accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Raymond Latarjet (1911-1998)
fonds d'archives
 

Radiobiologiste français né à Lyon (Rhône), le 17/10/1911. Son père est professeur de médecine.
1935 S'intéresse aux fluctuations de l'ozone atmosphérique et aux conséquences des variations du rayonnement ultraviolet et solaire sur la vie des organismes.
1937 Soutient sa thèse de doctorat ès sciences physiques sur : Le dosage des rayonnements ultraviolets utilisés en thérapeutique .
1937-1941 Nommé chef de travaux de physique à la faculté mixte de médecine et de pharmacie de Lyon.
1940 Soutient sa thèse de doctorat en médecine sur : Quelques actions des rayons ultraviolets sur les microbes en suspension dans l'eau physiologique .
1941 Nommé Chef de laboratoire à l'Institut Pasteur. Entre à l'Institut du Radium comme radiobiologiste, à la demande de A. Lacassagne, et commence à s'intéresser au cancer.
1945 Séjourne aux Etats-Unis, dans le laboratoire de génétique de Cold Spring Harbor. Il entreprend de provoquer des mutations de virus (un bactériophage) en irradiant la cellule hôte au cours de la multiplication végétative de ce virus. Dans le cadre de ce travail il établit, en collaboration avec S. Luria, les courbes dites Luria-Latarjet, qui fournissent une nouvelle méthode d'étude du cycle intracellulaire d'un virus.
1946 Avec Demerec, montre l'apparition de radio-mutations différées chez Escherichia coli . Devient maître de recherche au CNRS.
1948 Participe, aux côtés de P.-E. Victor, à une expédition chargée de la construction, à Ice Mitte (Groenland), de la première station française d'étude glaciologique.
1949 Réussit la première mutation expérimentale d'un virus par irradiation, un travail qui permet de mieux comprendre les mutations naturelles qui interviennent dans les cellules.
1953 Nommé chef de service à l'Institut Pasteur.
1954 Directeur de la section de biologie de la Fondation Curie-Institut du Radium.
1954 En collaboration avec H. Ephrussi-Taylor et N. Rebeyrotte, étudie les effets du rayonnement sur le matériel génétique. Ces recherches qui portent sur le pneumocoque, mettent en évidence le rôle des péroxydes organiques et vont susciter diverses études sur la radiochimie des acides nucléiques.
1957-1975 Professeur à l'Institut des sciences et des techniques nucléaires (Commissariat à l'Energie nucléaire).
1958-1962 Membre du Comité consultatif de la recherche scientifique et technique de la DGRST.
1958-1968 Membre du Comité national de la recherche scientifique du CNRS.
1959 Convainc le général de Gaulle d'aider le développement de la biologie moléculaire. Nommé expert auprès de l'Organisation Mondiale de la Santé.
1960 Isole, avec son collaborateur J.-F. Duplan, un rétrovirus de souris.
1960-1962 Président de la Société de chimie physique.
1960-1964 Président du Comité international de photobiologie.
1961 Membre du Comité scientique Biologie moléculaire de la DGRST. Parmi les autres membres du comité : J. Monod, D. Dervichian, A. Lwoff et E. Wollman.
1962 Lauréat du Grand Prix des sciences de la Ville de Paris.
1964 Président du Congrès européen de radiobiologie.
1964-1968 Membre du Conseil scientifique de l'INSERM.
1965 Membre du Comité de biologie du CEA.
1965-1969 Président du Groupe biologie du Ve Plan.
1966 Participe activement au second colloque de Caen, consacré à la recherche médicale française.
1967-1968 Elu président de la Société française de photobiologie.
1969 Elu vice-président de la Ligue française contre le cancer.
1970 Président du IVe Congrès international de radiobiologie. Lauréat du prix Charles-Léopold Mayer de l'Académie des sciences. En collaboration avec des chercheurs anglais, détermine le spectre d'action de radiations ultraviolettes pour l'inactivation de l'agent de la tremblante du mouton, modèle des encéphalites spongiformes.
1971 Conseiller scientifique du ministre de l'Environnement.
1970-1978 mène une étude radiologique des virus lents : Kuru, Scrapie, Creutzfeld-Jacob.
1971-1972 Président du conseil scientifique du Centre international de recherches sur le cancer.
1972 Elu membre de l'Académie des sciences dans la section Biologie cellulaire et moléculaire.
1974 Membre fondateur du Mouvement universel de la responsabilité scientifique (MURS).
1975 Nommé membre du Comité de l'énergie solaire (COMES) par le ministre de l'Industrie et de la Recherche.
1977-1984 mène des recherches sur la Rad-équivalence de polluants chimiques génotoxiques.
1979-1986 A la demande du Gouvernement français, participe à la rédaction de plusieurs rapports sur les accidents nucléaires de Three Mile Island et Tchernobyl, ainsi que sur la pollution radioactive autour des centrales nucléaires.
1989 Chargé de représenter l'Académie des sciences au sein de la Commission interministérielle d'harmonisation des mesures de la radioactivité de l'environnement.
1992 H. Curien, ministre de la Recherche et de l'Espace, baptise la section de biologie de l'Institut Curie Laboratoire Raymond Latarjet.
03/06/1998 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : T. Alper, S. Apelgot, R. Berger, N. Buu-Hoi, M. Beljanski, T. Caillot,L. R. Caldas, L. Chamaillard, A. Chamorro, C. Clarke, J. L. Cusin, G. Déjardin, M. Demerec, P. Demerseman, Z. Djukic, G. Duplan, B. Eckert, C. Elias, A. Ennuyer, E. Ephrati, B. Ephrussi, H. Ephrussi-Taylor, E. Estienne, P. Frédéricq, M. Frilley, L. H. Gray, A. Goldé, D. A. Haig, L. Herman, Hubert-Habart, J. Jagger, H. Jammet, D. Kalic, A. Lacassagne, M. J. Larriau, O. Lartigue, D. Lavalette, G. Liandrat, J. Loiseleur, S. Luria, H. Marcovich, G. Mathé, B. Maupin, B. Miletic, L. Montagnier, P. Morenne, E. Moustacchi, B. Muel, B. Pendic, N. Rebeyrotte, L. René, J. Reverdy, R. Royer, M. Rouyer, L. Schwartzenberg, P. Vigier, J. Vigne, R. Wahl, F. Zajdela.

Références biblio. :
- Raymond Latarjet, International Journal of Radiation Biology , vol. 21, nÝ 3, pp. 201-203, 1972.
- Coste (Philippe), Portrait d'un visionnaire chef de cordée, Vivre , nÝ 281, pp. 12-13, 01/1994.
- Latarjet (Raymond), Titres et travaux scientifiques de Mr. Raymond Latarjet, Paris, Société d'Edition d'Enseignement Supérieur , 68 p., 1972.

Service des Archives de l'Institut Pasteur