Lettres de félicitations pour le Prix Nobel


Lettre (canular) de félicitations adressée conjointement aux trois lauréats par Seymour Benzer:
"Accepte mes sincères condoléances pour avoir à partager avec ces deux autres imbéciles ce prix qu'à mon avis tu méritais de recevoir tout seul", le 15/10/1965
MON. Bio.05, Dossier n° 5.3

 

Réponse des trois lauréats à la lettre de S. Benzer:
"Vous seul comprenez vraiment à quel point je mérite seul le Prix", le 31 décembre 1965

MON.Cor.01

 

Réponse de J. Monod aux félicitations de J-P. Changeux pour le Nobel, 29/10/1965
MON.Cor.03