accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Paul Radaody-Ralarosy (1908-1973)

 

Médecin et biologiste malgache né à Tananarive, le 29/09/1908. Il est l'aîné d'une famille de sept enfants dont le père est gouverneur de l'Administration Indigène, et le grand-père, le Dr Ralarosy, l'un des premiers médecins malgaches.
1928 Passe son baccalauréat ès-lettres classiques à Tananarive.
1929 Obtient son certificat d'études supérieures de physique, chimie et sciences naturelles, à la faculté des sciences de Montpellier.
1930 Moniteur d'histologie à la faculté des sciences de Montpellier.
1932 Externe des Hôpitaux de Montpellier.
1934 Interne des Hôpitaux de Nîmes.
1936 Epouse Mlle Emilie Ramamonjisoa avec laquelle il aura un enfant, René, né en 1937.
1936-1938 Suit, comme lauréat de la Fondation Roux, le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur, dirigé par R. Legroux. Puis, grâce à une bourse obtenue avec l'appui de E. Marchoux, prolonge son séjour à l'Institut Pasteur, par un stage auprès de A. Boquet, au service de la tuberculose, et de J. Bablet, au laboratoire d'anatomie pathologique.
1938 Soutient son doctorat en médecine sur : Du placenta : évolution, structure physiologique et recherches histo-chimiques sur le comportement à son niveau de quelques médicaments anti-syphilitiques, travail couronné par le prix décénal Anonyme de l'Académie nationale de médecine.
1938 Entre à la Société des sciences médicales de Madagascar. Il en devient le trésorier en 1948 et le président en 1968.
1938-1950 Nommé, à la demande de G. Girard, chef des laboratoires d'anatomie pathologique et de recherches sur la tuberculose, à l'Institut Pasteur de Madagascar. Ses premiers travaux portent sur le BCG et les tumeurs cancéreuses.
1939-1949 Elu secrétaire du Syndicat de la presse de Madagascar.
1941-1946 Rédacteur en chef du Bulletin Médical Malgache .
1941-1954 Consacre plusieurs publications à l'histoire de la médecine malgache et rédige les notices biographiques de plusieurs médecins malgaches : Ranaivo d'Isotry, Ramisiray, J. Rajoelina, H. Rafidison, Ch. Ranaivo.
1945-1949 Membre du comité de rédaction de la Revue de Madagascar .
1946-1960 Elu président de la Société mutuelle du corps médical malgache.
1947 Nommé médecin principal de 2e classe du cadre local de l'AMI, à la demande de J. Robic, directeur du service de santé.
1948 Entre comme membre associé de l'Académie malgache.
1949-1951 Effectue une série de stages à l'Institut Pasteur (Paris) : en microbiologie avec J. Dumas, au service de la lèpre avec Chaussinand, au service d'optique avec P. Manigault. Il fréquente aussi le service d'hématologie de l'Hôpital Broussais.
1950 Devient membre de la Société de pathologie exotique (SPE).
1951-1955 Dirige les laboratoires de la microbiologie générale, de l'anatomie pathologique, de l'hématologie et de la rage, à l'Institut Pasteur de Madagascar.
1955-1956 Obtient un congé administratif pour effectuer de nouveaux stages à l'Institut Pasteur et dans les hôpitaux parisiens.
1956-1968 Dirige les laboratoires de la microbiologie générale et de l'hématologie à l'Institut Pasteur de Madagascar. Ses recherches portent sur le sang de la population malgache, et plus particulièrement sur l'éosinophilie et ses incidences pathologiques à Madagascar ; sur l'étude des bacilles pesteux atténués ; sur le cancer.
1957 Est fait chevalier de la Légion d'honneur. Participe à une mission d'étude des groupes sanguins dans la région de Fianarantosa (Madagascar).
1957-1959 Nommé chef du Service de coordination sanitaire au ministère de la Santé publique de Madagascar.
1958 Elu président du Lion's Club international.
1958-1973 Elu président de l'Académie malgache.
1960-1968 Directeur général, puis inspecteur général de la Santé publique de Madagascar.
1960 Fonde l'Association internationale des historiens et archivistes de l'Océan Indien, dont il devient le président.
1962 Se rend en Union Soviétique en tant qu'invité de l'Académie des sciences de l'URSS.
1968 Fait valoir ses droits à la retraite, ce qui lui permet de consacrer plus de temps à ses recherches historiques sur la médecine à Madagascar. Il publie notamment un article sur le naturaliste Mose Bibikely, sur le médecin Gershon Ramisiray, un troisième sur Proverbes et pathologie.
05/1968 Prononce, devant l'Académie malgache, l'éloge funèbre de J. Robic, son second directeur à l'Institut Pasteur de Madagascar.
1969-1973 Nommé conseiller technique à l'Institut Pasteur de Madagascar.
1968-1973 Elu président de la Société de biologie de Madagascar dont il est l'un des fondateurs.
1970 Est promu officier de l'Ordre national malgache.
06/1973 Se rend en France pour y être hospitalisé.
01/07/1973 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : G. Girard, P. Guidoni, G. Guillier, M. Payet, R. Rabary, Rajaobelison, F. Ravalitera, J. Razakariasa, H. Sohier, N. Sollier, J. Weisberger.

Références biblio. :
- L'Académie Malgache au Docteur Paul Radaody-Ralarosy , Tananative, Imprimerie Nationale, 1974, 62 p.

Service des Archives de l'Institut Pasteur