Recherche

color class: 
green
FR
enable place filter: 
  • Recherche | 18.03.2013

    Ulcères de Buruli : le mécanisme d’érosion de la peau révélé

    Des scientifiques de l’Institut Pasteur à Paris et du CNRS, en collaboration avec les Universités de Bâle et de Cambridge, ont identifié le mécanisme par lequel la bactérie Mycobacterium ulcerans provoque les ulcères de Buruli, ouvrant ainsi la voie vers de nouvelles approches thérapeutiques contre cette maladie cutanée invalidante, en émergence depuis plusieurs décennies. Ce travail est publié en ligne dans The Journal of Clinical Investigation.

  • Recherche | 11.04.2013

    Même à faible dose, les antibiotiques peuvent favoriser l’apparition de bactéries multi-résistante

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont démontré que l’utilisation d’antibiotiques à faible dose est susceptible d’augmenter l’apparition de résistances chez des bactéries pathogènes. Les scientifiques ont observé qu’une faible concentration d’antibiotique suffit à activer chez ces bactéries une réponse de stress. Appelée « SOS », cette réponse entraîne l’acquisition de gènes de résistance par deux voies distinctes. Ces travaux font l’objet d’une publication en ligne le 11 avril sur le site de Plos Genetics.

  • Recherche | 16.04.2013

    Les effets de l’alcool sur le système nerveux central observés à l’échelle atomique

    Pour la première fois, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université du Texas ont pu observer les effets de l’éthanol (alcool présent dans les boissons alcoolisées) à l’échelle atomique sur des récepteurs du système nerveux central. Les scientifiques ont ainsi identifié cinq sites de liaison de l’éthanol dans un analogue bactérien des récepteurs nicotiniques, et déterminé comment la liaison de l’éthanol stimule l’activité du récepteur. Ces résultats sont directement extrapolables aux récepteurs humains du GABA (le plus important neurotransmetteur inhibiteur du cerveau humain), qui constituent la principale cible de l’éthanol dans le système nerveux central. Ces travaux sont publiés en ligne le 16 avril sur le site de la revue Nature Communications. Ils ouvrent la voie à la synthèse de composés antagonistes à l’éthanol qui permettraient de limiter l’effet de l’alcool sur le cerveau.

  • Recherche | 17.04.2013

    Légionellose : reprogrammation inédite des cellules hôtes à l’avantage de la bactérie Legionella pneumophila

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’Institut Curie et de l’Inserm, ont mis en évidence un mécanisme qui permet à la bactérie Legionella pneumophila (agent principal de la légionellose) de « reprogrammer » l’expression des gènes des cellules qu’elle infecte. Ce mécanisme, jamais observé auparavant, facilite la survie et la prolifération de Legionella pneumophila pendant l’infection. Ces travaux apportent de précieuses informations sur la régulation de l’expression des gènes, ainsi qu’un éclairage important sur les tactiques employées par les bactéries pour manipuler les cellules hôtes. Ces recherches sont publiées en ligne le 17 avril sur le site de Cell Host & Microbe.
     
  • Recherche | 06.05.2013

    Chikungunya : découverte d’un facteur cellulaire humain impliqué dans la réplication du virus

    Des scientifiques de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS, ont identifié un facteur cellulaire humain impliqué dans la réplication du virus Chikungunya, qui rend compte de la spécificité d’espèce de ce virus.

  • Pages