accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Hélène Sparrow (1891-1970)
english version    fonds d'archives
 

Médecin et biologiste française d'origine polonaise née à Bogouslav, province de Kiev (Russie), le 05/06/1891, de parents polonais. Son père, Léopold Sparrow est magistrat, sa mère est la fille du Dr Stefanski.
1909 Ses études sécondaires terminées, débute des études à la faculté de médecine de Kiev.
1915 Devenue médecin, s'engage dans les formations sanitaires de l'Armée russe pour la lutte contre les épidémies sur le front de l'Est.
1917 Epouse le baron R. von Kuegelgen, chirurgien engagé dans l'Armée russe, avec lequel elle aura une fille, Bogna.
1918 Travaille à la clinique universitaire de Dorpat (Esthonie) sous la direction du professeur Bylina.
1918-1920 Rentre à Kiev où elle est nommée assistante de W. Lindeman, à l'Institut de bactériologie. Elle travaille sur le typhus exanthématique ainsi que sur les cultures de tissus avec les professeurs A. Kronotowski et L. Polev.
1920 Quitte Kiev avec l'Armée polonaise pour se rendre à Varsovie où elle est engagée à l'Institut d'hygiène de l'Etat par L. Rajchman, d'abord comme assistante au service des analyses bactériologiques, puis comme chef de laboratoire et chef du service de vaccinations préventives. Est envoyée en mission à Grodno (Pologne) pour rechercher les foyers de choléra et vacciner l'armée en campagne et la population civile.
1921-1933 En collaboration avec R. Weigl, mène des travaux de recherches à l'Institut du typhus exanthématique de l'université de Lwow.
1922 Organise quatre laboratoires le long de la frontière est de la Pologne pour le contrôle sanitaire des polonais rapatriés de Russie.
1923 Obtient son diplôme de docteur en médecine à l'université de Poznan. Grâce à une bourse d'étude de la Société des Nations, se rend en France, à l'Institut Pasteur de Lille pour étudier avec A. Calmette et C. Guérin les probèmes de la tuberculose, puis elle fait un stage à l'Institut Pasteur de Bruxelles, auprès de J. Bordet, et à l'Institut d'hygiène de Strasbourg, auprès de A. Borrel.
1924 Envoyée par la Société des Nations à Paris, pour y suivre le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur et effectuer un stage au laboratoire de A. Besredka.
1925 Obtient une bourse de l'Institut Pasteur pour mener des recherches sur le typhus exanthématique à l'Institut Pasteur de Tunis, sous la direction de Ch. Nicolle.
1925 Organise et dirige la vaccination en masse contre la scarlatine à Varsovie et dans plusieurs provinces de Pologne menacées par l'épidémie. Elle est assistée par R. Debré, envoyé en mission par le bureau d'hygiène de la SDN.
10/1928 Nommée professeur agrégé de la faculté de médecine de l'université de Varsovie et professeur titulaire de bactériologie après soutenance d'une thèse sur les Problèmes de la vaccination contre le typhus exanthématique .
1930-1933 Organise et dirige les vaccinations préventives contre la diphtérie sur toute l'étendue de la Pologne. Dirige le cours supérieur de microbiologie de l'Institut d'hygiène et prend une part active aux réunions des sociétés médicales de Pologne et de la filiale de la Société de biologie de France, à Varsovie.
1931 Désignée par le ministère des Affaires étrangères de France pour prendre part, sous la direction de Ch. Nicolle, à une mission d'étude du typhus exanthématique au Mexique et au Guatemala.
1933 Appelée par Ch. Nicolle, à l'Institut Pasteur de Tunis, elle est chargée des fonctions de chef de laboratoire. Elle y apporte la technique de Weigl pour l'inoculation des poux.
10/1933 Obtient sa naturalisation française.
1935 Etude, avec Ch. Nicolle, d'un virus murin isolé des rats du port de Tunis, démonstration du faible pouvoir pathogène de ce virus pour les petits singes et pour l'homme, et étude d'un vaccin antityphique préparé avec ce virus.
1940 Avec P. Durand, application au typhus historique de la culture des rickettsies dans les poumons des rongeurs infectés par voie respiratoire, et mise au point du vaccin antityphique Durand-Sparrow . Avec P. Giroud et P. Durand, cultive l'agent de la fièvre pourprée par voie pulmonaire, dans le but de réaliser des essais de vaccination contre la fièvre des montagnes rocheuses.
1940-1945 Reçoit des français réfugiés à Tunis, dont le plus célèbre est l'écrivain André Gide, continue son travail scientifique et rédige des textes transportés clandestinement, cache des déserteurs polonais enrolés de force dans l'armée allemande.
1943 Epouse Ph. Germa, ingénieur agronome, avec lequel elle crée une orangerie à la Soukra, près de Tunis.
1945-1960 Maintenue à titre exceptionnel dans ses fonctions malgré la limite d'âge. Oriente ses recherches vers la vaccination antituberculeuse et devient chef du service du BCG de l'Institut Pasteur de Tunis à partir de 1949. De nombreux bactériologistes américains et anglais viennent s'instruire dans son laboratoire.
1945 Elu membre de la Société de pathologie exotique (SPE).
1958 Chargée par l'OMS d'une mission en Ethiopie pour l'étude de la fièvre récurrente qui sévit dans le pays.
1962 A la suite des événements de Bizerte, où son mari est arrêté, puis refoulé en France, quitte la Tunisie et se retire en Corse. Le couple entreprend alors de nouvelles cultures, en défrichant des terrains neufs.
13/11/1970 Décédée à Pietranera (Corse).

Publications en collaboration avec : G. Carré, G. Caruana, E. Conseil, J. Coupin, P. Durand, P. Giroud, M. Huet, J. Laigret, P. Mareschal, Ch. Nicolle.

Références bioblio. :
- Chadli (A.), Hélène Sparrow - Germa (1891-1969), Archives de l'Institut Pasteur de Tunis , 47, 4, pp. 309-310.
- Debré (Robert), A la mémoire d'Hélène Sparrow, polonaise et française , 9 p. dact. (archives Institut Pasteur, Bio.S1).
- Giroud (Paul), Hélène Sparrow-Germa (1891-1970), Bulletin de la Société de pathologie exotique , t. 64, nÝ 1, p. 13-14.
- s.a., Hélène Sparrow Germa , 3 p. dact. (archives Institut Pasteur, Bio.S1).

Service des Archives de l'Institut Pasteur