accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
René Martin (1898-1991)

 

Médecin français né à Paris, le 14/10/1898. Son père, L. Martin, est chef adjoint des services de sérothérapie antidiphtérique de l'Institut Pasteur.
1914-1918 Engagé volontaire en 1916, il sert comme aspirant, puis comme sous-lieutenant d'artillerie. Décoré de la Croix de Guerre en 1919.
1920 Nommé au concours externe des Hôpitaux de Paris.
Epouse Mlle Louisette Momont, petite-nièce de E. Roux, avec laquelle il aura deux enfants : Alice et Louis.
1922 Nommé au concours interne des Hôpitaux de Paris.
1926-1934 Chargé du cours de bactériologie au cours des internes de l'Institut Pasteur.
1927 Soutient sa thèse de doctorat en médecine sur : Contribution à l'étude de l'étiologie de la scarlatine. Actions des produits scarlatineux filtrés sur l'agglutinabilité des streptocoques non scarlatineux , travail pour lequel il obtient le prix de thèse de l'Académie de médecine.
1928 Chef de clinique adjoint de la faculté de médecine de Paris. Promu chef de clinique l'année suivante. Médecin assistant de l'Hôpital de l'Institut Pasteur.
1929 Chargé, en collaboration avec G. Loiseau et A. Lafaille, de l'organisation de la vaccination antidiphtérique dans les écoles du département de la Seine. Mission pour laquelle il reçoit, en 1932, la médaille d'argent de l'Académie de médecine.
1929-1934 Chargé du cours de séméiologie (partie de la médecine qui traite des signes cliniques et des symptômes des maladies) à l'Ecole de puériculture, à Paris.
1929-1936 Chargé de la conférence de séméiologie et de clinique médicale à l'Hôpital des Enfants-Malades, à Paris.
1932 Nommé médecin de l'Hôpital de l'Institut Pasteur.
1936 Devient membre de la Société de pathologie exotique (SPE). Pratique les premières vaccinations anti-amariles, avec le vaccin mis au point par J. Laigret, à l'Hôpital de l'Institut Pasteur.
1937 Obtient, à l'Hôpital de l'Institut Pasteur, la première guérison de méningite cérébrospinale par les sulfamides, agents antibactériens mis à sa disposition par le laboratoire de chimiothérapie de l'Institut Pasteur, dirigé par E. Fourneau.
1937 Lauréat de la médaille d'argent de l'Académie de médecine pour ses travaux concernant l'hygiène de l'enfance. Décoré chevalier de la Légion d'honneur (promu officier en 1947).
1938 En collaboration avec A. Delaunay et R. Richou, traite avec succès douze enfants atteints de diphtérie grâce à une nouvelle méthode de traitement, la séro-anatoxithérapie, inspirée des travaux de G. Ramon sur les anatoxines diphtériques et tétaniques.
1939-1945 Etudie, avec Y. Chabbert, l'effet de la pénicilline sur divers stréptocoques. Il est le premier, en France, à appliquer avec succès cet antibiotique dans le traitement d'infections jusque-là mortelles.
1939-1945 Le Service de santé des Armées le nomme affecté spécial à l'Institut Pasteur. Dans ce cadre, il ouvre un hôpital mixte destiné au traitement des maladies infectieuses dans la banlieue de Paris, à Longchêne-Bullion.
1940 Médecin inspecteur des épidémies à la Préfecture de police.
1941 Médecin-chef de l'Hôpital de l'Institut Pasteur.
1942 Membre du Conseil de perfectionnement des écoles d'infirmières de Paris.
1945 Grâce aux travaux de R. Martin et de son équipe sur les sulfamides et les antibiotiques, le ministère de la Santé désigne l'Hôpital de l'Institut Pasteur comme centre d'études, et assure son approvisionnement en pénicilline, puis en streptomycine.
1945-1955 Donne une série de conférences sur l'emploi de la pénicilline et des antibiotiques à la faculté de médecine de Paris et dans plusieurs hôpitaux de la Région parisienne.
1945-1954 Participe à plusieurs commissions mises en place par le ministère de la Santé publique : commission de la pénicilline (1945) ; commission de la streptomycine (1948) ; commission de l'actynomicine C (1954).
1946 Membre du conseil médical des Sanatoriums populaires de Paris (Sanatorium de Bligny).
1946-1951 Donne une série de conférences sur l'hygiène hospitalière au Conservatoire national des Arts et Métiers.
1947 Membre de l'Attending Staff de l'Hôpital américain de Paris.
1947-1961 Entre dans plusieurs conseils d'administration d'institutions : Oeuvre Grancher (1947) ; Oeuvre des sanatoriums marins (1947) ; L'Hygiène publique par l'exemple (1951) ; Société de médecine publique et de génie sanitaire (1961).
1948 Envoyé en mission pour l'étude des méningites tuberculeuses à la clinique de pédiatrie de Florence.
1951 Elu vice-président du Conseil d'hygiène et de salubrité publique de la Seine. Devient membre de l'Assemblée de l'Institut Pasteur.
1952 Lauréat de la médaille de vermeil de l'Académie de médecine pour ses travaux sur la vaccination antivariolique.
1956 Ouvre à l'Hôpital de l'Institut Pasteur un centre de vaccination antipoliomyélitique, à la suite de la mise au point par P. Lépine et son équipe d'un vaccin contre la maladie.
1957 Membre du Conseil supérieur d'hygiène publique de France.
1962 Elu membre de l'Académie de médecine.
09/05/1991 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : Alajouanine, P. Atanasiu, Aubin, Cl. Barme, M. Barme, J. Berrod, F. Bertillon, Bidot, Bignotti, Bize, Bonnefoi, N. Boucart, D. Bouvard, Boulanger, E. Cayla, Y. Chabbert, Chassigneux, Champion, Chavany, J. Chevé, V. Chorine, Clerc, Colson, H. Couteaux, C. Crouzon, J.-P. Damas, H. Daré, C. Demoures, J. Decours, Delafontaine, Delarue, J. R. Dumas, A. Delaunay, Fiocconi, Foulon, A. Fribourg-Blanc, R. Garcin, Girot, S. Godlewski, J. Guillaume, Halphen, E. Henocq, J. Hutinel, James, Jeanselme, de Jong, Y. Joyeux, Julliard, C. Junod, Klein, A. Laffaille, Laudat, G. Le Mer, Le Roy, C. Levaditi, Liège, J. Mallarmé, R. Manigand, L. Martin, F. Maroger, A. Millet, J. Momet, H. Monier, Mlle Mousset, J.-P. Munier, F. Nitti, Nobécourt, R. Panthier, Piller, Pissavy, H. Plotz, Ch. Richet, R. Richou, F. Roger, Rouessé, E. Roux, M. Roux, R. Schoën, Schulmann, A. Sicard, B. Sureau, J. Tréfouël, Van Costenoble, A. Veillon, M. Véron, A. Vittoz.

Références biblio. :
- Delaunay (Albert), Le professeur René Martin (1898-1991) Directeur honoraire de l'Hôpital Pasteur, Association des anciens élèves et diplômés de l'Institut Pasteur , Paris, nÝ 33, p. 34-36.
- Martin (René), Titres et travaux scientifiques de René Martin, 78 p., 1961 (Archives Pasteur, Bio.M2).

Service des Archives de l'Institut Pasteur