accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
André Chantemesse (1851-1919)
english version    fonds d'archives
 

Médecin et biologiste français né au Puy (Haute-Loire, France) en 1851. Son père est dessinateur en dentelle.
1861-1871 Etudes primaires et secondaires au Collège d'Aurillac, où il rencontre E. Roux (1864), puis au Lycée de la même ville.
1871-1875 Se rend à Paris pour travailler dans l'industrie de la dentelle.
1876 A 25 ans, débute des études de médecine. Il est externe des hôpitaux de 1877 à 1879, puis interne de 1880 à 1885.
1881 Préparateur à l'Ecole des hautes études.
1883-1886 Préparateur au laboratoire d'anatomie pathologique de la faculté de médecine de Paris, puis chargé du cours pratique de bactériologie au même laboratoire de 1886 à 1897.
1884 Soutient sa thèse de doctorat en médecine : Etude sur la méningite tuberculeuse de l'adulte : les formes anormales en particulier .
1885 Le ministère de l'Instruction publique lui confie une mission d'étude de la bactériologie au laboratoire de R. Koch, à Berlin.
1885-1897 Devient l'un des médecins du service de la rage, installé rue Vauquelin (Paris) par L. Pasteur, puis en 1888, déplacé rue Dutot, à l'Institut Pasteur.
1886 Débute des travaux sur la fièvre typhoïde. Met en lumière trois faits nouveaux pour l'époque : les épidémies de fièvre typhoïde coïncident avec les distributions d'eau de Seine à Paris (1887) ; le rôle typhogène de certaines huitres (1896) ; le rôle des porteurs latents de bacille (1902). Avec F. Widal démontre que l'on peut vacciner préventivement de petits animaux en leur injectant des doses de bacilles tués par chauffage. Dès 1896, cette méthode est appliquée à l'homme en Allemagne et en Angletterre.
1887 Nommé auditeur au Comité consultatif de France dont il devient membre titulaire en 1892.
1888 Prix Bréant de l'Académie des sciences pour des travaux menés en collaboration avec F. Widal sur l'étiologie de la fièvre typhoïde. Autres prix décernés par la même académie : Bellion (1909).
1890 Devient membre de l'Assemblée de l'Institut Pasteur.
1893 L. Pasteur lui confie une mission auprès du Sultan Abdul-Hamid, à Constantinople où sévit le choléra. Il y organise la lutte contre l'épidémie (construction de trois stations de désinfection, création d'une équipe de désinfecteurs) et accueille M. Nicolle, venu prendre ses fonctions de directeur de l'Institut impérial de bactériologie de Constantinople (IBC).
1893-1908 Inspecteur général adjoint, puis inspecteur général des services sanitaires.
Soigne L. Pasteur pendant les dernières années de sa vie.
1897-1903 Professeur de pathologie expérimentale et comparée à la faculté de médecine de Paris.
1899 Devient membre titulaire de la Société de biologie.
1901 Membre de l'Académie de médecine.
1904 Membre du Comité de rédaction des Annales de l'Institut Pasteur aux côtés de A. Calmette, Ch. Chamberland, J.-J. Grancher, A . Laveran, E. Metchnikoff, E. Roux, L. Vaillard.
1906 Fonde et dirige le journal mensuel : L'hygiène générale et appliquée .
1907 Participe la direction de la publication du Traité d'Hygiène de Brouardel et Mosny. Parmi les pasteuriens qui participent à la rédaction de l'ouvrage : E. Marchoux, F. Noc, H. Pottevin, Et. Sergent, Ed. Sergent et P.-L. Simond.
1908 Nommé conseiller technique sanitaire du ministère de l'Intérieur. Est élu vice-président de la Société de pathologie exotique (SPE).
1909 Elu membre du Conseil d'administration de l'Institut Pasteur.
1911 Soigne le compositeur autrichien, Gustave Malher, lors de de son retour précipité de New York, où il a contracté une fièvre (en fait la phase ultime de la maladie cardiaque dont il souffre).
25/02/1919 Décès.

Publications en collaboration avec : F. Borel, Brouardel, Clado, Cornil, Delamotte, Dieulafoy, Dupuy, d'Heilly, Kahn, Lamy, F. Le Dantec, Le Noir, R. Marie, Moriez, Podwyssotsky, Ramond, Rey, Rodriguez, Sainton, Tenesson, Valude, F. Widal.

Service des Archives de l'Institut Pasteur