la période initialement prévue dans le cas d’une éventuelle prolongation du temps de séjour. Ce visa portant, en règle générale, la mention "voir carte de séjour", est obligatoire pour les chercheurs étrangers souhaitant passer plus de 3 mois en France. C’est le seul visa qui permette d’obtenir une carte de séjour temporaire. Celle-ci n’est pas délivrée avec un visa de court séjour ou un visa de séjour temporaire, sauf exceptions.

    Dépôt de la demande de visa

    Il est vivement recommandé aux chercheurs de solliciter des entrées multiples afin de faciliter les déplacements éventuels en dehors du territoire français (congrès, collaborations avec des équipes étrangères, tourisme, etc.).
    Lors du dépôt de sa demande, le scientifique étranger précise s’il sera accompagné de sa famille (et dans ce cas dépose simultanément toutes les demandes de visas) et fournit :

    - un passeport valide et sa photocopie,
    - le protocole d’accueil,
    - plusieurs photographies d’identité,
    - les formulaires fournis par le consulat
    - le règlement des frais de dossier

    Consulter :

    - Fondation nationale Alfred Kaslter " Guide pour les chercheurs étrangers invités en France "
    - Site internet du Ministère des affaires étrangères : Annuaire des ambassades et consulats étrangers en France

    Préparer son installation en France

    Les informations pratiques et utiles, les sites internet et organismes compétents, pour votre arrivée en France.

    Pièces administratives

    Il est recommandé de se munir avant son départ pour la France d’un certains nombre de pièces administratives très souvent demandées par l’administration française (une carte nationale d’identité ou un passeport en cours de validité, un extrait d’acte de naissance, un extrait de l’acte de mariage, un livret de famille etc.) ; les pièces doivent être traduites en français par un traducteur assermenté et certifié conforme.

    Facilités offertes par l'Institut Pasteur

    Pour l’organisation pratique de son séjour, le scientifique considérera les facilités suivantes offertes par l’Institut Pasteur dès l’arrivée :

    - facilités auprès de la Société Générale de la Tour Montparnasse quelle que soit la durée du séjour à l’IP et la nationalité dès l’arrivée du chercheur à l’Institut Pasteur
    - assurance maladie / individuelle / responsabilité civile / accident : obligatoire quelle que soit la durée du séjour. La DRH propose des facilités auprès d’un cabinet d’assurances.
    - logement : le scientifique doit faire les démarches lui même. A titre provisoire, les scientifiques étrangers ont accès à la résidence des stagiaires située sur le campus. La DRH remet les attestations nécessaires.

    Carte de chercheur invité

    - Pour bénéficier de l’assistance gratuite de la Fondation Kastler et de ses services demander votre carte de chercheur invité

    Consulter :

    S'installer en Région Parisienne

    Formalités à l'arrivée en France

    Le scientifique étranger signale son arrivée sur le territoire français à son consulat ou ambassade : c’est le moyen le plus rapide et le plus efficace pour un proche de joindre l’intéressé en cas d’urgence.

    Séjours de plus de trois mois formalités après l'entrée en France

    Lorsqu’un chercheur étranger séjourne en France plus de 3 mois, à moins qu’il ne dispose d’un visa de séjour temporaire, il est impératif qu’il soit en possession d’un titre de séjour.

    Contrôle médical
    Le contrôle médical est obligatoire pour tout séjour supérieur à trois mois. Il est effectué auprès des délégations régionales de l’Office des migrations internationales. L’aptitude médicale est une condition sine qua non pour la délivrance du titre de séjour.


    Etranger étudiant doctorant
    Le Service des stages s’occupe de l’obtention de la carte de séjour étudiant si les étudiants doctorants sont inscrits dans une université étrangère et résident à Paris (grâce à un accord avec la Préfecture de Paris). Dans les autres cas, l’étudiant se charge lui- même de l’obtention de la carte de séjour étudiant :
    - s’il est inscrit dans une université étrangère et réside dans un département autre que Paris (75) auprès de la Préfecture de son département
    - s’il est inscrit dans une université française et réside à Paris (75) auprès du bureau du 13, rue Miollis 75015 Paris
    - s’il est inscrit dans une université française et réside hors de Paris (75) auprès de la Préfecture de son département.


    Etranger post doctorant et enseignant chercheur
    Pour un séjour supérieur à trois mois, un titre de séjour est nécessaire. La carte de séjour scientifique (loi de mars 98) :
    autorise le séjour et le travail sur le territoire français
    est temporaire, valable 12 mois et renouvelable
    permet au conjoint d’exercer la profession de son choix
    est accordée aux scientifiques accueilllis par un organisme agréé (comme par ex. l’Institut Pasteur) pour mener un recherche ou enseigner à l’Université
    n’est pas accordée aux étudiants.
    La demande est faite par la DRH - Département Gestion des personnels, si le scientifique étranger réside à Paris. Sinon, il fait les démarches lui-même auprès de la Préfecture de son département. 

    Etranger membre des 10 nouveaux pays de l’UE
    Les chercheurs ressortissants des 10 nouveaux pays membres de l’Union Européenne bénéficient depuis le 1er mai 2004 de la libre circulation sans aucune restriction. Si le chercheur a la qualité de "salarié" en France il devra demander à la Préfecture une carte de séjour mention "Communauté Européenne" en qualité de "travailleur salarié". Les dispositions peuvent être appliquées différemment d’une administration à une autre, elles sont donc fonction, de la Préfecture du lieu de résidence :
    - scientifique étranger résidant à Paris (75) : la DRH se charge de l’ensemble des démarches et a mis en place un accord avec la Préfecture de Paris.
    - scientifique étranger résidant hors Paris (75) : il fait les démarches lui-même auprès de la Préfecture de son département.

    Pratique :

    se loger
    L’institut Pasteur ne se charge pas de votre recherche de logement, mais néanmoins vous fournit l’ensemble des attestations nécessaires. Il est difficile de se loger en Il de France et les logements sont chers. Il est conseillé de s’y prendre le plus tôt possible surtout si votre arrivée coïncide avec la rentrée universitaire en septembre et octobre. Si vous ne trouvez pas de logement avant votre arrivée, il existe des solutions provisoires (chambre d’hôtel, une place en auberge, dans un foyer, résidence des stagiaires …). 

    L’accès à la Résidence est limitée 
    - au personnel du Réseau International des Instituts Pasteur et Instituts Associés,
    - aux élèves des cours de l’Institut Pasteur ayant validé leur inscription auprès du Secrétariat des Enseignements,
    - aux stagiaires ayant signé une convention de stage approuvée par la Direction,
    - aux scientifiques extérieurs à l’Institut Pasteur ayant des collaborations avec les Unités ou Groupes de Recherche de l’Institut. 

    Les salariés de l’Institut Pasteur, à l’exception du personnel détaché dans un Institut du Réseau International, ne peuvent être hébergés à la Résidence des Stagiaires. 

    Consulter

    - Institut Pasteur Résidence des stagiaires
    Le site de la FnAK vous informe sur les conditions de location (bail, caution, frais d’agences, préavis de départ...), les aides au logement, les droits du locataire. 

    venir avec sa famille

    Si le chercheur souhaite que sa famille l’accompagne dès les premiers temps et ce pour un long séjour, il dépose en même temps que pour lui une demande de visa pour chaque membre de sa famille.
    S’il souhaite que sa famille le rejoigne après son installation : il faudra procéder pour chaque membre de la famille une demande de visa de la même manière que pour lui même et produire une photocopie du protocole d’accueil (voir 4./Visa). ouvrir un compte en banque
    L’Institut Pasteur offre des facilités à l’ouverture d’un compte bancaire .
    Avec la Carte de Chercheur Invité, la Fondation Kastler propose d’ouvrir un compte en banque immédiatement, même avant l’arrivée en France  Apprendre le Français
    Des cours de Français Langue étrangère sont proposés sur le campus. L’Alliance Française en propose également. 

    enfance
     
    - Crèche, halte-garderie, jardin d’enfant, garde à domicile
    Paris offre des services et des prestations diversifiés pour répondre à la plupart des exigences liés à l’enfance. 

    Ecoles
    L’enseignement public est gratuit. Votre interlocuteur est le Rectorat d’Île de France. Il a mis en place un service (le Casnav) qui a pour mission l’intégration scolaire des nouveaux arrivants : il gère les inscriptions des élèves et leur intégration dans les établissements scolaires de l’académie.

    Consulter :

    - Annuaire des ambassades et consulats étrangers en France : Site Internet du Ministère des Affaires Etrangères
    - Bureau d’accueil des chercheurs étrangers proposant un ensemble de services destinés à faciliter le séjour des chercheurs et de leur famille en Ile-de-France (aide au logement et aux démarches administratives, espace de rencontre : Cité Internationale Universitaire
    - Institut PasteurRésidence des stagiaires
    - Fondation nationale Alfred Kaslter" Guide pour les chercheurs étrangers invités en France "
    - Fondation nationale Alfred Kaslter :logement informe sur les conditions de location (bail, caution, frais d’agences, préavis de départ...), les aides au logement, les droits du locataire.
    - Fondation nationale Alfred Kaslter : Carte de chercheur invité
    - Alliance Française : propose des cours de françaispour les étrangers
    - Rectorat d’île de France : liste des établissements scolaires de l’Académie de Paris et le Casnav.
    - Mairie de Paris : petite enfance et famille
    - Mairie de Paris: Logement social
    - Ministère de l’éducation nationale: Description du système éducatif Français modalités d’inscription dans un établissement scolaire

    Accueil sur le campus de l'Institut Pasteur

    Scientifique étranger

    - signale son arrivée sur le territoire français à l’Institut Pasteur (Chef d’entité et DRH)
    - prend rendez vous avec le chef d’entité
    - se présente à l’accueil de l’Institut Pasteur et demande à rencontrer le chef d’entité.

    Entité d'accueil

    L’accueil du scientifique étranger par l’entité consiste en :
    - accompagnement dans ses déplacements sur le campus pour remplir les formalités administratives
    - aide à remplir les formulaires internes (Fiche de prévention des risques, procédures d’accès aux animaleries et au P3, etc.)
    - présentation des règles internes de fonctionnement de l’entité
    - remplir la fiche d’entrée de personnel dans l’Unité ou le service ainsi que la fiche de gestion des accessoires.

    Direction de Ressources Humaines

    La DRH présente les formalités d’accueil à l’Institut Pasteur : 

    - Dispositifs de sécurité et modalité de circulation :

    établissement de la demande de badge 

    - Remise du livret d’accueil :

    Il contient toutes les informations concernant le fonctionnement de l’Institut Pasteur.  - Renseignement divers :
    aides sociales, Comité d’entreprise (pour les salariés IP), informations pratiques de la vie quotidienne.

     

     - Inscription aux autres formalités d’accueil :
    stage HSpE, Médecine du travail, Session d’Accueil des nouveaux entrants...  

    - Discrétion, confidentialité, propriété intellectuelle :

    selon les dispositions du contrat de travail, de la convention de stage et du règlement intérieur.  

    - Facilités diverses

    Voir facilités

    Accueil nouveaux entrants

    Demi- journée destinée à l’ensemble des nouveaux collaborateurs (étrangers ou non) organisée une fois par mois pour tous les nouveaux entrants (participation de la DRH, Direction de la Communication, DVPI, Service Qualité). Comprend une visite du campus.

    Direction des Affaires Internationales : accueil personnalisé d'un étranger.

    Elle contacte le scientifique étranger avec une personne du campus de la même nationalité chargée de lui faire une présentation générale de l’Institut Pasteur.

    Départ

    Scientifique étranger

    - signale son départ à l’Institut Pasteur (Chef d’entité et DRH)
    - badge et autres accessoires à restituer : remplir la fiche de départ de personnel dans l’Unité ou le service ainsi que la fiche de gestion des accessoires.

    Entité d'accueil

    L’entité aide le scientifique étranger dans ses démarches : accompagnement pour remplir les formalités administratives - aide pour remplir la fiche de départ de personnel dans l’Unité ou le service ainsi que la 
    - fiche de gestion des accessoires.