Ressources
Ressources Services Expositions virtuelles
Portail Institut Pasteur english version
   

Document sans nom

 

Les Archives Ouvertes > Protocole oai
   
puce jaune 1. Définition du protocole OAI
puce jaune 2. Objectifs du protocole OAI
   
puce jaune 1. Définition du protocole OAI
   
 

Les bases d'archives ouvertes telles que HAL sont compatibles OAI-PMH (Open Archives Initiative's Protocol for Metadata Harvesting). C'est un protocole d'échange de données entre :

  - des fournisseurs de données (bibliothèques, musées...) qui ont mis en place des entrepôts OAI pour stocker leurs données,

- des fournisseurs de services (qui peuvent aussi être des bibliothèques, centres de documentation, portails thématiques) qui ont mis en place des moissonneurs OAI pour collecter les métadonnées des sites qui les intéressent.

Ce protocole d'échange permet de créer, d'alimenter et de tenir à jour, par des procédures automatisées, des réservoirs d'enregistrements qui signalent, décrivent et rendent accessibles des documents en texte intégral, sans les dupliquer ni modifier leur localisation d'origine.

Grâce au protocole OAI, une bibliothèque agissant en tant que fournisseur de données a la possibilité d'offrir une visibilité accrue à ses documents, notamment à ses publications électroniques ou à ses fonds spécialisés.

Réciproquement, en tant que fournisseur de services, une bibliothèque peut réaliser une base de données ou un portail documentaire dans son domaine de spécialité, en collectant les données descriptives de ressources et documents de tous types, accessibles sur l'Internet dans des entrepôts OAI.

Enfin, le protocole OAI permet de faire communiquer entre elles des bases de données diverses et hétérogènes, et donc de réaliser des partenariats entre plusieurs établissements que rapprochent leurs collections (complémentarité des fonds) ou leurs publics (services culturels d'une même collectivité).

L'OAI-PMH a été élaboré par l'Open Archive Initiative (à l'issue de la Convention de Santa Fe, 1999) pour faciliter la description et la diffusion des métadonnées (= données descriptives) d'articles scientifiques disponibles en accès ouvert sur Internet, notamment dans des répertoires de pré-publications. Il s'est vite révélé très adapté au partage de métadonnées de documents scientifiques ou culturels, présentes dans des ensembles de ressources homogènes ou hétérogènes, plus ou moins réparties. Après une phase d'expérimentation, le protocole a atteint une certaine stabilité depuis juin 2002, avec sa version 2, considérée comme la spécification définitive.
   
puce jaune 2. Objectifs du protocole OAI
 


Le protocole OAI permet :

  • d'abattre des barrières du "web invisible" en rendant possible le signalement de ressources non accessibles aux moteurs de recherche ;

  • de faciliter l'interopérabilité des ressources documentaires culturelles, sans duplication ni déchargement des documents numériques primaires ;

  • de mettre à jour simplement et automatiquement des métadonnées collectées et des liens, en répercutant les dernières modifications des réservoirs sources, sans copier à nouveau l'intégralité des données (la charge n'en étant que plus légère pour les serveurs) ;

  • d'encourager l'utilisation d'un format de description assez générique pour les besoins transdisciplinaires, même les plus simples, sans interdire des spécifications adaptées à des besoins plus spécialisés ;

  • d'intégrer, de ce fait, des ressources d'origines diverses, dans des traditions descriptives propres, sans empêcher le maintien parallèle de ces traditions pour d'autres usages.
   

 

Mise à jour : 02 février 2010

 
basdepage.gif

Institut Pasteur - Médiathèque Scientifique
Centre d'Information Scientifique
28, rue du Docteur Roux - 75724 Paris Cedex 15

Imprimer cette page