accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
André Eyquem (1916-2013)
fonds d'archives
 

Médecin et Biologiste français, né à Besançon (Doubs, France), le 11/05/1916. Fils de Jean Eyquem officier, puis avocat et de Yvonne Lesser. Il passe son enfance au Maroc où son père est affecté à partir de 1919.
1921-1936 Etudes secondaires aux lyçées d'Alger, de Fez, puis de Meknès. Passe son baccalauréat à Rabat.
1936 Revient à Paris et s'inscrit en PCB (Physique Chimie Biologie : ancienne filière universitaire préparatoire à la première année de médecine) à la Faculté de Médecine et des Sciences. Effectue un stage dans le service de chirurgie du Pr Lenormant à l'hôpital Cochin où il s'occupe des anesthésies à l'éther. Il est également remplaçant externe en chirurgie à l'hôpital Vaugirard, puis externe à Saint-Louis en médecine générale.
1939 Admis à l'école du service de santé militaire à Lyon. Il est mobilisé avec Florian Delbarre (chef du service de rhumatologie à Cochin) dont il partage la chambrée. Il sera successivement médecin auxiliaire puis médecin lieutenant.
07/09/1939 Epouse Mlle Eva Plaut avec laquelle il aura un enfant.
1942-1944 Interne à l'hôpital psychiatrique de Lyon-Bron. Passe une série de certificats pour se spécialiser en microbiologie et hygiène, anatomie pathologique, médecine légale et psychiatrie, médecine du travail.
1944 S'inscrit à l'Institut Fournier (Paris) pour un certificat de sérologie. Effectue un stage dans le service de R. Dujarric de la Rivière au laboratoire des Leptospiroses de l'Institut Pasteur, dirigé par B. Kolochine-Erber, où il travaille sur les agglutinations.
11/1944 Entre à l'Institut Pasteur de Paris au laboratoire de sérologie dirigé par N. Kossovitch. A la demande de R. Dujarric, il assure l'animation du laboratoire et l'interim de N. Kossovitch qui est souffrant. Il commence à étudier la maladie hémolytique du nouveau-né et la compatibilité transfusionnelle, et s'intéresse aux tumeurs cérébrales qui débouchent sur des études neurologiques.
1945 Boursier de la Fondation Roux.
1946 Soutient sa thèse de doctorat en médecine intitulée Contribution à l'étude des substrats lipoidiques du liquide céphalo-rachidien au cours des affections du névraxe , sous la direction de R. Garcin à l'Hôtel-Dieu de Paris et de M. Macheboeuf à l'Institut Pasteur de Paris.
1946-1947 Elève du cours de microbiologie. Nommé assistant à l'Institut Pasteur. Il poursuit la mise en place de la production de réactifs pour la détection du facteur Rh et de la compatibilité transfusionnelle. Avec N. Kossovitch, il publie Le facteur Rh, sa répartition chez les parisiens et les lois de l'hérédité .
1948 Moniteur au cours de microbiologie à l'Institut Pasteur.
1949 Postule que l'agent responsable de la polyarthrite chronique évolutive n'est pas microbien mais que cette pathologie est plutôt liée à un facteur sérique rhumatoïde. Membre fondateur de la société française de biologie médicale.
1950 Trésorier adjoint de la Société Française de Microbiologie. Lauréat de l'Académie de médecine (Fondation Jensen).
1952 Membre du conseil d'administration de la Société Française d'Hématologie. Chevalier de l'Ordre de la Santé Publique.
1953 Promu chef du laboratoire d'hématologie et des groupes sanguins à l'Institut Pasteur et chef de laboratoire à la Faculté de médecine de Paris (Clinique des Maladies du Sang). Publie, en collaboration avec avec R. Dujarric : Groupe sanguins chez les animaux : identité sanguine et tissulaire .
1954 Trésorier de la Société Internationale de Transfusion Sanguine. Membre fondateur de la Reticulo-endothelial Society .
1954-1959 Fondateur et directeur du cours d'immunohématologie de la Faculté de médecine.
1956 Assistant de recherche en médecine au Harvard Medical School à Boston. Il y étudie le fractionnement du plasma et la conservation des globules rouges humains à basse température.
1957 Chercheur invité au Sloan Kettering Institute for Cancer Research à New York. Etude de l'efficacité anti-tumorale la properdine dans les processus cancéreux.
1959 Nommé médecin-directeur du Centre de Transfusion Sanguine créé par l'Institut Pasteur et agréé par le ministère de la Santé publique. Distribution de réactifs d'origine humaine pour la détermination de groupes sanguins et aussi de réactifs d'origine animale et végétale.
1960-1961 Second stage au Sloan Kettering Institute for Cancer Research à New York. Etudie l'immunologie des processus cancéreux.
1962-1964 L'activité du laboratoire se partage en 3 domaines : la recherche fondamentale sur les aspects immunologiques des rhumatismes inflammatoires chroniques et la sérologie de la mononucléose infectieuse, la production de réactifs mis en vente à SerPasteur, et des analyses biologiques pour les services hospitaliers.
1965-1968 Poursuite des travaux de recherche en immunopathologie avec J. de Saint Martin, et en sérologie avec Mme Podliachouk, avec qui il˙étudie également les groupes sanguins des animaux. Production de réactifs distribués par SerPasteur et production de sérums à usage thérapeutique dont la globuline humaine antitétanique. Recherche et identification d'anticorps en immunohématologie et immunopathologie pour différents services hospitaliers.
1967-1972 Poursuit les études des processus d'auto-immunisation et iso-immunisation en biologie humaine et comparée. Conduit des recherches sur la production d'auto-anticorps au cours de nombreuses affections : thyroïdienne, gastriques, hépatiques, musculaires.
1967-1978 Co-fondateur et trésorier de la Société française d'Immunologie. Egalement trésorier de la société française de microbiologie.
1970 Fondateur et directeur du cours d'immunohématologie et d'immunopathologie médicales de l'Institut Pasteur, à Paris.
1973 Nommé professeur à l'Institut Pasteur. Dirige le service d'immuno-hématologie et d'immunopathologie.
1978-1983 Publie trois ouvrages en collaboration avec J. de Saint Martin : Immunopathologie de l'autoimmunisation , Immunorhumatologie et Immunohépatologie e.
10/1984 Départ à la retraite.
1985-1986 Nommé professeur honoraire à l'Institut Pasteur. Activité de consultant de l'OMS pour le développement de l'immunopathologie à l'Institut Pasteur de Tunis.
03/08/2013 Décès.

Publications avec principalement : A. Bussard, J. Dausset, J. Dormont, J. de Saint Martin, E. Drouet, P. Druilhe, R. Dujarric de la Rivière, J.M. Fine, J.C. Franck, P. Gabay, P. Grabar, G. Guillon, F. Jacqueline, H. Krieg, M. Lavergne, J.C. Levaditi, L. Podliachouk, M. Raynaud, J. Schwartz, M. Zouali.

Références bibliographiques :
- Eyquem (André), Titres et travaux, documents biographiques, curriculum vitae, Archives Pasteur.

Service des Archives de l'Institut Pasteur