accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Pierre Manigault (1906-1996)
fonds d'archives
 

Biologiste français né le 25/05/1906 à Parly (Yonne).
1922-1925 Elève à l'Ecole normale des instituteurs de la Seine.
1926-1929 Maître au pair au Collège Chaptal.
1931 Obtient sa licence ès-sciences naturelles.
1932-1933 Boursier d'enseignement supérieur près la faculté des sciences de Paris pour la préparation d'une thèse de doctorat.
1934-1937 Préparateur suppléant à la Station biologique de Roscoff.
1934-1935 Boursier Commercy.
1935-1936 Chargé de mission à bord du navire océanographique Président Théodore Tissier.
1937-1939 Préparateur aux Hautes-Etudes près la Station biologique de Roscoff.
1939 Obtient une bourse Rockefeller pour faire un stage à l'Institut Carlsberg de Copenhague, mais les menaces de guerre l'obligent à abandonner ce projet.
04/1939 Soutient sa thèse de doctorat ès sciences sur la biosynthèse des coquilles de mollusques, thèse dirigée par Ch. Pérez.
09/1939-08/1940 Officier de réserve de l'Infanterie coloniale, il est mobilisé et placé en affectation spéciale au laboratoire de chimie biologique de la faculté des sciences de Paris.
1940 Démobilisé, mais ne pouvant rejoindre l'Angleterre, passe une année au laboratoire de chimie biologique de la faculté de pharmacie de Marseille, dirigé par J. Roche, puis regagne Paris, avec son épouse et son premier fils.
1941 Nommé chargé de recherches du CNRS.
1941-1945 Entre au laboratoire de Bellevue, à Meudon, où l'accueille son beau-père, le physicien Aimé Cotton. Les deux chercheurs orientent leurs recherches sur l'effet des champs magnétiques sur les cellules vivantes et le développement de nouveaux systèmes de microscopie. Ils construisent notamment un prototype de microscope à contraste de phase.
1943-1945 Entre dans la Résistance, comme officier FTP des transmissions.
01/1945 Participe, avec A. Bussard, à la mission organisée par F. Joliot-Curie destinée à étudier, sur le terrain, le procédé utilisé par l'armée allemande pour repérer ses propres mines antichars.
11/1945-1946 Chargé de missions au VIIIe groupe d'armées américaines et 1ère armée française pour la recherche et l'identification de nouveau matériel de guerre allemand et de découvertes scientifiques, et au rapatriement de 7 grammes de radium appartenant aux Hospices civils de Strasbourg.
1948 Entre à l'Institut Pasteur comme chef de laboratoire pour se consacrer à l'oncologie végétale, plus particulièrement, à la transformation tumorale des cellules du Pélargonium dans le Crown-Gall provoqué par l'Agrobacterium tumefaciens . Il est également chargé du développement et de l'extension du service de photomicrographie, puis ultérieurement du service de microscopie électronique.
1948-1994 Joue un rôle important au sein de plusieurs sociétés savantes : Société française de microscopie, Société française de microscopie électronique, Société de botanique.
1954 Nommé professeur à l'Institut Pasteur.
1960-1975 En collaboration avec A. Braun du Rockefeller Institute de New York et Stoll du Polytechnikum de Zurich, organise de nombreux stages, accompagnés de conférences et de colloques, qui font de son laboratoire de l'Institut Pasteur, un centre de phytopathologie bactérienne, de renommée internationale.
1973-1976 Est détaché de l'Institut Pasteur à la faculté des sciences de Paris, où il poursuit ses travaux de cytologie végétale.
1976-1994 La retraite venue, continue ses recherches au laboratoire de physiologie cellulaire végétale du professeur Guerne. Il y forme de nombreux élèves à la microchimie cellulaire quantitative et met au point des techniques de microscopies de fluorescence quantitatives en physiologie végétale.
01/1996 Décès.

Publications en collaboration avec : A. von Albertini, G. Barski, J. Blass-Bresler, R. Beardsley, G. Beaud, H. R. Hohl, A. Kurkdjian, L. Le Goff, J. Magrou, F. Mariat, J. Oudin, M. Rousseau, J. Rousseaux, A. Ryter, G. Segretain, J. Salmon, P. Slizewicz, Ch. Stoll, Y. Tchan, A. Vogel.

Références biblio. :
- Bussard (Alain), Pierre Manigault 1906-1996, Bulletin de l'Association des anciens élèves de l'Institut Pasteur , nÝ 147, pp. 64-66, 06/1996. - Manigault (Pierre), Notice sur les titres et travaux de Pierre Manigault, dac., 1946 (Archives Pasteur, Bio.M1)

Service des Archives de l'Institut Pasteur