accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Félix Mesnil (1868-1938)
english version    fonds d'archives    
 

Zoologiste et biologiste français né à Omonville-la-Petite (Manche, France), le 12/12/1868.
Etudes au Lycée de Cherbourg, puis, au Lycée Saint-Louis (Paris), en mathématiques spéciales (1885).
1887-1891 Reçu au concours de l'Ecole polytechnique et à celui de l'Ecole normale supérieure (sciences), il choisit cette dernière, où il suit notamment l'enseignement d' A. Giard.
1891-1892 Reçu à l'agrégation de sciences naturelles. Obtient avec M. Caullery une bourse pour un voyage d'études en Allemagne et en Europe (séjours dans les laboratoires de R. Hertwig et K. von Zittel à Munich, de F. Vejdovsky à Pragues, de E. Haeckel à Iéna, de W. Flemming à Kiel, de Hubrecht et de Engelmann à Utrecht, de M. Weber à Amsterdam, de P. Pelseneer à Gand, enfin de Ch. Julin à Liège).
1892 Entré à l'Institut Pasteur comme agrégé-préparateur. Il est secrétaire de L. Pasteur, en même temps qu'il entreprend des études sur l'immunité cellulaire, la physiologie et la pathologie comparées dans le laboratoire de E. Metchnikoff.
1893 Epouse la soeur de M. Caullery.
1895 Thèse de doctorat ès sciences, intitulée Sur la résistance des vertébrés inférieurs aux infections microbiennes artificielles.
1896-1920 Consacre ses vacances plusieurs années durant à l'exploration zoologique des mares à lithothamnion (algues calcaires) de l'anse Saint-Martin (Manche), seul ou en collaboration avec M. Caullery, son beau-frère, et publie ses observations dans une série de mémoires.
1897 Maître de conférence-suppléant de zoologie à l'Ecole normale supérieure.
1898 S'associe à la protestation contre les irrégularités commises dans le procès du capitaine Dreyfus, en signant une pétition ("deuxième protestation") parue dans le journal L'Aurore. Un autre élève de Louis Pasteur, H. Pottevin , signe également le texte.
1899-1904 A. Laveran fait appel à sa collaboration pour ses recherches sur les hématozoaires et les protozoaires sanguicoles. En 1900 les deux chercheurs s'attaquent à l'étude des trypanosomes, agents de diverses épizooties et de maladies humaines comme la maladie du sommeil, travail qui aboutit en 1904 à la publication du traité : Trypanosomes et trypanosomiases, qui sera réédité après une complète refonte en 1912.
1899 Prend en charge les leçons du cours de microbiologie de l'Institut Pasteur relatives aux protozoaires.
1903 Co-fondateur du Bulletin de l'Institut Pasteur avec G. Bertrand, A. Besredka, A. Borrel, C. Delezenne, A.-C. Marie. Il en assure la parution bimensuelle pendant trente-cinq ans.
1903 En collaboration avec A. Laveran, démontre que le parasite responsable d'une fièvre de l'Inde (le Kala-azar) aperçu par W. Leisham, est un protozoaire nouveau, indépendant des trypanosomes et de l'hématozoaire du paludisme, qu'il nomme provisoirement P. donovani et pour lequel R. Ross a créé le genre Leishmania.
1905-1916 Continue ses travaux sur les trypanosomes abordant les questions de chimiothérapie, d'identification des espèces, de constitution expérimentale des races, en collaboration avec G. Bourret, E. Brimont, Kerandel, A. Leboeuf, M. Léger, M. Nicolle, G. Ringenbach.
1905 Membre du Comité consultatif des pêches maritimes et en 1907 du Conseil supérieur des pêches.
1906 Membre de la Commission française de la maladie du sommeil, il participe à l'organisation de la mission G. Martin, Leboeuf et E. Roubaud en Afrique équatoriale française.
1907 Participe à la création de la Société de pathologie exotique (SPE), dont il sera secrétaire général de 1908 à 1920 et président de 1924 à 1928.
1907-1938 Nommé Chef du service de microbiologie coloniale.
1908 Sous-directeur à l'Ecole pratique des hautes-études.
1909 Après la mort d'A. Giard devient membre du comité de rédaction du Bulletin scientifique de la France et de la Belgique aux côtés de L. Blaringhem, G. Bohn, M. Caullery, Ch. Julin, P. Pelseneer, Et. Rabaud.
1910 Nommé Professeur à l'Institut Pasteur.
1913 Vice-président de la Société de biologie.
1920 Membre du Comité consultatif de l'enseignement de médecine vétérinaire coloniale.
1921 Membre de l'Académie des sciences.
1922 Membre fondateur de l'Académie des sciences coloniales.
1925 Nommé, à la demande de l'Inspection générale du service de santé du ministère des Colonies, chef de la délégation française à la conférence internationale sur la maladie du sommeil, réunie à Londres par L. Rajchman (SDN). E. Brumpt et G. Martin sont les deux autres membres de la délégation.
10/1925 Se rend à Rome, comme représentant du Gouvernement français au 1er congrès international du paludisme. E. Brumpt, E. Marchoux, Ed. et Et. Sergent font également partie de la délégation.
1931 Elu parmi les membres libres de l'Académie de médecine.
1934 A la suite du décès de A. Calmette et E. Roux, le conseil d'administration de l'Institut Pasteur crée le Conseil scientifique de l'Institut Pasteur dont F. Mesnil devient membre aux côtés de G. Bertrand, J. Bordet, A. Borrel, Ch. Nicolle, A. Yersin.
15/02/1938 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : Alexeieff, M. Blanchard, E. Brimont, G. Bourret, M. Caullery, Ed. Chatton, Kerandel, A. Laveran, Leboeuf, M. Léger, E. Marchoux, G. Martin, E. Metchnikoff, M. Nicolle, Pérard, P. Remlinger, G. Ringenbach, J. Rouget, Sarrailhé, M. Weinberg.

Références biblio. :
- Mesnil (Maurice), Titres et travaux scientifiques (1893-1920) de Maurice Mesnil, Laval, L. Barnéoud et Cie imp., 1921, 18 p.
- Telkes (Eva), Maurice Caullery un biologise au quotidien 1868-1958, Presse Universitaire de Lyon, 1993, 366 p.

Médiathèque : Bibliographie

Service des Archives de l'Institut Pasteur