accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Amédée Borrel (1867-1936)
fonds d'archives    
 

Médecin et biologiste français né à Cazouls-les-Béziers (Hérault, France) en 1867.
Etudes secondaires puis études en sciences naturelles à la faculté de Montpellier.
1890 Soutient sa thèse de doctorat en médecine sur l'épithélium.
1892 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.
1892-1895 Entre dans le laboratoire d'E. Metchnikoff, à l'Institut Pasteur. Publie deux mémoires sur la tuberculose.
1894 Avec A. Calmette et A. Yersin mène des recherches pour la mise au point d'un vaccin et d'un sérum contre la peste. Devient préparateur du cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.
11/1894 Fait partie des pasteuriens choisis pour veiller jour et nuit L. Pasteur, alors victime d'une grave crise d'urémie.
1895-1900 Collabore avec A. Salimbeni et Ed. Dujardin-Beaumetz à l'étude que font Ed. Nocard et E. Roux du microbe de la péripneumonie des bovidés. Publie avec E. Roux un mémoire sur le tétanos cérébral et sur l'immunité contre le tétanos.
1896-1914 Nommé par E. Roux chef de laboratoire du cours de microbiologie de l'Institut Pasteur. J. Binot devient son premier préparateur.
1900 Devient membre titulaire de la Société de biologie.
1900-1914 Nommé professeur du cours de microbiologie, il continue néanmoins à exercer les fonctions de chef de laboratoire du cours. La majeure partie de l'oeuvre de A. Borrel durant cette période porte alors sur l'étude virale des cancers (cancer expérimental, recherche d'un agent de transmission du virus, recherche de cellules réceptrices). Il mène aussi des recherches sur la clavelée, la péripneumonie, la tuberculose, la spirillose des poules.
1903 Co-fondateur du " Bulletin de l'Institut Pasteur" avec G. Bertrand, A. Besredka, C. Delezenne, A. Marie, F. Mesnil.
1914-1918 Met au point l'un des premiers masques à gaz. Crée à Fréjus un service de triage et un centre de diagnostic, de vaccination et d'adaptation aux conditions climatiques pour les troupes noires d'Afrique.
1919 Désigné pour occuper la chaire de bactériologie de la faculté de médecine de Strasbourg et la direction de l'Institut d'hygiène et de bactériologie. Avec l'aide de L. Boëz et A. de Coulon, il y entreprend des recherches sur le traitement du cancer par le glycogène iodé ou par différents métaux, sur le cancer du goudron chez la souris et sur l'étiologie vermineuse de certains cancers. S'inspirant des travaux d'A. Carrel, met au point une technique de cultures cellulaires étalées en lames minces pour l'étude cytologiques des tissus normaux ou cancéreux.
1923 Au moment de la célébration du centenaire de L. Pasteur, organise à Strasbourg une exposition d'hygiène et fait inaugurer par H. Poincaré, président du Conseil, un Musée Pasteur.
1927 Devient membre du comité de rédaction de Index Analyticus Cancerologiae, aux côtés de J. de Nobèle, H. Hartmann, Cl. Regaud et G. Roussy, revue publiée par la Ligue française contre le cancer.
1934 A la suite du décès de A. Calmette et E. Roux, le conseil d'administration de l'Institut Pasteur crée le Conseil scientifique de l'Institut Pasteur dont A. Borrel devient membre aux côtés de G. Bertrand, J. Bordet, F. Mesnil, Ch. Nicolle, A. Yersin.
1936 Décès à Cazouls-les-Béziers.

Publications en collaboration avec : L. Boëz, A. Calmette, A. de Coulon, Ed. Dujardin-Beaumetz, Gastinel, Gorescu, J. Guimaud, P. Jeantet, Jouan, F. Larrousse, Mlle Muller, Ed. Nocard, E. Roux, A. Salimbeni, A. Yersin.

Références biblio. :
- Atanasiu (Pascu), Montagnier (Luc), "Amédée Borrel 1867-1936, sa vie son oeuvre", Histoire des pasteuriens, Paris, 1986, 16 p.
- Négre (Léopold), "Le problème du cancer. Un précurseur : Amédée Borrel", La Biologie Médicale, 1957, 39 p.

Service des Archives de l'Institut Pasteur