accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Joseph Mesnard (1886-1950)

 

Biologiste français, né à Beaufort-en-Vallée (Maine-et-Loire, France), le 19/04/1886.
1918 Attiré vers la microbiologie, entre à l'Institut Pasteur, Paris, dans le laboratoire de R. Legroux.
1920 Mène, avec Ed. Rosé, des recherches qui établissent le processus intime du phénomène d'auto-digestion qui aboutit à la production de nuoc-mam.
1920-1925 Le Gouvernement persan ayant demandé la création d'un Institut Pasteur à Téhéran, E. Roux désigne J. Mesnard pour ce poste. Il ouvre, dans des locaux provisoires, un laboratoire qui exécute tous les examens utiles à l'hygiène publique, prépare le vaccin jennérien et le sérum anticharbonneux.
1924 Après que le Prince Framan-Farma ait fait don d'un terrain et de fonds nécessaires à la construction d'un institut Pasteur à Téhéran, J. Mesnard en établit les plans.
1925 Les difficultés incessantes, dues à l'instabilité politique de l'Iran, le poussent à rentrer en France et à renoncer à retourner à Téhéran.
1926 E. Roux l'envoie en Indochine, comme chef de laboratoire de l'Institut Pasteur de Hanoi. Réalise, avec J. Bablet, la stérilisation de l'eau distribuée à la ville de Hanoi. Mène des recherches sur le choléra, les mycoses cutanées, et la mélioïdose, dont il identifie le premier cas dans le pays. Appelé à étudier une épidémie fébrile à la prison de Hanoi, il montre, par des inoculations aux cobayes et le sérodiagnostic de Weil-Félix, qu'il s'agit de cas de typhus exanthématique. Il apporte ainsi, pour la première fois, la preuve de l'existence de la maladie en Indochine, et mène alors des investigations dans tout le Tonkin pour dresser la carte des foyers endémiques de cette affection.
1928-1930 Devient directeur de l'Institut Pasteur de Hanoi, en remplacement de J. Bablet.
1930-1946 Succède à L. Boëz au poste de directeur de l'Institut Pasteur de Saigon (J. Guillerm est sous-directeur). Il y oriente son activité vers le paludisme en menant des recherches sur la réceptivité naturelle à l'infection par l'hématozoaire et les habitudes trophiques des anophèlines de la Cochinchine. Il constitue une importante collection de serpents d'Indochine.
1946-1950 Nommé directeur honoraire des Instituts Pasteur d'Indochine.
13/09/1950 Décès.

Publications en collaboration avec : J. Bablet, L. A. Bordes, Bui-Quoc-Thanh, Casaux, R. Chaussinand, P. Delbove, De Raymond, J. Dordain, M.-Et. Farinaud, Gaulene, J. Genevray, B. Joyeux, Le Meillour, H. Morin, V. Polidori, L. A. Robin, Ed. Rosé, J. Roton, Stefani, C. Toumanoff, M. Treillard.

Références biblio. : Joseph Mesnard (1886-1950), Annales de l'Institut Pasteur , t. 80, 1951, p. 7-8.

Service des Archives de l'Institut Pasteur