accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Ferdinand Heckenroth (1880-1959)

 

Médecin et biologiste français né à Aix-en-Provence (Bouche-du-Rhône, France) le 22/05/1880. Son père est officier dans l'infanterie de Marine.
1897 Obtient son Baccalauréat.
12/1898 Intègre l'école de Santé navale de Bordeaux.
1902 Soutient sa thèse de doctorat en médecine sur :"La prophylaxie de l'eau de boisson dans les Colonies.
1903-1905 Sert comme médecin chef de l'ambulance de Zinder (Tchad). Prend part à une reconnaissance militaire de l'Azbin et à l'occupation d'Agadez.
1906-1908 Mène une mission d'étude de la maladie du sommeil en Haute-Sangha (Congo), au cours de laquelle il contracte la maladie. Soigné à l'Hôpital de l'Institut Pasteur, il profite de sa convalescence pour faire un stage dans le laboratoire de F. Mesnil.
1908 Devient membre de la Société de pathologie exotique (SPE).
11/1909 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.
1910-1913 Médecin adjoint de l'Institut Pasteur de Brazzaville. Mène une nouvelle mission d'étude de la maladie du sommeil au Congo et dans l'Oubangui, où il met au point la technique de la tournée de prophylaxie thérapeutique.
1914-06/1915 Adjoint de A. Lafont au Laboratoire de bactériologie et de zootechnie de Dakar.
06/1915-09/1916 Prend la direction du Laboratoire de bactériologie et de zootechnie de Dakar.
1916-1917 Mobilisé dans l'Armée d'Orient, il sert comme médecin à l'hôpital de Florina (Grèce).
1918 Médecin de bataillon du 23e Régiment d'Infanterie coloniale du Premier Corps d'Armée sur le front français.
1919-1925 Nommé Inspecteur d'hygiène mobile et inspecteur des Services sanitaires et médicaux de la circonscription de Dakar et dépendances. Il est aussi professeur à l'Ecole de médecine de Dakar.
1926-1932 Est affecté à l'Ecole d'application des Troupes coloniales du Pharo, à Marseille. Exerce en même temps comme professeur de clinique des maladies tropicales à la Faculté de médecine.
11/1934-05/1937 Directeur du Service de Santé de l'Afrique Orientale Française, à Tananarive.
12/1937-05/1941 Inspecteur générale de l'Hygiène et de la Santé publique d'Indochine, à Saigon.
1938 Promu officier de la Légion d'honneur.
1941 Admis à la retraite.
21/10/1959 Décès à Paris.

Les principaux travaux de F. Heckenroth ont porté sur la maladie du sommeil (signale la valeur diagnostique de l'hyperesthésie, des oedèmes de la face et de l'hypertrophie ganglionnaire, met au point la technique de la tournée prophylactique, participe aux premières tentatives de chimiothérapie antitrypanosomique) ; le paludisme clinique et thérapeutique et sa prophylaxie ; la rage (démontre l'existence de la rage canine au Sénégal) ; l'hygiène tropicale (études de la démographie, de l'habitat, de l'assistance médicale à Dakar et en Afrique Occidentale).

Publications en collaboration avec : M. Advier, P. Aubert, Blanc, M. Blanchard, A. Lafont, A. Lecomte, L. Nattan-Larrier, Nogue, J. Raynal, Touin.

Références bibliographiques :
- F. Blanc : Ferdinand Heckenroth (1880-1959), Archives de Médecine générale et tropicale , nÝ 6, 1959.

Service des Archives de l'Institut Pasteur