accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Emile Brumpt (1877-1951)
english version    fonds d'archives
 

Parasitologue français né à Paris le 10/03/1877. Son père, Alexandre Brumpt, originaire d'Alsace (Guebwiller), est organiste, compositeur et professeur de musique. Sa mère, Clara del Rosario Navarro est d'origine espagnole. Père de Lucien Brumpt.
1893 Etudes secondaires à Paris, au lycée Janson de Sailly.
1893-1896 Etudes de sciences physiques et naturelles à la faculté des sciences de Paris (Sorbonne). Obtient sa licence en 1896 (zoologie, botanique, géologie).
1895 Préparateur de H. de Lacaze-Duthiers, au Laboratoire d'anatomie et de physiologie comparée de la faculté des sciences de Paris.
1896 Séjours au laboratoire de Roscoff et de Plymouyh (Angleterre) où il rencontre Ray Lankester. Il entreprend des études de médecine.
1898 Concours d'externat des hôpitaux.
1899 Préparateur de R. Blanchard au Laboratoire d'histoire naturelle de la faculté de Médecine de Paris.
1901 Soutient sa thèse de doctorat ès sciences naturelles sur la reproduction des hirudinées (sangsues).
01-03/1901-1903 Participe comme naturaliste et médecin à la mission du Bourg de Bozas (traversée de l'Afrique équatoriale de la Mer Rouge jusqu'à l'Atlantique).
07-11/1903 Participe à la mission d'étude de la maladie du sommeil au Congo français afin de vérifier l'hypothèse, émise pendant la mission du Bourg, selon laquelle la mouche tsé-tsé est l'agent vecteur de la maladie du sommeil.
1903 Nommé chef des travaux pratiques de parasitologie à l'Institut de médecine coloniale de Paris.
1906 Soutient sa thése de doctorat en médecine sur les mycétomes. Effectue une mission d'étude du paludisme en Algérie. Découvre la transmission des trypanosomes de poissons par les sangsues. Nommé membre de la commission chargée de préparer l'organisation d'une nouvelle mission d'étude de la maladie du sommeil au Congo français (mission dirigée par G. Martin).
1907 Agrégé de parasitologie et d'histoire naturelle médicale. Mariage avec Renée Galliard.
1907-1910 Sur les conseils d'A. Borrel, entreprend d'étudier le côté parasitologique du cancer. Reprend ses mêmes travaux en 1931-1932.
1910 Première édition de son précis de parasitologie édité six fois jusqu'en 1949.
1913-1914 Deux missions scientifiques au Brésil : création de l'enseignement de parasitologie à la faculté de médecine de Sao-Paulo ; études du paludisme, de la leishmaniose américaine et de la maladie de Chagas.
1914 Découverte du xénodiagnostic (diagnostic d'une maladie parasitaire pouvant être fait au moyen d'un hôte pouvant assurer la culture et l'évolution du parasite).
1914-1918 Attaché au laboratoire de vaccination antityphoïdique de H. Vincent, à l'Hôpital militaire du Val-de-Grâce. Médecin-chef d'une ambulance de la VIIe armée. Attaché à la direction du service de santé de la VIIe armée. Chef du district antipaludique ouest.
1919 Succède à R. Blanchard dans la chaire de parasitologie de la faculté de médecine de Paris, fonction qu'il occupera jusqu'en 1948. Devient membre de l'Académie de médecine de Paris et membre titulaire de la Société de biologie. Participe à une mission en Tunisie pour l'étude du paludisme, de la bilharziose urinaire et des piroplasmoses du bétail.
1922 Mission d'étude de la bilharziose au Maroc. Mission au Brésil pour présenter sa méthode d'immunisation des reproducteurs bovins contre les piroplasmoses et l'anaplasmose à l'occasion d'une grande exposition agricole.
1923 Fonde, avec M. Langeron et M. Neveu-Lemaire, Les Annales de Parasitologie humaine et comparée . Mission aux colonies portugaises d'Afrique, où il participe au premier congrès de médecine coloniale africain à Saint-Paul de Loanda.
1924 Donne une série de conférences, à Rio de Janeiro, à la demande du ministère des Affaires étrangères. Invité par la Fondation Rockefeller, participe à des enquêtes antipaludiques aux Etats Unis.
1925 Nommé, aux côtés de F. Mesnil et G. Martin, membre de la délégation française à la conférence internationale sur la maladie du sommeil, réunie à Londres par L. Rajchman (SDN).
10/1925 Se rend à Rome, comme représentant du Gouvernement français au 1er congrès international du paludisme. E. Marchoux, F. Mesnil, Ed. et Et. Sergent font également partie de la délégation.
1925-1930 Missions antipaludiques en Corse où il crée une station antipaludique à Porto-Vecchio. Enquête antipaludique en Espagne.
1926 Directeur de l'Ecole de malariologie de l'université de Paris fondée la même année.
1927 Mission scientifique et mission d'enseignement en Uruguay, en République Argentine et au Paraguay.
1928 Participe au congrès international de médecine du Caire et effectue un voyage de plusieurs mois en Egypte et au Soudan.
1930-1931 Mission d'enseignement au Venezuela.
1932 Voyage d'études antipaludiques en Italie. Missions aux Etats-Unis et au Mexique.
1932-1936 Elu président de la Société de pathologie exotique (SPE). A. Thiroux est vice-président.
1932-1951 Prend la direction de la Station de parasitologie expérimentale de Richelieu (Indre-et-Loire), que le recteur, S. Charléty, a mis à sa disposition.
1933 Contracte, dans son laboratoire, la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses, qui finira, quelques années plutard, par l'immobiliser complètement.
1935-1936 Délégué à la présidence des jurys d'examens et des thèses à l'Ecole de médecine de Hanoi, entreprend un voyage de six mois et demi en Extrême-Orient. Mène des enquêtes épidémiologiques, principalement sur les bilharzioses, et donne des conférences dans divers instituts de pathologie exotique et écoles de médecine, en URSS, en Chine et au Japon. Visite et réalise quelques expériences sur la bilharziose et la fièvre récurrente dans les Instituts Pasteur d'Indochine. Il y rencontre les pasteuriens M. Vaucel, H. Jacotot, H. Morin, A. Yersin et J. Mesnard.
1938 Voyage d'études au Mexique et au Guatemala.
1939 Voyage d'études en Colombie et au Venezuela.
21/10/1948 Célébration du jubilé scientifique de E. Brumpt. Parmi les personnalités qui prononcent un discours : L. Binet, E. Rist, M. Caullery, M. Vaucel, R. Deschiens.
08/07/1951 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : G. Bouffard, C. Bourroul, D. Bovet, L. Brumpt, A. Buttner, L. Cauchemez, R. Caucurte, Cawadias, A. Chabaud, Chabaneix, P. Chevalier, V. Chorine, Dao Van Tri, G. Desportes, E. Duvoir, H. Foley, L. Galliard, F. Gomes, Gonzales-Lugo, Guimaraes, Ch. Joyeux, F. Larrousse, M. Langeron, G. Lavier, C. Lebailly, P. Lecène, L. Mazzotti, M. Neveu-Lemaire, Ch. Nicolas, A. Pedroso, Piraja da Silva, Reynier, J. Sainton, Tissier, H. Ucroz, A. Urbain, J. Velasquez, Werblunsky, Wurtz.

Références biblio. :
- Brumpt (Emile), Titres et travaux scienfitiques , Paris, Masson et cie éd., 1934, 200 p. ; Supplément à la notice des titres et travaux scienfitiques , Paris, Masson et cie éd., 1936, 71 p.

Service des Archives de l'Institut Pasteur