accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Benjamin Ginsbourg (1897-1986)
fonds d'archives
 

Médecin et biologiste français né le 05/02/1897, à Valensole (Basses-Alpes, France). Il est le fils de Simon Ginsbourg, médecin, et de Sophie Weinberg, médecin, soeur de Michel Weinberg, professeur à l'Institut Pasteur.
1916-1918 Mobilisé en 1916, il devient médecin auxiliaire en 1918. Victime du gaz yperite en octobre 1918, il obtient la Croix de Guerre avec deux citations.
1920-1930 Fréquente le laboratoire de M. Weinberg, à l'Institut Pasteur.
1922 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur dans le laboratoire de A. Borrel.
1924 Soutient son doctorat en médecine. Epouse Jeanne Witenberg.
1924 Effectue un stage d'une année comme boursieur Rockefeller à la Harvard University Medical School .
Auditeur et professeur au cours de perfectionnement du service de santé des Armées, comme médecin de réserve.
1927 Publie chez Masson, en collaboration avec M. Weinberg : Données récentes sur le microbes anaérobies et leur rôle en pathologie , ouvrage couronné par l'Académie de médecine.
1930-1937 Crée le service de la transfusion sanguine à l'hôpital de Reims, dont il assure bénévolement le fonctionnement. Elu trésorier du Syndicat médical de Reims et de la Fédération départementale de la Marne.

1932 Obtient l'aptitude à exercer les fonctions de médecin sanitaire maritime à bord des navires de commerce par le ministère de la Marine marchande.
1932-1944 Elu secrétaire général du Syndicat national des médecins biologistes français.
1936 Publie avec R. Franquet : Abrégé de médecine expérimentale , ouvrage préfacé par N. Fiessinger.
1937 Reçoit la Légion d'honneur à titre militaire. Devient médecin chef des Dispensaires populaires de Paris (rue Jean-Pierre Thimbaud et rue Saulnier).
09/1939-06/1940 Mobilisé avec le grade de médecin-lieutenant, sert comme chef de laboratoire de l'Hôpital militaire de Percy, à Clamart.
1940-1943 Nommé chef du laboratoire central de l'Hôpital Rothschild, à Paris.
1943-1944 Après des contacts avec L. Pasteur Vallery-Radot et P. Milliez, entre dans le service médical de la Résistance comme transfuseur et praticien de première urgence, plus particulièrement dans le maquis d'Aulnay-le-Duc (Bourgogne).
1945 Publie : Les plaies septiques - Bactériologie Sérothérapie Chimiothérapie , ouvrage dédié à M. Weinberg et honoré d'une souscription du Service de santé militaire et de l'Institut Pasteur.
1945-1952 Nommé chef du laboratoire du service du Dr Charrier à l'Hôpital Bichat, Paris.
1947 Co-fondateur et secrétaire général de l'Association des médecins israélites de France dont il devient l'éditeur et le rédacteur en chef de la revue.
1954 Fonde avec Maître André Brumel et Henry Bulawko le Cercle Bernard Lazare, lieu de rencontre des militants de la gauche juive, fidèles aux idéaux des créateurs de l'Etat d'Israël.
1965 Elu membre de la Société de médecine de Paris, dans la section des sciences appliquées.
16/01/1986 Décès à Ville-d'Avray.

Références biblio. : curriculum vitae du Dr Ginsbourg (archives de l'Institut Pasteur, GIN.)

Service des Archives de l'Institut Pasteur