accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Li Yu Ying (Li Shizeng) 1881-1973
fonds d'archives    
 

Agronome et pédagogue chinois né le 29/05/1881, à Goayang (Chine). Son père est un dignitaire de la cour impérial Mandchoue.
Etudes en Chine dans un milieu ouvert à la culture occidentale.
1903 Accompagne l'ambassadeur de l'Empire chinois en France.
1903-1906 Abandonne l'idée de devenir mandarin pour suivre des études d'agronomie à l'Ecole pratique d'agriculture du Chesnoy, à Montargis. S'inspirant de la pensée de Kropotkine et de Proudhon, fonde la "Société pour l'avancement de la morale" et participe à la publication du journal "Xin Shiji" (Nouveau Siècle).
1906-1910 Quitte Montargis pour Paris, où il suit des cours de chimie et de biologie à la Sorbonne et travaille comme stagiaire dans le laboratoire de G. Bertrand, à l'Institut Pasteur.
1907 Adhère au Tongmenghui, un mouvement de résistance clandestin, fondé par Sun Yat Sen, qui vise à "rendre la Chine aux chinois, établir une république et redistribuer les terres avec égalité".
1908 Fonde, à La-Garenne-Colombes, la "Caséo-Sojaïne", une usine de transformation du soja, plante dont il pense qu'elle peut aider la chine à subvenir à ses besoins alimentaires. Y travaillent une trentaine de travailleurs-étudiants qu'il a fait venir de Chine, auxquels il donne, en complément, une formation intellectuelle grâce à la mise en place de "Cours du soir".
1909 Reçoit son ami Sun Yat Sen, en visite à Paris, dans son usine "Caséo-Sojaïne" de La-Garenne-Colombes.
1911 Rentre en Chine à l'occasion de la révolution qui met fin à la dynastie Qing.
1912 Fait paraître, en collaboration avec L. Grandvoinnet : Le Soja - sa culture, ses usages alimentaires, thérapeutiques, agricoles et industriels.
1912 Avec l'appui du ministre de l'Education, Cai Yuanpei, fonde l'Association travail-études en France. Ainsi, jusqu'en 1914, cent quarante jeunes chinois, après avoir reçu une initiation à la langue française dans une école préparatoire de Pékin, se rendent en France pour y poursuivre leurs études.
1914 Ouvre le premier restaurant chinois de Paris.
1915 Fonde, en Chine, la Société du travail diligent et des études frugales.
1916 Crée à Paris, en collaboration avec Yuanpei, la Société franco-chinoise d'éducation, chargée de promouvoir les échanges culturels entre la France et la Chine.
1919 Envisage, avec son ami le Dr Syha, la fondation d'un Institut Pasteur à Pékin.
1920 Participe à la création de l'Université franco-chinoise de Pékin.
1921 Participe à la création de l'Université franco-chinoise de Lyon.
1922 A l'occasion du centenaire de Louis Pasteur, soutient l'idée de la création d'un Institut Pasteur à Shanghai. Mais, faute de financement, le projet est différé. Repris par L. Boëz, en 1929, l'Institut ne vera le jour qu'en 1937.
1925 Devient le premier président du conseil d'administration du Musée du Palais impérial de Pékin.
1929 Fonde l'Académie nationale de Peping.
1932 Rencontre à Pékin Paul Langevin, chargé par la Société des Nations d'une mission de réorganisation de l'enseignement public en Chine.
1933 Sur son initiative et celles de Zhihui et de Cai Yuanpei, une Délégation permanente chinoise auprès des organisations internationales de coopération intellectuelle voit le jour, ainsi que la Bibliothèque sino-internationale, installée à Genève.
1937-1944 Effectue des allers et retours entre la Chine et l'Europe pour aider à la lutte contre les puissances totalitaires et promouvoir les échanges culturels.
1946 Participe comme président d'honneur, aux côtés de L. Blaringhem et du ministre de la France d'Outre-mer, Marius Moutet, au Grand congrès du soja, à Paris.
1948 Se rend pour la dernière fois à Pékin pour organiser le 19e anniversaire de l'Académie nationale de Peping.
1949-1955 Quitte la Chine pour s'installer en Uruguay.
1954 Fonde et dirige la Bibliothèque sino-internationale de Montevideo.
1956 S'installe à Taiwan où il devient le premier directeur général du Musée national du Palais.
1966 Se rend en France pour essayer de relancer l'Institut franco-chinois de Lyon.
1973 Décès à Taiwan.

Références biblio. et sources :
- Zhu Min Da, notes chronologiques sur la vie de son grand-père Li Shi Zeng, (Archives Pasteur).
- Site web du ministère des Affaires étrangères, "Archives et patrimoine" "France-Diplomatie".
- Site web de la Bibliothèque municipale de Lyon, "Institut Franco-chinois de Lyon".
- "60 ans d'histoire de l'UNESCO", actes du colloque, 11/2005.

Service des Archives de l'Institut Pasteur