accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Gabriel Segretain (1913-2008)
fonds d'archives    
 

Ingénieur agronome et biologiste français né le 12/01/1913, à Compiègne (Oise).
1934-1936 Etudes à l'Institut national agronomique, à Paris.
1937-1938 Sur sa demande, passe une année supplémentaire à l'Agro comme préparateur dans le Service de chimie agricole du professeur M. Lemoigne.
10/1938 Entre à l'Institut Pasteur, comme boursier de la Fondation E. Roux, dans le service de mycologie et physiologie végétale, dirigé par J. Magrou. Ce dernier l'oriente vers l'étude du virus de la mosaïque du tabac.
1939-1940 Mobilisé comme sous-lieutenant dans l'intendance, il est affecté dans les Ardennes. Victime d'une hépatite virale, il est muté, début 1940, après deux mois de repos, à Pontoise. Démobilisé en octobre, il rejoint l'Institut Pasteur.
1941 Est nommé assistant à l'Institut Pasteur.
1942 Après avoir obtenu une licence ès sciences, effectue une mission à Bagnères-de-Bigorre.
1944-1945 Est rappelé comme officier d'intendance au 4e corps d'Armée du général Monsabert.
1946 De retour à l'Institut Pasteur, il oriente ses recherches vers la mycologie, sur les conseils de N. Bernard.
1948 Devient chef de laboratoire, à l'Institut Pasteur.
07/10-30/10/1953 Crée et anime, avec Ed. Drouhet et F. Mariat, le premier cours de mycologie médicale dans l'enseignement de l'Institut Pasteur. Y interviennent tous les grands spécialistes français du domaine. L'association des trois chercheurs durera toute leur vie scientifique, d'où leur surnom des trois mousquetaires.
1954 Fait partie des membres fondateur de la Société internationale de mycologie humaine et animale (ISHAM), dont il est élu vice-président.
1956 Crée, avec E. Drouhet, F. Mariat et d'autres mycologistes français, la Société française de mycologie médicale.
1958 Avec E. Drouhet et F. Mariat, fait paraître : Diagnostic en laboratoire de mycologie médicale, manuel réédité à de nombreuses reprises.
1960 Nommé chef du service de mycologie et de physiologie végétale, il réoriente les recherches de son équipe vers l'étude des champignons pathogènes de l'homme et des animaux. Les travaux qu'il dirige sur les mycétomes et la description de nouveaux pathogènes, comme Aspergillus fumigatus ou Penicillium marneffei, vont conduire à la notion de champignons opportunistes, concept qui prendra une grande importance, dans les années 80, pour les patients atteints de VIH et immunodéprimés. Dans cette même période, l'Hôpital Pasteur deviendra, grâce aux travaux précurseurs de G. Segretain, un centre reconnu de traitement des mycoses opportunistes.
1968-1974 Réalise, pour le compte de l'OMS, une série de missions au Sénégal et en Mauritanie sur l'épidémiologie des mycétomes.
1975 Donne une série de cours de mycologie à Saigon (Vietnam), en réponse à une demande faite à l'Institut Pasteur par les ministères de l'Education de plusieurs pays du Sud-Est asiatique. La même année, reçoit des mains de J. Monod, la croix de chevalier de la Légion d'honneur à titre scientifique.
1977-1981. Est élu président de la Société internationale de mycologie humaine et animale.
1978-1982 Dans le même cadre que son enseignement au Vietnam, il enseigne plusieurs années de suite à Kuala Lumpur (Malaisie), les élèves venant aussi bien de Malaisie, que des Philippines, de la Thaïlande ou d'Indonésie.
1981 Prend sa retraite et se retire à Meudon.
1996 Reçoit avec E. Drouhet et F. Mariat le prix E. Brumpt de la Société de pathologie exotique (SPE).
13/03/2008 Décès à Meudon (Hauts-de-Seine).

Publications en collaboration avec : M. André, A. Arcouteil, J.P. Aubert, J. Basset, Bataillard, J. Baylet, V. Betina, L. Bidet, J. Bouget, M. Bourdin, E.R. Brygoo, R. Camain, M. Capponi, G. Courtois, O. Croissant, H. Darasse, P. Destombes, A. Dodin , H. Drieux, E. Drouhet, J. Dutour, M. Emami, H. Eschapasse, H. Fromentin, J. Hamburger, L. Hirth, W. L. Jellison, C. Labie, L. Le Minor, J. C. Levaditi, M. L'héritier, J. Magrou, J. Marguet, F. Mariat, P. Martin de Mirandol, J. Mazère, O. Monod, G. Moreau, O. Nazimoff, J. Orio, A. Paraf, H. Péquignot, G. Pesle, F. Petter, L. Rosati, P. Schmidt, P. Sureau, B. Théron, J. Verge, Vic-Dupont, M. Vieu, J. Villasco.

Références biblio. :
- s.a., Hommage à Gabriel Segretain, 1 p. dac., 2008 (archives Institut Pasteur, Bio.12).
- Segretain (Gabriel), Souvenirs de Gabriel Segretain, 2 p. dac. (Archives Pasteur, Fonds G. Segretain)

Service des Archives de l'Institut Pasteur