Recherche

color class: 
green
FR
enable place filter: 
  • Culex quinquefasciatus mâle. © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie

    Recherche | 27.09.2016

    Le moustique Culex disculpé dans la transmission du virus Zika au Brésil

    Suspectés de jouer un rôle central dans la rapidité d’expansion du virus Zika au Brésil, les moustiques Culex quinquefasciatus ont finalement été mis hors de cause. Une étude vient en effet de mettre en évidence, en laboratoire, que les moustiques Culex ne sont pas capables de transmettre le virus Zika.

  • Bactériophages éliminant la bactérie Staphylococcus aureus sur une boite de pétri. Identification d’un nouveau système de défense des bactéries contre les phages. © Institut Pasteur.

    Recherche | 23.09.2016

    Identification d’un nouveau système de défense des bactéries contre les phages

    Les bactéries sont soumises en permanence aux attaques de virus connus sous le nom de bactériophages ou phages, qui sont les organismes les plus abondants sur terre. Elles ont développé tout un arsenal de défenses contre les phages, comme les systèmes CRISPR, dont la découverte récente donne actuellement lieu à une explosion de nouvelles applications, notamment dans le domaine de l’édition du génome (thérapie génique). Des chercheurs viennent de découvrir un nouveau système permettant aux staphylocoques de se défendre contre les phages.

  • Institut Pasteur

    Recherche | 26.08.2016

    Une nouvelle approche capable de décrypter les réponses immunitaires complexes

    La réponse aux infections est très variable d’un individu à l’autre. Le consortium Milieu Intérieur cherche à établir les paramètres qui caractérisent le système immunitaire des individus en bonne santé et sa variabilité naturelle. Les chercheurs décrivent une nouvelle approche pour analyser la réponse inflammatoire au niveau de l’expression des gènes dans des échantillons de sang d’individus sains, reproduisant ainsi les conditions d’une stimulation in vivo.

  • Neurones reliés par des nanotubes faisant circuler les fibrilles d’α-synucléine (en rouge). Des nanotubes reliant les neurones permettent la diffusion de la maladie de Parkinson par les lysosomes. © Institut Pasteur

    Recherche | 22.08.2016

    Des nanotubes reliant les neurones permettent la diffusion de la maladie de Parkinson par les lysosomes

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur ont mis en évidence le rôle des vésicules lysosomales dans le transport entre les neurones des agrégats de α-synucléine, responsables de la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurodégénératives. Les protéines incriminées voyagent d’un neurone à l’autre dans des vésicules lysosomales qui, elles, empruntent des « nanotubes » reliant les cellules.

  • Macrophages infectés par un streptocoque du groupe B. Un nouveau mécanisme permettant au streptocoque du groupe B d'échapper au système immunitaire de l'hôte. © Institut Pasteur / E. Davenas et P. Trieu-Cuot.

    Recherche | 13.07.2016

    Un nouveau mécanisme permettant au streptocoque du groupe B d'échapper au système immunitaire de l'hôte

    Les bactéries pathogènes synthétisent différentes molécules susceptibles d'être reconnues par le système immunitaire inné. Ces molécules associées aux pathogènes  déclenchent une réponse inflammatoire en stimulant des voies de signalisation spécifiques dans les cellules immunitaires infectées. Des scientifiques ont montré que le streptocoque du groupe B dégradait l'une de ces molécules pour contrôler la réponse inflammatoire de l'hôte infecté.

  • Gorille au Gabon. Découverte de nouvelles souches du virus HTLV-4 chez des chasseurs mordus par des gorilles au Gabon. © IRD / Nil Rahola

    Recherche | 07.07.2016

    Découverte de nouvelles souches du virus HTLV-4 chez des chasseurs mordus par des gorilles au Gabon

    Les chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont identifié deux nouvelles souches du virus HTLV-4 chez deux chasseurs ayant été mordus par des gorilles au Gabon. Ces résultats confortent la notion que les gorilles représentent une source importante d’agents infectieux qui peuvent être transmis à l’homme.

  •  Observation en microscopie à fluorescence d'une cellule infectée par Listeria. Quand les Listeria s’attaquent au microbiote intestinal. © Institut Pasteur/Edith GOUIN, Olivier DUSSURGET

    Recherche | 19.05.2016

    Quand les Listeria s’attaquent au microbiote intestinal

    Parmi les bactéries Listeria responsables de la listériose, certaines sont particulièrement virulentes. La raison ? Elles secrètent une toxine qui altère le microbiote intestinal, l’empêche de jouer son rôle de barrière et favorise ainsi l’infection.

  • Chikungunya : identification des facteurs cellulaires clés pour la réplication du virus

    Recherche | 12.05.2016

    Chikungunya : identification des facteurs cellulaires clés pour la réplication du virus

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du Max Planck Institute ont identifié, dans le cadre d’un criblage à haut débit, des facteurs cellulaires impliqués dans la réplication du virus chikungunya au sein des cellules humaines. Ceci leur a permis d’identifier des cibles thérapeutiques potentielles pour lutter contre ce virus.

  • Prix Sanofi - Institut Pasteur

    Recherche | 29.04.2016

    5ème Prix Sanofi - Institut Pasteur : appel à candidatures ouvert jusqu'au 14 juin 2016

    Créé en 2012, les Prix Sanofi - Institut Pasteur récompensent chaque année des chercheurs d’envergure internationale pour l’excellence de leurs travaux dans les sciences du vivant contribuant ainsi à faire progresser la santé publique mondiale.

     

    Les chercheurs sont invités à soumettre leur candidature parmi les quatre champs de recherche suivants :

    - Maladies tropicales et négligées,

    - Immunologie,

    - Résistance aux médicaments,

    - Neurosciences.

    L’appel à candidatures est ouvert jusqu'au 14 juin 2016.

  • Chromosome de Vibrio cholerae. Découverte du mécanisme permettant de coordonner la réplication des deux chromosomes de Vibrio cholerae. © Marie-Eve Val

    Recherche | 28.04.2016

    Découverte du mécanisme permettant de coordonner la réplication des deux chromosomes de Vibrio cholerae

    Les génomes des bactéries sont généralement composés d’un chromosome unique et d’un ou plusieurs éléments extra-chromosomiques tels que les plasmides. L’initiation de la réplication du chromosome bactérien doit être rigoureusement contrôlée afin que la duplication du chromosome ait lieu une fois par cycle cellulaire. La bactérie pathogène responsable des épidémies de choléra, Vibrio cholerae, a la singularité de posséder deux chromosomes. Les chercheurs dévoilent un contrôle original et économique au plan énergétique, le « replication checkpoint », permettant de coordonner la réplication des deux chromosomes avec le cycle cellulaire de V. cholerae.

  • Pages