accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Lucien Balozet (1892-1972)

 

Médecin vétérinaire et biologiste français, né le 24/08/1892 à Saint-Etienne.
1913 Obtient son diplôme de vétérinaire de l'Ecole vétérinaire de Lyon.
1914-1918 Sert comme vétérinaire militaire, en France d'abord, puis en Orient. Sa conduite lui vaut l'attribution de la Croix de Guerre.
1919-1923 Affecté aux Troupes du Maroc comme médecin vétérinaire.
1921 Effectue un stage auprès de A. Boquet, dans le service de A. Calmette, à l'Institut Pasteur (Paris).
1923 Démissionne de l'Armée.
1923-1930 Attaché au Laboratoire de recherches du Service de l'élevage du Maroc, à Casablanca, dirigé par Henri Velu. Il y mène des travaux sur l'anémie infectieuse des équidés, l'immunisation contre le charbon asymptomatique, le darmous (distrophie dentaire du mouton), la dératisation par la méthode biologique, la fièvre boutonneuse.
1924 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.
1926 Soutient sa thèse de doctorat en médecine vétérinaire devant la faculté de médecine de Paris sur : Pasteurella bipolaris. Notes de bactériologie. Vaccination contre le choléra aviaire.
1926 Devient membre correspondant de la Société de pathologie exotique (SPE). Promu titulaire en 1934, et titulaire honoraire en 1935.
1929 Lauréat du prix Monbinne de l'Académie de médecine.
1931 Appelé à Tunis par Ch. Nicolle qui lui confie l'organisation d'une section vétérinaire avec le titre de sous-directeur de l'Institut Pasteur de Tunis. 1932-1933 Démontre avec Ch. Nicolle latransmissibilité de la peste porcine à l'homme sous forme inapparente et la résistance de l'homme à toute forme d'infection par le virus aphteux.
1935 Médaille d'argent de l'Académie de médecine (Service de la vaccine).
1937 Elu membre correspondant de l'Académie vétérinaire de France. Membre fondateur de l'Association des microbiologistes de langue française.
1938 Lauréat du prix Barthélemy de l'Académie vétérinaire.
1943 Rédige l'article sur l'anémie infectieuse des équidés pour le traité de C. Levaditi, P. Lépine et J. Verge : Les ultravirus des maladies animales. Lauréat du prix Bréant de l'Académie des sciences.
1943-1949 Nommé directeur par intérim de l'Institut Pasteur de Tunis, après le départ de Et. Burnet.
1945-1950 Chargé de cours de microbiologie agricole à l'Ecole d'agriculture de Tunis.
1950-1962 Chargé de conférences pendant les stages d'initiation à la pathologie nord-africaine des médecins civils et militaires, à Alger.
1950-1963 Ed. Sergent lui confie la responsabilité du service des sérums contre les venins de serpents et de scorpions, à l'Institut Pasteur d'Algérie.
1962 Membre fondateur de The International Society of Toxinology .
1971 Rédige le chapitre Scorpionism in the old world pour l'ouvrage anglo-américain Venomous animals and their venoms.
21/12/1972 Décès à Marseille. H. Jacotot rédige sa notice nécrologique pour le Bulletin de la SPE .

Publications en collaboration avec : L. Aoustin, Barotte, Beros, Bigot, G. Cordier, P. Durand, Jalabert, Lavier, E. Lépinay, J. Ménager, Ch. Nicolle, P. Pernot, Rastegaïeva, Reynal, Roblot, H. Velu, W. L. Yakimoff, Zottner.

Référence bibliographique :
- Jacotot (Henri), Eloge de Lucien Balozet (1892-1972), Bulletin de la Société de Pathologie exotique , 66 (3), p. 351-353, 1973.
- Miranda (F.), In memoriam - Lucien Balozet (1892-1972), Toxicon , vol. 12, p. 97, 1974.

Service des Archives de l'Institut Pasteur