accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Philippe Van Tieghem (1839-1914)
fonds d'archives
 

Botaniste et biologiste français né à Bailleul (Nord, France), le 19/04/1839. Son père, négociant en toile, meurt de la fièvre jaune l'année de sa naissance. Sa mère meurt peu de temps après, laissant seuls six enfants. Il est élevé d'abord par son oncle et sa tante maternels, puis par ses soeurs, dans la petite ville de Bailleul où il fait ses études primaires et secondaires.
1856 Obtient son baccalauréat.
1856-1858 Prépare le concours de l'Ecole polytechnique et celui de l'Ecole normale supérieure.
1858-1861 Elève de l'Ecole normale supérieure, il est remarqué par ses maîtres, J. Bertrand, H. Sainte-Claire Deville et L. Pasteur.
1861-1864 Devenu agrégé de sciences physiques, il entre, comme agrégé préparateur, dans le laboratoire de L. Pasteur, à l'Ecole normale supérieure. Il y fait ses premiers travaux sur la fermentation ammoniacale. Ses recherches sur les champignons microscopiques l'amènent à mettre au point une microchambre humide, la cellule de Van Tieghem , qui lui permet de suivre au microscope le développement des spores de champignons filamenteux dans une goutte pendante de milieu de culture. Ses travaux mycologiques aboutissent à la description d'Aspergillus niger qui va servir de modèle aux recherches physiologiques de J. Raulin pour sa thèse de doctorat.
1862 Epouse Hélène Sarchi, fille du financier, philosophe et essayiste Charles Sarchi.
1862-1863 Professeur suppléant pour la physique et la mécanique au Lycée Napoléon (aujourd'hui Henri IV), Paris.
1864 Soutient sa thèse de doctorat ès sciences physiques, Recherches sur la fermentation de l'urée et de l'acide hippurique .
1864-1878 Maître de conférences de botanique à l'Ecole normale supérieure.
1866 Après avoir orienté ses travaux vers la botanique, il soutient sa thèse de doctorat ès sciences naturelles sur l'anatomie des arroïdés.
1871 Devient membre de la Société philomathique de Paris.
1873-1876 Publie trois mémoires consacrés à ses recherches sur les mucorinées.
1873-1886 Professeur à l'Ecole centrale des arts et manufactures, Paris.
1873 Traduit de l'allemand et fait paraître le Traité de botanique, conforme à l'état présent de la science de J. von Sachs.
1876 Elu membre de la section botanique de l'Académie des sciences, Paris.
1878 Distingué chevalier de la Légion d'honneur. Promu officier en 1895 et commandeur en 1909.
1878-1914 Professeur au Muséum d'histoire naturelle, Paris.
1881 Nommé maître de conférences de botanique à l'Ecole normale supérieure de jeunes filles de Sèvres (Hauts-de-Seine).
1884 Fait paraître un Traité de botanique , ouvrage rapidement traduit en plusieurs langues.
1898 Fait paraître les Eléments de botanique .
1899 Elu président de l'Académie des sciences.
1899-1914 Professeur de biologie végétale à l'Institut agronomique, Paris.
1905 Elu membre de l'Assemblée de l'Institut Pasteur, en même temps que D. Gernez, G. Picot et Joubert. Devient membre de l'Académie des Lynx (Rome).
1908 Elu secrétaire perpétuel, pour les sciences physiques, de l'Académie des sciences.
28/04/1914 Mort à Paris.

Références biblio. :
- Costantin (Julien), Van Tieghem, Larousse Mensuel , nÝ 89, 1914, p. 184.
- s.a., Comptes rendus de l'Académie des sciences , Paris, séance du 04/05/1914 (Archives de l'Académie des sciences).

Service des Archives de l'Institut Pasteur