Présentation

Bref historique et présentation

 

Directrice: Monique Lafon

Directrice-Adjointe : Carla Saleh

Le département Virologie compte 21 chercheurs principaux. Ses unités de recherche couvrent la plupart des aspects de la virologie contemporaine et s’intéressent plus particulièrement aux virus pathogènes pour l’Homme.

Il intègre différents centres nationaux de référence et Centres collaborateurs de l’OMS dédiés aux virus. Notre mission première consiste à nous maintenir à la pointe de la recherche fondamentale tout en nous souciant de ses applications concrètes en santé publique.

La plupart des membres du département interviennent dans le cadre de deux cours de spécialisation en virologie, dispensés par l’Institut.

Les équipes de recherche entretiennent de nombreuses collaborations avec les différents départements du campus, ainsi qu’avec diverses structures au niveau national et international, dont une multitude d’hôpitaux et autres entités du Réseau international des Instituts Pasteur.

 

Contexte scientifique et intérêts

Les virus étudiés par le département Virologie sont divers : virus oncogènes responsables de cancers (notamment les virus hépatiques, papillomavirus, herpès virus et HTLV), rétrovirus (HIV, HTLV et spumavirus – ainsi que les virus simiens apparentés), virus respiratoires (par exemple, les virus grippaux et les virus respiratoires syncytiaux) et arbovirus (tels que les flavivirus, alphavirus et bunyavirus).

Il s’intéresse également aux picornavirus, rhabdovirus et paramyxovirus, tels que la rougeole et les virus para-influenza. Les agents hautement pathogènes, tels que les Lassa et Nipah, sont étudiés au laboratoire de biosécurité de niveau 4 de Lyon.

Le travail de recherche du département vise à comprendre les mécanismes moléculaires intervenant au cours des différentes étapes du cycle viral. Un effort particulier est actuellement mis en œuvre pour décrypter les interactions virus/hôte et les événements physiopathologiques associés à l’infection virale. Le travail de recherche du département englobe :

  • Les mécanismes moléculaires et cellulaires du cycle viral – entrée dans les cellules et décapsidation, réplication du génome, assemblage des particules, sortie.
  • La pathogenèse de virus causant différentes maladies (cancer, immunodéficience, maladies neurologiques, respiratoires, entériques et hépatiques).
  • La dissémination du virus dans l’organisme (franchissement des barrières anatomiques) entre les hôtes et dans l’environnement – transmission, zoonoses, réservoirs animaux et vecteurs, entomologie.
  • L’immunité innée et acquise à l’infection virale, au niveau cellulaire et au niveau de l’hôte, l’activité des facteurs de restriction de l’hôte et les contre-mesures relatives à l’échappement du virus.
  • La modélisation moléculaire de la réplication virale, la structure du virus, l’enzymologie.
  • La génétique et la dynamique des populations du virus et de l’hôte – épidémiologie et phylogénie moléculaires et cliniques, génomique et transcriptomique du virus et de l’hôte, déterminants de la susceptibilité ou de la résistance, de l’adaptation et de l’évolution du virus et de l’hôte.
  • Le développement d’approches antivirales innovantes (composés antiviraux, vaccins, thérapie génique).
  • L’utilisation de technologies de pointe pour la découverte de virus et l’amélioration des diagnostics.
Mis à jour le 25/07/2014

Agenda

Tout l'agenda