accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Alfred Giard (1846-1908)

 

Zoologiste français né le 08/08/1846, à Valenciennes (Nord). Son père l'initie à la culture des plantes. A six ans, il classe méthodiquement les insectes de la région de Valencienne.
Etudes secondaires au collège de sa ville natale.
1867 Entre à l'Ecole normale supérieure (Paris).
1869 Devient licencié ès sciences mathématiques, physiques et naturelles.
1869-1872 Nommé préparateur de zoologie au laboratoire de H. de Lacaze-Duthiers à la faculté des sciences de Paris. Il se rend souvent à Roscoff où Lacaze-Duthiers est en train de fonder une station zoologique.
1872 Soutient sa thèse de doctorat ès sciences naturelles Recherches sur les ascidies composées ou synascidies.
1873-1882 Nommé professeur suppléant d'histoire naturelle à la faculté des sciences de Lille. Enseigne également à l'Institut industriel agronomique et commercial du Nord de la France.
1875-1882 Chargé du cours d'histoire naturelle à l'Ecole de médecine et de pharmacie de Lille (1875-1876), puis du cours de zoologie (1879), pour devenir titulaire du cours de zoologie en 1880.
1874 Installe à ses propres frais un laboratoire de biologie marine à Wimereux, dans le boulonnais, pour initier directement ses élèves au monde des invertébrés marins.
1878 Devient directeur du Bulletin scientifique de la France et de la Belgique , revue où il Publie avec ses élèves de nombreux travaux.
1882-1885 Après avoir participé à la vie publique comme adjoint au maire de Lille, se présente comme candidat républicain radical pour être élu député de la 1ère circonscription de Valenciennes.
1887 Nommé maître de conférences de zoologie à l'Ecole normale supérieure à Paris et membre consultatif des pêches au ministère de la marine.
1888 Le Conseil municipal de Paris, sur la proposition de L. Donnat, crée à la Sorbonne, un cours d'Evolution des êtres organisés, dont A. Giard est chargé et où il propage les idées transformistes néolamarckiennes et darwiniennes. Le cours est érigé en chaire magistrale en 1892.
1889 Nommé membre de la commission technique chargée de l'étude et de l'examen des procédés de destruction des insectes, cryptogames et autres végétaux nuisibles à l'agriculture.
1892 Epouse Mlle Annie Bond-Cook, avec laquelle il a trois enfants, tous décédés en bas âge.
1896-1904 A la demande de J. Bonnier, rassemble une série d'articles destinés à être publiés chez les éditeurs Carré et Naud. Les corrections s'éternisent et les éditeurs doivent menacer A. Giard d'un procès pour que paraissent enfin Les controverses transformistes (1904).
1896 Elu vice-président de la Société de biologie et président de la Société entomologique de France.
1900 Elu membre de l'Académie des sciences, Paris.
1904-1908 Elu président de la Société de biologie, Paris.
1905 Préside l'Association française pour l'avancement des sciences.
1906 Participe, aux côtés de A. Laveran et L. Bouvier, à la sous-commission de l'Association scientifique internationale d'agronomie coloniale, chargée d'établir les instructions médicales et zoologiques, destinées à la mission de la maladie du sommeil au Congo français, dirigée par G. Martin.
1908 Est élu membre du conseil de la Société de pathologie exotique (SPE).
Ses principaux travaux concernent l'anhydrobiose (vie ralentie par privation d'eau), l'embryologie (loi de condensation embryogénique dite loi de Giard ), la poecilogonie (animaux d'une même espèce ayant une forme adulte semblable mais dont les larves sont devenues différentes par adaptation à leur milieu), la progénèse (reproduction à l'état larvaire), la néoténie (animal adulte conservant certains caractères infantiles) ; il développe une nouvelle discipline, l'éthologie (étude des moeurs des animaux).
08/08/1908 : Décès à Orsay (Essonne).

Publications en collaboration avec : J. Barrois, A. Billet, J. Bonnier, E.-L. Bouvier, A. Buisine, E. Canu, J. Chaine, M. Caullery, C. Cépède, Coyne, P. Hallez, J. Roché, Ch. Viollette.

Références biblio. :
- Caullery (Maurice), Alfred Giard (1846-1908), La Revue du Mois , Paris, 1908, 15 p.
- Cépède (Casirmir), Alfred Giard, Bulletin de la société académique de Boulogne-sur-mer , imp. G. Hamain (Boulogne-sur-mer), 1909, 185 p.
- Giard (Alfred), Exposé des titres et travaux scientifiques de Alfred Giard , Paris, Imp. Générale Lahure, 1896, 390 p.

Service des Archives de l'Institut Pasteur