accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Marcel Raynaud (1911-1974)

 

Médecin biochimiste et immunologiste français, né le 31/10/1911 à Marseille (Bouches-du-Rhône, France).
1929 Obtient son baccalauréat ès sciences à Marseille.
1932 Admissible à l'Ecole normale supérieure, il bénéficie à ce titre d'une bourse de licence et effectue parallèlement des études à la faculté des sciences et à la faculté de médecine de Marseille.
1933 Obtient son certificat de chimie biologique et devient externe des Hôpitaux de Marseille.
1935-1937 Devenu interne des hôpitaux de Marseille, il collabore aux divers travaux cliniques, principalement dans les services de maladies infectieuses et de clinique des professeurs Mattei et D. Olmer. Il est dans le même temps nommé assistant à la faculté mixte de médecine et de pharmacie de Marseille, où il travaille successivement en chimie analytique, en chimie biologique et au laboratoire d'hygiène de la faculté des sciences de Marseille.
1938-1939 Effectue son service militaire comme assistant de bactériologie au laboratoire régional de bactériologie des troupes de Tunisie.
1940 Soutient son doctorat en médecine sur : Quelques données récentes sur le typhus exanthématique, sur son pronostic et sur son traitement .
1941-1942 Travaille comme préparateur au laboratoire d'hygiène de la faculté de médecine de Marseille et s'occupe du secrétariat scientifique à l'Institut méditerranéen d'hygiène. Diplômé d'hygiène et de médecine coloniale, il est nommé chef de clinique adjoint à la faculté de médecine de Marseille.
1942-1946 Entre à l'Institut Pasteur de Paris, en tant que boursier de la Fondation Roux, dans le service de chimie biologique dirigé par M. Macheboeuf, puis dans le service des anaérobies, dirigé par A.-R. Prévot. Participe aux activités d'un groupe de résistance, le groupe Maté .
1945 Devient agrégé de chimie biologique.
1946 Soutient sa thèse de doctorat ès sciences naturelles à Paris sur : Contribution à l'étude de la substance toxique soluble de Cl. sporogènes . Rejoint l'annexe de Garches de l'Institut Pasteur, après le départ d'A. Boivin.
1946-1949 Exerce des fonctions de professeur agrégé à la faculté de médecine de Lyon.
1947 Devient chef de laboratoire du service d'immunologie et de bactériologie de l'Institut Pasteur. De 1947 à 1973 ses travaux vont porter sur : les endotoxines ; les toxines protéiques ; la réaction toxine-antitoxine ; les immunoglobulines du cheval ; les virus et les réactions antivirales ; l'étude des virus du groupe leucémie-sarcome murins ; l'action inhibitrice antivirale des polyanions condensés ; l'inhibiteur biologique ; la réaction d'hypersensibilité retardée.
1955 Nommé chef de service à l'Institut Pasteur.
1960-1974 Nommé codirecteur, avec A.-M. Staub, du cours d'immunologie générale de l'Institut Pasteur.
1964 Lauréat du Prix des laboratoires de l'Académie des sciences.
1965 Est fait chevalier de la Légion d'honneur.
1965-1974 Inscrit au tableau d'experts pour l'immunologie de l'OMS.
1966 Lauréat du prix Clotilde Liard de l'Académie nationale de médecine.
1966-1969 Elu vice-président de la Société française de microbiologie.
1966-1971 Devient membre du conseil de la Société de chimie biologique et du bureau de la Section permanente de standardisation biologique.
1967-1971 Secrétaire général, puis président de la Société française d'Immunologie.
1967-1974 Est élu membre du conseil d'administration de l'Institut Pasteur.
1971 Préside le Comité de standardisation de l'Union internationale des sociétés d'immunologie, en même temps qu'il est nommé vice-président de l'Association Internationale de standardisation biologique.
1973 Nommé chef du département d'immunologie à l'Institut Pasteur, Paris.
1973-1974 Directeur du cours d'immunologie approfondie de l'Institut Pasteur.
Il est le cofondateur de l'European Journal of Immunology .
16/11/1974 Décès.

Travaux en collaboration avec : J. Aicardi, J.E. Alouf, P. André, E. Bisagni, B. Bizzini, J. Blass, D. Boroff, J.-M. Brugière, J.-C. Chermann, G.-N. Cohen, G. Cohen-Bazire, R. Corvazier, F. Coucaud, A. Delaunay, Desanti, M. Digeon, A. Eyquem, R. Fauve, G. Fischer, C. Jasmin, P. Grabar, O. Girard, F. Gros, J. Giuntini, E. Henocq, M.-L. Hirsch, S. Iscaki, P. de Lajudie, A. Lafaille, C. Laroche, M. Lavergne, Ed. Lemétayer, P. Lépine, J. Levesque, M. Macheboeuf, R. Mangalo, G. Mathé, C. Mattei, L. Nicol, B. Nisman, Olmer, J. Pillet, A.-R. Prévot, R.O. Prudhomme, E. Relyveld, L.-A. Robin, Roche, A.-J. Rosenberg, M. Rouyer, R. Saissac, J. Sautet, L. Second, R. Sillioc, A.-M. Staub, J. Taffanel, P. Tardieux, I. Tataki, A. Turpin, van Triet, G. Vinet, R. Vincent, H. Violle, M. Viscontini, E. Wright.

Sources bibliographiques :
- Bussard (Alain), Marcel Raynaud (1911-1974), Annales d'Immunologie , 125 C, nÝ 6, 1974.
- s.a., Marcel Raynaud nous a quitté, Gazette médicale de France , nÝ 38, 06/12/1974.
- Raynaud (Marcel), Titres et Travaux scientifiques du docteur Marcel Raynaud , 2 p. dac. (Institut Pasteur Archives, Bio.03).

Service des Archives de l'Institut Pasteur