accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Bulletin de l'Institut Pasteur (1903-1998)
fonds d'archives
 

1887 Dès la parution du premier numéro des Annales de l'Institut Pasteur , on trouve en fin de brochure une rubrique Revues et analyses, consacrée à la présentation d'articles récents parus dans d'autres revues de microbiologie françaises ou étrangères. La rubrique, qui ne figure pas systématiquement dans chaque numéro des Annales , finit par disparaître en 1899.
1899-1902 Les membres de l'Institut Pasteur organisent alors des rencontres hebdomadaires pour s'informer mutuellement des travaux publiés. Mais le temps finit par manquer à nombre d'entre eux pour suivre régulièrement ces réunions.
1903 G. Bertrand, A. Besredka, A. Borrel, C. Delezenne, A.-C. Marie et F. Mesnil, décident donc de la création d'un bi-mensuel, le Bulletin de l'Institut Pasteur , qu'ils conçoivent comme un recueil d'analyses des travaux français ou étrangers récemment parus. E. Duclaux, qui en préface le 1er numéro, l'imagine comme un Journal de microbiologie (...) universel, où les chercheurs du monde entier échangeraient une sorte de correspondance mondiale par la rédaction du résumé de leur travaux, traduit dans la langue internationale de la microbiologie, celle de Louis Pasteur. Le Bulletin comprend les Revues, qui sont des synthèses de travaux nouvellement publiés sur un sujet d'actualité, et les Analyses de publications, rangées en huit catégories (Traités généraux et ouvrages didactiques, Morphologie et systématique des microbes, etc.). Une Table des matières, réparties en trois instruments de recherches, Table des revues, Table alphabétique des auteurs et Table analytique (mots-clés), est publiée annuellement, en décembre. Masson et Cie est l'éditeur du Bulletin , Barnéoud Frères et Cie en est l'imprimeur. Les membres fondateurs, qui forment le premier comité de rédaction du Bulletin , rédigent la plupart des analyses. La composition du comité reste inchangée jusqu'au décès de C. Delezenne, en 1932.
1917 Le comité de rédaction prend le nom de comité de direction, sans changer sa composition, ni ses attributions.
1938 Le comité de direction n'est plus composé que de trois membres : G. Bertrand, A. Besredka et J. Magrou.
1939-1947 Il n'est plus fait mention d'un comité de direction dans le Bulletin , mais d'un rédacteur en chef, G. Abt, assisté d'une secrétaire de rédaction, M. Lwoff.
1941 Arrêt de la publication des Revues d'actualité dans le Bulletin .
1946-1948 Le Bulletin fait paraître, en deux parties, un Supplément aux Tomes 38-41 (Années 1940-1943), où sont présentés les travaux anglo-saxons et surtout américains qui n'avaient pu être analysés en raison des circonstances de la guerre.
1952 A la demande de l'UNESCO, les membres de la rédaction participent à l'élaboration de la Liste des périodiques médicaux dans le monde et à la mise en place d'un système universel d'abréviations des titres de revues.
1955 A la fin de la publication, destinée aux tables annuelles, il est fait mention d'un secrétariat de rédaction de sept membres qui comprend deux rédacteurs et un secrétaire général de la rédaction, suivi de la liste des 181 collaborateurs pour l'établissement des résumés analytiques. Tenant compte de la spécialisation de plus en plus grande de la microbiologie, de l'ouverture de nouveaux champs de recherche, accompagnée par la parution d'un nombre considérable de périodiques nouveaux, la rédaction du Bulletin décide de présenter la somme des travaux publiés, sous la forme d'un sommaire compartimenté en spécialités (Immunologie générale, Protéine du sérum, Cellules sanguines, etc.), elles-mêmes réparties en sous-ensembles. Pour la première fois, toutes les analyses portent un numéro de référence (les deux premiers chiffres sont réservés à l'année, suivi d'un numéro d'ordre, ex. : 55.00001).
1956 Une table des auteurs figure à la fin de chaque numéro mensuel. 1000 articles, rédigés dans plus de 12 langues, sont sélectionnés chaque mois, parmi 600 périodiques. Dans le numéro de janvier, P.-R. Brygoo signe un éditorial : Le risque d'ignorance. Après avoir rappelé l'importance que M. Macheboeuf attachait à la documentation scientifique, il définit celle-ci comme un service public qui, comme la culture, ne devrait connaître aucune frontière..., et appelle de ses voeux, la création d'un instrument documentaire universel, géré par des Organisations internationales.
1957 Une adjointe de rédaction et une secrétaire adjointe viennent compléter le secrétariat de rédaction. Pour la première fois, les fonctions précises des membres du secrétariat sont signalées, ex. : La rédaction des références bibliographiques est due à L. Mérigot. Publication d'un discours de R. Debré, où le médecin évoque l'importance du rôle de la diffusion de l'information scientifique dans le monde médical.
1962 La rédaction du Bulletin adopte la translittération des noms des auteurs russes selon la norme de l'Organisation internationale de normalisation (ISO).
1958 Création d'un poste de rédacteur en chef, de quatre postes d'adjointes de rédaction, de deux secrétaires et une secrétaire adjointe pour renforcer l'équipe de rédactionnelle. Devant l'augmentation croissante du nombre d'analyses (13.000 articles analysés en 1958), le comité envisage l'aide de machines électroniques du type calculatrices à mémoire avec enregistrement magnétique.
1960 L'équipe de rédaction se renforce d'une employée.
1961 Les abonnés au Bulletin peuvent désormais recevoir, par commande spéciale, la reproduction des analyses de leur choix sur des fiches héliographiques.
1962 Le secrétariat de rédaction compte désormais 12 personnes avec l'arrivée d'une technicienne-photo et d'une seconde employée.
1965 En complément des tables annuelles habituelles, figure une Table du roulement des rubriques, qui permet, sur une période de 10 ans (1955-1965), de faciliter la consultation rétrospective d'une même rubrique.
1968 L'absence de machines électroniques, l'impossibilité de trouver suffisamment d'analystes et les frais entraînés par la publication, amène une présentation nouvelle du Bulletin . Chaque numéro mensuel comprend : une Revue, synthèse des travaux sur un sujet d'actualité ; une rubriques Analyse de livres ; une Liste signalétique (description sommaire des articles, sans analyse de contenu, accompagnée éventuellement de mots-clés) ; trois instruments de recherches : des Tableaux des sigles de disciplines ; une Table des mots-clés ; une Table des auteurs. Il n'est plus fait mention d'un secrétariat de rédaction. Seul figure, sur la page de garde du Bulletin , le nom du directeur de publication, P. Meyer. A la fin de l'ouvrage consacré aux tables annuelles, on trouve une liste des collaborateurs administratifs sans mention de leur fonction, suivie des tâches liées au dépouillement des publications. L'envoi de fiches héliographiques est remplacé par l'envoi de feuillets d'héliocopie, plus rapide et moins onéreux, le lecteur devant lui-même découper les analyses signalétiques qui l'intéressent.
1969 La rubrique signalétique du Bulletin diffuse dans l'année plus de 17.000 références de travaux ainsi que 70.000 mots-clés. Un effort tout particulier est apporté à l'élaboration de ces mots-clés, à leur classement, à leur présentation sous une forme abrégée.
1970 P. Meyer note que le Service de documentation scientifique de l'Institut Pasteur affirme, et tout particulièrement par la mise au point d'un thésaurus original de mots-clés, son rôle d'organisme de référence en microbiologie et immunologie de langue française, au plan national ainsi qu'européen.
1971 Le Bulletin de l'Institut Pasteur change de formule et devient un périodique trimestriel. Seule revue de langue française consacrée à la publication de mises au point dans les disciplines pasteuriennes, il n'assure désormais que la publication de revues d'actualités ou de conférences. Le ˇSommaire est en français et en anglais, mais toutes les Revues sont rédigées en français. La publication de la rubrique signalétique est prise en charge par le Bulletin signalétique du CNRS (section 340), éditée conjointement par le CNRS et l'Institut Pasteur, sur la base des mots-clés formulés par le Service de documentation scientifique de l'Institut Pasteur. Un comité de rédaction est de nouveau mis en place
1972 Des abonnements couplés aux Annales de l'Institut Pasteur et au Bulletin , deviennent possibles. Une rubrique Informations apparaît en fin d'ouvrage.
1980 Création d'un bureau au sein de comité de rédaction.
1985 Elsevier succède à Masson comme éditeur du Bulletin . L'Imprimerie Barnéoud reste chargée de l'impression.
1986 La majorité des articles sont rédigés en anglais (6 sur 15). L'imprimerie Saint-Paul de Bar-le-Duc succède à l'imprimerie Barnéoud.
1998 Parution, en octobre, du dernier numéro du Bulletin . La convergence de contenu entre le Bulletin de l'Institut Pasteur et deux autres publications de l'Institut, Research in Virology et Resarch in Immunology , rend nécessaire de regrouper ces trois titres sur un support rédactionnel unique, ce sera le mensuel Microbes and Infection , dont en signe d'ouverture internationale, le premier rédacteur-en-chef sera Stefan Kaufmann, de Berlin, soutenu par des rédacteurs régionaux représentant tous les continents.

Liste des membres de la rédaction 1903-1998 :

Rédacteurs-en-chef
G. Abt 1939-1947 ; J. Magrou 1948-1950 ; A.-R. Prévot 1951-1957 ; L. Cotoni 1952 -1957 ; P.-R. Brygoo 1958-1968 ; P. Meyer 1992 ; R. Fauve 1993-1996 ; G. Milon 1996-1997 ; D. M. Ojcius 1997-1998
Rédacteurs honoraires
A.-R. Prévot 1958-1968 ; P. Meyer 1968-1970
Secrétaires de rédaction
M. Lwoff 1939-1955 ; P.-R. Brygoo 1956-1957 ; P. Meyer 1958-1971
Adjointes de rédaction
V. L. Donovan 1956-1967 ; M. Semmel 1956-1958 ; O. Yeu 1956-1967 ; S. Brochet 19 57-1960 ; C. Piquot 1960-1970
Directeurs de la publication
P. Meyer 1967-1988 ; J. Bram 1989-1998
Conseiller du comité de rédaction
P. Meyer 1993-1998
Bureau du comité de rédaction
Cl. Hannoun 1980-1983 ; L. Le Minor 1980-1983 ; P. Liacopoulos 1980-1983 ; E. Wollman 1980-1985 (au moins) ; R. Fauve 1984-1992 ; L. Hirth 1984-? ; A. Ryter 1984-? ; M. Hofnung 1992-1997 ; Ph. Kourilsky 1992 ; F. Rougeon 1992-1997 ; P. Sureau ?-1989 ; P. Tiollais 1990-1997 ; P. Truffa-Bachi 1990-1997 ; S.H.E. Kaufmann 1997-1998 ; E. Skamene 1997-1998.
Technicienne-photo
J. Prieux 1962-1970
Membres du comité de rédaction
G. Bertrand 1903-1938 ; A. Besredka 1903-1938 ; A. Borrel 1903-1936 ; C.; Delezenne 1903-1932 ; Aug. Marie 1903-1935 ; F. Mesnil 1903-1938 ; J. Magrou 1937-1938 ; G. Canetti 1971 ; J. Pochon 1971-1972 ; P. Schaeffer 1971-1979 ; A.-M. Staub 1971-1979 ; P. Tournier 1971 ; E. Wollman 1971-1979 ; Y. Chabbert 1972-1979 ; Cl. Hannoun 1972-1979 ; P. Tardieux 1973-1979 ; F. Bricout 1980-1997 ; P. A. Cazenave 1980-1983 ; G. Cohen 1980-1983 ; R. Dedonder 1980-1983 ; J. Dormont 1980-1983 ; J.-M. Dubert 1980-1983 ; R. Ducluzeau 1980-1997 ; R. Fauve 1980-1983 ; M. Fougereau 1980-1992 ; W. H. Fridman 1980-? ; M. Girard 1980-1997 ; L. Hirth 1980-1983 ; F. Mariat 1980-? ; C. Neauport-Sautes 1980-1983 ; P. Tardieux 1980-1983 ; J. C. Cerrottini 1984-? ; J. C. Couthino 1984-1992 ; H. Balchère 1984-? ; P. Grimont 1984-1997 ; Cl. Hannoun 1984-? ; M. Hofnung 1984-? ; J. Laporte 1984-? ; Cl. Lapresle 1984-? ; L. Montagnier 1984-1997 ; K. Rajewsky 1984-? ; J. Thèze 1984-? ; G. Brefort 1992 ; P. Courvalin 1992-1997 ; J.-P. Dessaint 1992-1997 ; M. Longson 1992-1997 ; J. Louis 1992-1997 ; E. de Maeyer 1992-1997 ; G. Marchal 1992-1997 ; P. Sureau 1992 ; A. Toussaint 1992 ; A. Acuto 1993-1997 ; P. A. Cazenave 1993-1997 ; G. Milon 1993-1998 ; P. Sansonetti 1993-1998 ; F. Boulabal 1997-1998 ; K. Marsh 1997-1998 ; K. McAdam 1997-1998 ; J. Roux 1997-1998 ; N. Tordo 1997-1998.

Références biblio. :
- Collection des Bulletin de l'Institut Pasteur , 1903-1998, dont :
- Duclaux (Emile), Préface, t. 1, nÝ 1, pp. 1-3.
- Brygoo (P.-R.), Le rique d'ignorance, t. 54, nÝ 1, pp. 1-7, 1956.
- Meyer (P.), A l'attention des lecteurs, t. 66, nÝ 1, pp. 1-10 ; 1968, t. 68, nÝ 1, pp. 1-5, 1970 ; t. 71, nÝ 1, p. 1, 1973.
- Comité de rédaction, Le Bulletin de l'Institut Pasteur change de formule, t. 69, nÝ 1, pp. 3-5, 1971.
- Fauve (Robert), Editorial, vol. 91, nÝ 1, p. 3.
- Ojcius (D.M.), Editorial, vol. 96, nÝ 4, p. 214.

Service des Archives de l'Institut Pasteur