accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Louis Guinard (1864-1939)
fonds d'archives  
 

L. Guinard Médecin français né à Saint-Etienne (Loire, France), le 17/08/1864.
Etudes de médecine à la Faculté de médecine de Lyon.
1888 Membre de l'Oeuvre de la tuberculose. Participe au premier congrès international pour l'étude de la tuberculose chez l'homme et chez les animaux.
1888-1903 Chef des travaux de physiologie (laboratoire de Arloing), et chargé de cours de thérapeutique générale à l'Ecole vétérinaire de Lyon. Chef des travaux du laboratoire de thérapeutique de la Faculté de Médecine de Lyon. Secrétaire général adjoint de la Société d'anthropologie de la même ville.
1896 Prix Fabret de l'Académie de médecine. Autres prix décernés par la même académie : Orfila (1898) ; Saintour (1900) ; récompense sur le prix Audiffred (1927).
1897 Prix Martin Damourette de l'Académie des sciences. Autres prix décernés par la même académie : Barbier (1900).
1898 Soutient sa thèse sur : Etude expérimentale de pharmacodynamie comparée sur la morphine et l'apomorphine.
1902 Membre correspondant du Bureau central international contre la tuberculose. Il devient conseiller de cette association en 1908.
1903 Nommé médecin-directeur du premier pavillon de l'Oeuvre des sanatoriums populaires de Paris, à Bligny.
1905 Membre fondateur de la Société d'études scientifiques sur la tuberculose.
1904 Fonde, avec la collaboration d'un groupe de malades, la Société amicale des anciens pensionnaires des sanatoriums de Bligny (la toute première du genre).
1910 Membre de la Commission permanente de préservation contre la tuberculose.
1912-1914 Aux côtés d'A. Calmette, réorganise le Sanatorium familial de Montigny-en-Ostrevent (Nord) et en assure la direction.
1916 Membre fondateur du Comité central d'assistance aux anciens militaires tuberculeux.
1918-1919 Participe à la création et à la mise en service du Dispensaire Albert Calmette, puis du Dispensaire franco-Britanique (Paris).
1920 Membre de l'Union internationale contre la tuberculose. Il en devient conseiller en 1934.
1925 Vice-président du Comité national de défense contre la tuberculose (CNDT). Publie la même année : La pratique des sanatoriums.
1929 Vice-président du Conseil de surveillance de l'office public d'hygiène sociale de la Seine.
05/09/1939 Décès à Bligny.

Publications en collaboration avec : J. Boyer, C. Cadéac, Chauveau, F. Devay, G. Drouet, G. Geley, X. Lesbre, A. Morey, Page, H. Preisz, O. Stoubre, H. Soulier, Troussier.

Si lors de vos recherches vous trouviez des papiers de Louis Guinard vous serait-il possible d'en informer le Service des Archives ?


archives scientifiques - scientific archives - biologie - biology - IP~19722