accueil  |   collecte  |   biographies  |   fonds  |   index généraux : auteurs   matières  |   icono.  |   liens 


Repères chronologiques
Alexandre Besredka (1870-1940)
english version    fonds d'archives
 

Médecin et biologiste français, d'origine russe, né à Odessa (Ukraine, Russie), le 27/03/1870. Son père est professeur de langues étrangères à titre privé.
1888-1892 Etudes secondaires et supérieures à Odessa.
1892 Soutient sa thèse de sciences : Evolution de la conception stéréochimique .
1893 Quitte la Russie et entre comme préparateur dans le Service de E. Metchnikoff à l'Institut Pasteur de Paris en même temps qu'il entreprend des études de médecine.
1896 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.
1897 Soutient sa thèse de médecine : Abscès sous-phréniques .
1905-1914 Nommé chef de laboratoire à l'Institut Pasteur. Mène des travaux sur les endotoxines, la vaccination par virus sensibilisé, la désensibilisation anaphylactique (connue sous le nom de méthode de Besredka).
1903 Co-fondateur du Bulletin de l'Institut Pasteur avec G. Bertrand, A. Borrel, C. Delezenne, A.-C. Marie, F. Mesnil.
1910 Obtient sa naturalisation française et est nommé professeur de l'Institut Pasteur.
1910-1914 En collaboration avec E. Metchnikoff, aborde l'étude de la fièvre typhoïde expérimentale sur des chimpanzés. Ces travaux sont interropus par la guerre.
1914-1918 Mobilisé comme infirmier, puis comme médecin aide-major dans divers laboratoires de bactériologie (Verdun, Bar-le-Duc, Val-de-Grâce).
1919-1940 De retour à l'Institut Pasteur, succède à E. Metchnikoff comme chef de service. Se consacre à l'étude de l'immunité des infections intestinales (dysenterie, typhoïde, choléra) et charbonneuse. Les expériences réalisées dans ce domaine, l'amène à s'éloigner de la théorie cellulaire de l'immunité de Metchnikoff et à développer l'idée d'une immunité locale Chaque virus a son organe et chaque organe son immunité
1921 Publie : L'histoire d'une idée sur l'oeuvre de Metchnikoff.
1993 Tente d'appliquer au cancer les résultats qu'il a obtenus dans l'immunisation antimicrobienne avec son collaborateur L. Gross.
1937 Aux côtés de P. Giroud, A. Macheboeuf et Eug. Wollman, participe à une mission scientifique en URSS.
1939 Préside l'association de l'Oeuvre de secours aux enfants. Alors que les lois antisémites d'Hitler provoquent un exode massif, accueille de nombreux confrères et enfants juifs.
28/02/1940 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : Bardach, Basseches, Bronfenbrenner, Mme de Trévise, Golovanoff, F. Jupille, S. Lissofsky, E. Metchnikoff, Nakagawa, H. Ströbel, Urbain.

Service des Archives de l'Institut Pasteur