accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Le laboratoire de Louis Pasteur à l'Ecole Normale Supérieure

 

1857 L. Pasteur, nommé administrateur chargé de la direction des études à l'Ecole normale supérieure, rue d'Ulm, à Paris, ne trouvant aucun lieu où continuer ses recherches, installe à sa charge un laboratoire dans deux pièces placées sous les combles de l'école. Il y termine ses travaux sur les fermentations et commence l'étude des générations spontanées et des putréfactions.
1858 L. Pasteur obtient que les cinq places de préparateurs existantes, dévolues jusque-là à des fonctionnaires non agrégés, étrangers à l'Ecole, soient dorénavant réservées à des normaliens devenus agrégés.
1860 L. Pasteur Installe un nouveau laboratoire dans une petite construction de l'Ecole, qui en bordure de la rue d'Ulm fait pendant à la loge du concierge : cinq pièces réparties en deux étages, jusque-là occupées par le service de l'architecture
1862 L'administration de l'Ecole met à la disposition de L. Pasteur une pièce supplémentaire au rez-de-chaussée du laboratoire.
1865 Création officielle de la place d'agrégé préparateur pour la chimie physiologique, bien que depuis 1860, il y ait toujours eu un ancien élève de l'Ecole attaché comme préparateur au laboratoire de Pasteur.
1867 Création officielle d'un laboratoire de chimie physiologique à l'Ecole normale dont la direction est confiée à L. Pasteur, par ailleurs déchargé de ses fonctions d'administrateur.
1867-1868 Las du manque permanent de crédits de fonctionnement pour son laboratoire, L. Pasteur rédige un projet d'article destiné au Moniteur où il dénonce l'absence de budget pour la recherche et le manque de laboratoires. Napoléon III convoque alors plusieurs savants et hommes politiques, dont L. Pasteur, et charge ce groupe de préparer une réforme de l'enseignement scientifique.
1868-1870 Un crédit de 60.000 F. est dégagé par le gouvernement pour la construction d'un nouveau laboratoire de chimie physiologique à l'Ecole Normale.
1870-1871 La guerre avec la Prusse pousse L. Pasteur à quitter Paris pour Arbois, puis Clermont-Ferrand où, avec E. Duclaux, il entreprend des recherches sur la bière.
1871-1888 La guerre terminée, L. Pasteur fait aménager, dans le nouveau laboratoire de la rue d'Ulm, une petite brasserie pour pouvoir y continuer ses recherches sur la bière. Plus tard il y développe, avec ses collaborateurs, des recherches sur les maladies virulentes : rôle des microbes dans les infections ; atténuation de la virulence des germes ; vaccinations contre les maladies microbiennes (choléra des poules, charbon, rouget).
1880 L. Pasteur débute des recherches sur la prophylaxie de la rage.
1884 L. Pasteur utilise quelques hangars mis à sa disposition tout près du laboratoire, rue Vauquelin, pour y installer les chenils dont il a besoin pour ses recherches sur la rage. Une propriété de Villeneuve-l'Etang (future annexe de Garches de l'Institut Pasteur), appartenant au domaine public, également prêtée, sert de réserve d'animaux d'expérience.
06/07/1885 J.-J. Grancher réalise, dans le laboratoire de Pasteur, la première inoculation antirabique humaine sur le jeune Joseph Meister, puis le vingt octobre de la même année sur Jean-Baptiste Jupille.
26/10/1885 L. Pasteur expose, devant l'Académie des sciences, les résultats du traitement préventif contre la rage après morsure. Vulpian prend alors la parole et pose le principe de la fondation d'un institut antirabique. Le lendemain, L. Pasteur renouvelle l'exposé de ses travaux devant l'Académie nationale de médecine.
1885 Le peintre, Albert Edelfelt, réalise une oeuvre sur toile représentant L. Pasteur dans son laboratoire de la rue d'Ulm.
1886-1888 Le laboratoire et le cabinet d'inoculation de la rue d'Ulm devenus trop étroits, sont installés rue Vauquelin, sur un terrain emprunté à l'ancien collège Rollin.
01/03/1886 Alors qu'au laboratoire de Pasteur trois cent cinquante personnes ont été traitées avec succès, l'Académie des sciences ouvre une souscription, en France et à l'étranger, afin de permettre la création, à Paris, d'un établissement vaccinal contre la rage.
14/11/1888 Inauguration officielle de l'Institut Pasteur.
1889 L. Pasteur quitte son appartement et son laboratoire de la rue d'Ulm pour s'installer rue Dutot, dans le nouvel institut.
1895 L'administration de l'Ecole normale, grâce à une subvention du conseil municipal de la Ville de Paris, fait apposer un plaque commémorative sur l'ancien laboratoire de Pasteur, rue d'Ulm.

Les collaborateurs de Louis Pasteur, au laboratoire de rue d'Ulm et à l'Institut Pasteur :
1860-1862 J. Raulin (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1860-1864 D. Gernez (normalien, agrégé préparateur de physique).
1861-1864 Ph. Van Tieghem (normalien, agrégé préparateur d'histoire naturelle).
1862-1865 E. Duclaux (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1863 Eug. Viala (garçon de laboratoire).
1865-1871 Eug. Maillot (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1871-1875 U. Gayon (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1875-1879 Ch. Chamberland (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1876-1878 J.-F. Joubert (normalien, agrégé préparateur).
1878-1888 E. Roux (préparateur, puis à partir de 1883 directeur adjoint du laboratoire).
1879-1880 L. Boutroux (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1880-1884 L. Thuillier (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1880-1888 Ed. Nocard (professeur à l'Ecole vétérinaire d'Alfort, collabore aux travaux du laboratoire).
1884-1889 L. Perdrix (normalien, agrégé préparateur de chimie physiologique).
1885-1888 Et. Wasserzug (normalien, agrégé préparateur).
1886-1888 A. Yersin (assistant de E. Roux au laboratoire).
1888-1892 F. Le Dantec (normalien, agrégé préparateur).
1891 H. Pottevin (normalien, agrégé préparateur).
1892-1895 F. Mesnil (normalien, agrégé préparateur).
1893-1895 L. Marmier (normalien, agrégé préparateur).

Références biblio. :
- Mercier (Pierre), Wrotnoswska (Denise), L'Institut Pasteur des origines à nos jours, Revue de l'Enseignement Supérieur , Paris, nÝ 4, pp. 7-20.
- Mesnil (Félix), Pasteur et l'Ecole Normale , Paris, PUF, 1922, 13 p.
- Vallery-Radot (Maurice), Pasteur un génie au service de l'homme , Editions Pierre-Marcel Favre, 1985, pp. 181-222.
- Le centenaire de l'Ecole Normale 1795-1895 , Paris, Lib. Hachette et Cie, 1895, pp. 455, 665-666.
- Les laboratoires de Pasteur, Institut Pateur 1888-1938 , J. Dumoulin imp., 1939, pp. 1-3.

Service des Archives de l'Institut Pasteur