accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Victor-Marie-Joseph Le Moal (1876-1908)
 
V. Le Moal Médecin et biologiste français né à Lorient (Morbihan, France), le 11/04/1876. Son père, Jacques le Moal, est premier maître mécanicien de la Marine nationale.
1890 Etudes secondaires au Lycée de Brest.
1893 Elève de l'Ecole annexe de médecine navale de Brest.
1894 Intègre l'Ecole de médecine navale de Bordeaux.
03/10/1897 Nommé médecin auxiliaire de la Marine.
26/11/1897 Soutient sa thèse de doctorat en médecine : "De l'action anticoagulante de la peptone commerciale sur le sang de chien", pour laquelle il obtient un prix de la faculté de médecine de Bordeaux.
02/1898-04/1900 En poste à Madagascar, reçoit la médaille des épidémies pour sa lutte contre la peste à Tamatave.
08/1900-03/1903 Repart en position hors cadre au Congo.
1901 Quitte le corps de santé de la Marine pour celui des Troupes Coloniales.
1902 Rencontre les médecins anglais Dutton et Todd qui l'informent des travaux de R. Ross sur la transmission du paludisme par les moustiques.
1903 De retour en France, se rend à l'Institut Pasteur et travaille dans les laboratoires de F. Mesnil et A. Laveran.
1903-1904 Chargé d'une mission d'enquête sur les moustiques en AOF, il part de Dakar et sillonne pendant 14 mois les principales villes du pays, s'intéressant particulièrement aux anophèles et aux stegomya. Les résultats de ses travaux, présentés à l'Académie de médecine, lui valent par le prix Clarens.
15/01/1905-1906 Le gouverneur général de la Guinée, E. Roume, le charge des fonctions de médecin municipal d'Hygiène de Conakry, avec pour mission d'entreprendre l'assainissement de la ville. En organisant la lutte contre les moustiques et leurs larves, il parvient à améliorer nettement la situation sanitaire du lieu, ce qui lui vaut le surnom de "Docteur Moustique".
04/1906-01/1907 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur et travaille dans le Laboratoire de F. Mesnil, s'instruisant en particulier sur la trypanosomiase.
1907 De retour en Guinée, il travaille, à Kindia, à la recherche de trypanosomes, confirmant les travaux de G. Martin et de la Mission de la trypanosomiase, passée deux ans plus tôt.
22/02/1908 Décès en Guinée. Son corps est rapatrié en France et inhumé à Lorient.

Références bibliographiques :
- Mathis (Constant), "L'oeuvre des pastoriens en Afrique Noire, Afrique Occidentale Française", PUF, Coll. Colonies et Empires, première série Etudes Coloniales, Paris, 1946, pp 174-181.
- Héraut (Louis-Armand), "LE MOAL Victor Marie Joseph (Le médecin capitaine moustique) ", janvier 2006, dépouillement du dossier SHAT 4Ye n° 516, Service historique de l'Armée de Terre.


 

archives scientifiques - scientific archives - biologie - biology - [IP_19722_dd]