accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Federico Nitti (1903-1947)
fonds d'archives    
 

Médecin et biologiste français d'origine italienne, né à Ischia (île de la baie de Naples, Italie) le 20/09/1903. Fils de Francesco Nitti, ancien président du conseil Italien.
1924 Assistant d'histologie du Professeur Martelli, à Naples.
1925-1927 La famille Nitti, en butte aux persécutions fascistes quitte l'Italie de Mussolini pour se réfugier d'abord à Zurich, puis, en 1927, à Paris, où Federico poursuit ses études de médecine.
1929 Devient externe des hôpitaux de Paris.
1933-1934 Suit le "Grand Cours" de l'Institut Pasteur, puis le cours des fermentations. Il est dans le même temps, toujours à l'Institut Pasteur, travailleur libre dans le laboratoire de A. Salimbeni où il se consacre à l'étude des streptocoques.
1935 Soutient sa thèse de doctorat en médecine avec mention très honorable sur : La vaccinothérapie dans l'asthme bronchique.
1935-1937 Boursier de l'Institut Pasteur.
1935-1939 Avec D. Bovet, Th. et J. Tréfouël, collabore aux travaux sur la mise en évidence de l'action antibactérienne des sulfamides, au sein du laboratoire de chimie thérapeutique, dirigé par E. Fourneau. Avec R. Legroux, démontre l'action des sulfamides sur les streptocoques et le Clostridium Welchii, travaux qui vont permettre de mieux traiter les blessures de guerre.
1936 Devient membre de la Société de chimie biologique.
04/1938 Effectue un stage chez Rhône-Poulenc.
15/07/1939 Obtient sa naturalisation française.
01/01/1940 Nommé chef du laboratoire de bactériologie du Laboratoire de chimie thérapeutique de l'Institut Pasteur.
1940-1944 Se procure, à l'insu de l'occupant, une souche de Penicillium nautatum, grâce à laquelle il étudie le mode d'action et de production de la pénicilline. Il en fournit de petites quantités à l'Hôpital Pasteur pour des essais cliniques et entreprend ses premiers travaux sur la chimiothérapie de la tuberculose.
1942 L. Pasteur Vallery-Radot (Renoir) et P. Milliez (Olivier) demandent à J. Tréfouël (directeur de l'Institut Pasteur) et à F. Nitti de créer un dépôt de médicaments pour la Résistance. Sous le nom d'emprunt de Dr Morin, F. Nitti commande une équipe de six hommes : M. Conge, Boyer, Rivoal, respectivement assistant, préparateur et garçon de laboratoire à l'Institut Pasteur, Siméon, agent de liaison, Bollack, et le capitaine Kerharo, pharmacien des Troupes coloniales. Le dépôt de médicaments devient rapidement la pharmacie centrale des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI) et fournit un nombreux matériel chirurgical et sanitaire, des médicaments variés, des sérums, des vaccins. Les derniers mois avant la Libération, plus de 200.000 ampoules de sérum antitétanique et environ une tonne de sulfamides sont livrées aux combattants.
06/1944 Devient chef de service à l'Institut Pasteur.
08/1944 Rejoint les rangs du Parti communiste français.
1945 Décoré de la médaille de la Résistance.
1946 Se rend en Italie pour soigner un cancer.
01/1946 Présente à l'Association des microbiologistes de langue française, en collaboration avec F. Boyer et M. Faguet, une note sur l'activité thérapeutique de l'association sulfamide-pénicilline dans le traitement des infections streptococciques et pneumococciques expérimentales.
11/1946 Reçoit la Légion d'honneur pour la découverte des sulfamides.
03/03/1947 Décès en Italie.

Publications en collaboration avec : J. Berrod, P. Blamoutier, F. Grumbach, D. Bovet, F. Boyer, C. Cosar, M. Conge, J. Cottet, F. Depierre, M. Faguet, Mlle M. Faure, J. Fossaert, E. Fourneau, Mlle V. Hamon, M. Heitz-Boyer, J. P. Jouin, Y. Joyeux, Mlle G. Kauffmann, R. Legroux, A. Lemaire, M. Levinson, M. Loiseleur, A. Lwoff, J. Matti, R. Martin, P. Meunier, M. Morel, H. Mousset, M. Palazzoli, Pasteur Vallery-Radot, M. Philippe, M. Sénécal, A. Simon, B. Sureau, J. Tabone, J. Tréfouël, Th. Tréfouël, N. Vrai.

Références bibliographiques :
- Carlinfanti (E.) : " Federico Nitti ", Rivista dell'Istituto Sieroterapico Italiano, 1947, vol. 22, n° 1, p. 51 (traduction).
- Nitti (Federico), "Pendant l'occupation allemande...", 2 p. dact. car., 09/04/1945 (archives Pasteur, NIT.).
- Tréfouël (Jacques) : " Frédéric Nitti ", Annales de l'Institut Pasteur, juillet 1947, t. 73, p. 711.
- s.a., "Federico Nitti", Il Farmaco scienza e tecnica, marzo-Aprile 1947, Anno II, n° 2, pp. 162-163.

Service des Archives de l'Institut Pasteur